Annus Horribilis ... (3 et fin ... provisoire ?) Les Issues possibles !!!

Publié le par Sirius Black

Alors , tout ce Bordel, cette déliquescence complète dont conviennent même les plus proches collaborateurs d'Ephesse au cours des 12 derniers mois ... COMMENT ça peut-il se terminer ???

 

Chacun "attend" la rentrée maçonnique de septembre avec circonspection ... en effet plusieurs échéances se télescopent: notamment les Installations des VM ... et des décisions judiciaires attendues depuis des mois.

 

Essayons de faire l'analyse de la situation:

 

ASPECT JUDICIAIRE:

 

- le 8 septembre, la Cour d'Appel se réunira mais N'ATTENDEZ RIEN de cette réunion !!! La Cour va seulement procéder à une "mise en état" du dossier et "constater" qu'elle est bien maintenant en possession des "conclusions" remises par l'avocat des " 13 intervenants volontaires" (!?!) ... tous amis cannois d'Ephesse, qui se sont ( habilement ) manifestés dans cet appel .

En plus (vous avouerez que c'est une coîncidence plus que troublante!) ces conclusions ont été déposées (par mégarde certainement) dans un mauvais bureau ! ... ce qui a empêché la Cour de prononcer un jugement le 1er juillet et permis un nouveau report de 2 mois.

 

Nous ne devrions pas être surpris par ces manoeuvres dilatoires car elles sont une constante de la Stratégie d'Ephesse (qu'il emploie aussi avec les convocations, sans cesse repoussées du SGC):

 

- Souvenez-vous, au lendemain du 25 avril 2010, il nous annonçait une nouvelle AG ... avant l'été (dernier !)

- Il nous en a "bidouillé" une pour ... le 16 octobre (4 mois de gagnés!)

- Déclarée "invalide" le 7 décembre. Il commence par écrire qu'il se réjouit que son mandat ... de 5 ans n'ait pas été remis en cause par le Juge ... et qu'il se pliera aux décisions de justice en organisant "sans délai" (décision de Justice) ... mais, 2 jours après, prenant prétexte d'un avis du CA (comme si le CA avait de l'autorité sur lui !!!), il annonce qu'il fait appel ... en Référé (en même temps qu'un autre Appel sur le fond).

- le 5 janvier 2011 (1 mois de gagné !) le juge de Référé lui donne tort ... plus rien ne peut justifier de différer le jugement  "éxécutoire".

- Si ! une nouvelle manoeuvre (double !) : Faire démissionner son DGM ... puis, démissionner lui, dans la foulée. Il n'y a plus aucune instance pour organiser cette AG ... jusqu'à ce qu'FMR obtienne la nomination d'un Mandataire ad'hoc

- Et là, Ephesse réussit à convaincre celle-ci qu'on ne peut raisonnablement organiser cette AG sans connaître le résultat de l'Appel sur le fond, annoncé pour Avril (c'est faux, bien sûr ... M° Legrand AURAIT PU , mais plus le temps passait, moins cela devenait pertinent !)

- D'Avril, la date du jugement passe au ... 24 juin ... puis au 1er juillet ... avant que tout reparte à zéro ... au 8 septembre

HUIT MOIS de gagnés depuis le Référé !!! (Bravo !)

- et le 8, le Juge va seulement fixer ... une date ... à venir pour le prononcé du jugement

Alors, si le "courroux" apparent du Juge le 1er juillet était sincère, peut-être fixera-t-il un délai très court (15j ?) ... sinon ce peut être jusqu'à DEUX mois !

 

TROIS HYPOTHESES sur le jugement de la cour d'Appel:

 

CAS N°1:

La Cour invalide le jugement du 7 décembre et déclare l'AG du 16 octobre 2010 VALABLE ... Succès total pour Ephesse: Les cotisations sont IMMEDIATEMENT EXIGIBLES ... Il a tout son temps pour organiser l'AG sur l'exercice 2010/2011 et surtout pour définir "ceux qui voteront"  ...après élimination des Loges et des VM suspendus, des Loges non à jour de leurs cotisations ...etc

Sauf à avoir un goût prononcé pour les causes perdues ... les opposants n'ont plus qu'à ... se casser !

 

CAS N°2:

La Cour confirme le jugement du 7 décembre. les comptes 2009/2010 ne sont toujours pas approuvés, les cotisation non légalement exigibles ...etc ... M° Legrand doit d'URGENCE organiser une AG et mettre en oeuvre le processus de désignation d'un nouveau Président pour l'Asso 1901 GLNF.

 

C'est là qu'interviennent 2 Questions supplémentaires que les avocats de FMR ont posées au JUGE:

 

- Peut-on "dissocier" les fonctions de Président et de GM, alors que tous nos textes indiquent qu'il ne peut s'agir que du même individu (j'ai évité l'adjectif "sinistre" trop "connoté") ?

- Sur la base de quel collège éléctoral va avoir lieu le vote? Bien sûr, nous avons soutenu que ce devait être celui convoqué à l'AG qui devait statuer sur cet exercice, à savoir avril 2010 ... et dans le pire des cas, AVANT la démission du Président-GM en janvier 2011 (toute la suite n'étant que charcutage électoral dans le but de fausser les résultats des votes futurs)

 

Si le Juge nous donne raison sur ces deux points, c'est une défaite totale pour Ephesse : Il n'est plus rien ! Il aura tenu 18 mois et permis une dégradation incroyable de la situation et de l'image de la GLNF, noircissant encore un "bilan de mandat" cataclismique !

 

CAS N°3

La Cour confirme le jugement du 7 décembre (id cas n°2) MAIS NE SE PRONONCE PAS sur la disjonction des fonctions et sur le collège électoral.

l'IMBROGLIO  PERDURE et nous voilà reparti pour des contestations sans fin sur le plan juridico-judiciaire !

Qui parmi vous est prêt pour un nouveau marathon de ce type ??? ... une minorité surement !

 

CONCLUSION  A CE STADE

Seul le cas de figures N°2 nous laisserait un espoir d'une issue favorable .... MAIS

à ce moment (comme dans le cas N°2 ) la main reste à M° Legrand ... qui a l'obligation d'organiser son AG avant fin Octobre. Elle doit aussi réunir le Collège des membres de droit (aussi appelé SGC) mais dans quelle composition.

Qu'elle tape ou non du poing sur la table (peu probable) ... qu'elle choisisse telle ou telle composition ...sur des listes obligatoirement fournies par Henri SIDERY (et dont il serait fabuleux de penser qu'Ephesse n'y mette pas, en sous-main, son grain de ... sel!) ...une chose semble aujourd'hui PROBABLE (après toutes les péripéties que nous avons vécues et les preuves de mauvaise foi que nous avons constatées) .....

 

le résultat des scrutins (SGC et AG) risque fort d'être CONTESTE par la partie perdante (quelle qu'elle soit) ... et nous voilà reparti comme en 14, pour des Appels, des Reports, des Renvois ... jusqu'à FIN 2012 , terme du mandat d'Ephesse.

Reconnaissons-lui une qualité: l'acharnement ! Il a TOUJOURS DECLARE qu'il irait JUSQ'AU BOUT DE SON MANDAT ... et il a bien des chances, maintenant d'y parvenir.

MAIS, plus grave encore ... il a TOUJOURS DECLARE que c'est LUI qui FETERAIT le CENTENAIRE de la GLNF ...en 2013 !!!

 

DONC ... NOUS n''en SOMMES PAS DEBARRASSES !!!

 

Par ailleurs, la SITUATION de la GLNF est maintenant intenable !

 

Les comportements provocateurs de M. STIFANI nous ont déja valu d'être mis au ban de la FM Régulière Internationale.

Les chances de recouvrer la RECONNAISSANCE de la GLUA sont quasi nulles pour toute gouvernance pilotée directement ou indirectement par F. STIFANI (sa lettre antidatée à la GLUA et celle à ses Dignitaires sont des motifs de rupture irrémédiable pour les Anglais!)

Chaque jour la situation se détériore :

- tel ou tel de ses proches le "renie" et nous révèle la vraie personnalité de l'ExGM;

- Aujourd'hui nous apprenons qu'une nouvelle  GL Etrangère "suspend" sa reconnaissance et interdit tout contact ou visite réciproque, il s'agit de la GRANDE LOGE REGULIERE DU CANADA  "NOVA SCOTIA" et son G. Secr. Robert NORTHUP a fait le commentaire suivant: "It's a disaster !"

 

La GLNF n'a plus actuellement ni la Reconnaissance, ni, par voie de conséquence, la Régularité (car la Régularité, sans la Reconnaissance, c'est, ni plus, ni moins la GLDF !).

Nous, nous voulons travailler DANS LA REGULARITE !

C'est alors le "vrai" DEVOIR de TOUT MACON de prendre SES RESPONSABILITES. Et qu'on ne nous parle plus de "serments" ! Ceux que nous avons prêtés n'étaient pas d'allégeance à un HOMME ... mais ceux de respecter des VALEURS ... que celui-ci bafoue tous les jours, ce que tout le monde reconnait aujourd'hui.

 

Il nous RESTE UNE ISSUE :  Mais seul un geste "fort" peut empêcher Ephesse de nous avoir "à l'usure": 


Faire adhérer notre LOGE à  " l'UNION des LOGES REGULIERES " , seul rassemblement "multirite" , non inféodé à un candidat quelconque à telle ou telle Présidence ... et susceptible de nous permettre de retrouver rapidement la Reconnaissance des Grandes Loges Etrangères (qui n'attendent que cela !) ... mais pour ce faire il faut au moins 600 Loges !

Si votre Loge n'a pas déjà adhéré, renseignez-vous sur l'Appel du VM F. GARNIER (lien) et sur celui, identique,du GMP Charles TORDJMAN (lien), ainsi que de la déclaration attenante (lien)

Débattez-en Loge et faites connaître votre adhésion sur " regularitelogesunies@gmail.com "

 

Comme toujours en Maçonnerie,c'est de chacun de vous, mes FF, que dépend l'issue ... pas d'un Juge, d'un Administrateur ... ou d'un Usurpateur !

Courage, mes FF

Sirius Black

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

joaben 19/08/2011 19:24


sirius.
comme d'habitude le numero de s'offusquer ...
tu t'offusquais déjà :
- lorsque je rappellais en mai que Me Legrand appellait officiellement à "contribution exceptionnelle" ... Selon l'illusion FMR que tu rapportais, elle avait changé d'avis...
- lorsque je m'etonnais que FMR soutienne la prolongation-extension du mandat Legrand ... Pour rester objectif je t'invite à regarder la lettre de soutien Seiler-Moreau.
- lorsque plusieurs d'entre nous doutaient des effets spectaculaires annoncés par FMR des "audits Legrand".

- lorsque je m'étonnais qu'FMR soutienne la non convocation d'AG.

Nous avons maintenant les résultats de toutes ces illusions propagées au fil du temps qui ont abouti à désillusion ensuite. Personne ne vous e veut de vous tromper ... par contre continuer à
propager des illusions, oui.

Et tu t'offusques encore lorsque je rappelle qu'FMR invite à "suspendre les relations avec la GLNF" pour se regrouper dans une "structure conforme" ...

Sachant que personne ne connait en quoi consiste cette "ULR" le qualificatif de "ténébreux" reste plutôt modéré.

Que tu sois militant passionné pour toute proposition FMR, personne n'en doute. Mais ce n'est pas garantie d'objectivité, justement.


Sirius Black 19/08/2011 19:51



En attaquant FMR à longueur de blogs, on pourrait craindre que joaben soit un "allié objectif" (le mot est mal choisi !) d'Ephesse. Bien heureusement , il le fait avec tant d'excès et de
mauvaise foi ... qu'il en perd toute crédibilité.


Sache en tous cas que, pour m'offusquer ... il en faudrait bien plus que ce que tu racontes ! Bon, ne transformons pas ce blog en "chat" ... il se passe des choses autrement plus
importantes en ce moment que notre minable controverse. Allez, tu vas bien trouver un autre blog pour t'épancher dans les heures à venir. Bon week-end quand même !



PETITGONNET 19/08/2011 17:32


ET APRES ?
La réunion à Bruxelles le 1er juillet dernier, des Grands Maîtres des Grandes Loges Régulières d'Europe a été le théâtre d'une interpellation de François STIFANI par Eli PEETERS, Grand Maître de la
Grande Loge Régulière de Belgique.
Le texte de cette interpellation est disponible en cliquant sur ce lien :
http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2011/08/18/le-belge-eli-peeters-a-francois-stifani-la-seule-decision-convenable-demissionner/
Ces propos sont plus qu'intéressants, ils sont en fait cardinaux et pour tout dire essentiels…
La sobriété du texte n'a d'égal que la puissante logique du raisonnement de celui qui peut se prétendre l'égal de François STIFANI, en qualité de Grand Maître d'une obédience maçonnique
reconnue.
Que dit-il en fin de compte ?
Que Monsieur STIFANI n'étant plus accepté par ses Frères, et son devoir premier étant de faire régner l'ordre dans la maison, il aurait dû en tirer toutes les conséquences et mettre un terme à son
mandat. Cela aurait été, dit-il, "la seule attitude moralement correcte et responsable possible".
Peu importe finalement "qu'il ait raison ou tort, les polémiques administratives ne sont d'aucun intérêt" et ne peuvent justifier le maintien d'un Grand Maître si les options qu'il défend sont
contestées.
Il conclut en ajoutant "Nous avons été installés Grands Maîtres non pas pour défendre notre position personnelle envers et contre tout, mais pour être les serviteurs de l'Ordre, et notre premier et
plus important devoir est de préserver l'harmonie dans nos Grandes Loges".
Fermez le ban !
Tout les arguties juridico-financières déployées par celui qui détient seul la Vérité contre tous n'ont au fond que peu d'intérêt, et j'invite les candidats à la refondation comme tous les frères à
mettre à profit cette parenthèse estivale pour réfléchir aux fondamentaux susceptibles de permettre un retour à l'harmonie, afin de nous retrouver tous ensemble à l'agape fraternelle devant sceller
le retour à l'union dans la régularité que nous appelons de nos vœux…
Car au fond, l'interpellation d'Eli PEETERS signifie bien que ce qui est important c'est l'Ordre pris dans son acception d'Ordre Maçonnique Universel, et donc les landmarks et les traditions de
notre fraternité, au plan initiatique et symbolique, mais aussi historique. Aucun règlement additionnel n'est nécessaire pour compléter ou régenter ces usages immémoriaux ; et c'est bien la raison
pour laquelle les règlements intérieurs n'ont jamais été conçus pour limiter le pouvoir d'un Grand Maître qui, en fait, n'en a pas d'autres que ceux évoqués par Eli PEETERS… de faire régner
l'harmonie au sein de l'Ordre et le représenter à l'extérieur dignement.
Le retour sans réserve à l'esprit et à la lettre de nos Landmarks appelés chez nous Règle en 12 ou en 15 points suffit à notre épanouissement et à l'harmonie du corps maçonnique tout entier.
En ce qui concerne les statuts civils et le règlement général de notre Grande Loge, je suggère là aussi de transférer l'esprit de nos institutions séculaires dans la lettre du droit associatif et
d'écrire que nul, fut-il Président du Conseil d'Administration, ne peut prendre au nom des membres, ses frères, et sans les consulter, aucune mesure engageant l'association autre que celles
nécessitées par la vie et la gestion ORDINAIRE de l'obédience.
Pour les grands projets, les investissements immobiliers, les fêtes à caractère exceptionnel comme le centenaire, des Commissions représentatives à caractère électif peuvent lancer des études et
des travaux de recherches qui devraient obligatoirement être validés par une assemblée générale, après remise du rapport final, technique et financier.
Il nous faut accepter de faire table rase de cette débauche de textes et règlements destinés avant tout à concentrer tous les pouvoirs entre quelques mains qui, même si elles ne sont pas forcément
malhonnêtes, peuvent se révéler maladroites. Les frères qui sont aussi des sociétaires associatifs ont droit à la parole et au vote sur les orientations qui engagent l'avenir de la GLNF.
L'expertise dans les domaines non maçonniques des Grands Inspecteurs, Assistants Grand Maître, Grand Secrétaire, Grand Trésorier et autres Grands Maîtres Provinciaux et de Districts doit être
contestée. Ils ne peuvent prendre en otage plus de 40 000 Frères dans les rangs desquels de réelles compétences profanes et une riche diversité de savoir et savoir-faire existe…
Que certains de ceux-là siègent dans des Commissions d'experts à la GLNF avec le grade d'Apprenti ne doit pas nous gêner ! Il faut cesser de confondre le profane et le sacré pour retrouver dans nos
Loges, le bonheur d'écouter et d'apprendre à ouvrir notre cœur à l'Autre, ce miroir de nous-mêmes.
Les propos d'Eli PEETERS indiquent en creux que ce n'est ni la Grande Loge Nationale Française ni les Frères qui travaillent en régularité dans leurs ateliers qui sont menacés par la perte de
reconnaissance et de l'amitié des Grandes Loges européennes… Ce n'est que son prétendu Grand Maître qui est considéré comme indigne de sa charge et risque d'entacher l'honneur et la réputation de
la Franc-maçonnerie en Europe…
C'est pour se défier d'un risque de contagion que ces Grandes Loges suspendent leurs relations et découragent désormais les inter-visites…
Bonne rentrée mes Frères ; restons combattants, vigilants, mais tolérants, la truelle à la main, et le glaive au côté comme nous l'enseigne l'Arche Royale…
CPG


Sirius Black 19/08/2011 18:31



TRES INTERESSANT, mon Frère !


Que la "démission" eut été, pour STIFANI, la "seule attitude moralement correcte et responsable" ... MEME les Belges s'en sont aperçus, c'est dire ! (blague, bien sûr). C'est vrai
qu'aucun individu sensé ne s'acharnerait autant pour conserver un pouvoir quelconque. Ceci ne peut être que la conséquence d'une pathologie grave justifiant "l'empeachment" ... ou d'intérêts
occultes que je n'ose imaginer .



joaben 19/08/2011 13:29


Montage plutôt amusant, digne de vente à domicile un peu forcée :

Examinons le cas No 3, le plus probable :

Le plus probable pour les raisons suivantes :

- La justice s'est déjà prononcée le 24 janvier : la démission du président Stifani entraîne la nécessité d'appliquer l'article 2.3 du reglement intérieur : "désignation d'un nouveau GM".
- Stifani s'est de lui même placé hors justice "profane" : il considere que sa fonction de GM est "transcendentale". La Cour ne peut d'evidence se prononcer sur cette question.
- L'objet de l'Appel est en effet l'AG du 16/10. L'attente FMR n'est qu'une demande incidente.

Maintenant pourquoi s'emouvoir subitement sur ce cas NO 3, le plus probable ? Il n'y a rien de nouveau depuis des mois ! FMR aurait-il donc attendu, fait attendre, dans un espoir très improbable du
cas NO 2 ?

Et maintenant, face à la réalité, annoncée depuis longtemps de l'absurdité de cette attente de la Cour d'Appel, FMR tente d'exploiter la désillusion pour entrainer vers une ténébreuse "ULR" dont
personne ne connaît le contenu et dont la seule conséquence connue est de mettre les RL hors GLNF !

Bon Sirius, ce commentaire va évidemment perturber le militantisme pour "ULR". Ta censure probable m'obligera à publier ailleurs. Mechant Joaben !

NB : Pyramide nous joue un numero plutôt amusant ... Bien entendu que Me Legrand peut avoir un rôle de liquidateur, indirectement ... Pour ce qui est des honoraires ... le soutien de FMR à son
inaction, puis à sa prolongation-extension y a largement contribué ! De plus la liquidation est déjà commencée avec la vente de Wagram et Scribe, dans le silence étourdissant habituel d'FMR !


Sirius Black 19/08/2011 18:24



Tu ne manquerais pas un peu, toi aussi, d'OBJECTIVITE ?


Avec toi, l'Union des Loges Régulières est FORCEMENT "Ténébreuse" !?! ... et FMR "complice" de M°Legrand...


Je laisse le lecteur apprécier !



Paracelse 19/08/2011 13:09


Mes FF, juste un petit rappel historique : ce sont quatre loges londoniennes en 1717, qui ont créé la première obédience. Ces Loges appliquaient des Landmarks, sans la GLUA qui n’existait pas.
La régularité dépend des Loges et uniquement des Loges.
La reconnaissance n’a strictement rien à voir avec la régularité.


Sirius Black 19/08/2011 18:20



Bien entendu, mon Frère Paracelse, ceux qui ont constitué le premier "noyau" ne pouvait pas avoir à demander "l'agrément" ou la "reconnaissance" à personne
... puisqu'ils étaient LES seuls !


Bien entendu la Régularité est une chose, la Reconnaissance ... une autre! Et il y a des dizaines de Grandes Loges qui travaillent dans la Régularité ...
sans être reconnues. Le cas typique, en France, est la GLDF ! Mais la Régularité, sans la Reconnaissance de cette Régularité ... c'est pas grand chose. Tout le monde peut en effet "se prétendre"
Régulier ... il n'y a que si cette Régularité est "reconnue" par une Loge Régulière, ... elle-même reconnue, que la Régularité devient "effective" (sinon, trop facile !). La phrase précédente ne
nous met d'ailleurs pas à l'abri des situations batardes ... voir le cas des 2 GLRégulières en Italie !


Mais surtout, personnellement, ça fait 30 ans que les Pontes de la GLNF me répétent que "la GLNF, y a que ça de
vrai ... parce qu'on est "reconnue" par la GLUA" ... qu'entendre les mêmes (presque) dire aujourd'hui: "La GLUA, on s'en bat l'oeil" ... ça me donne des boutons... pas toi
?



Pyramide 19/08/2011 01:32


La liquidation judiciaire n'est pas l'affaire d'un administrateur mais celle d'un liquidateur (professions séparées depuis 1985 bien que constituées en un ordre professionnel unique).

Normalement ses fonctions prendraient fin immédiatement au prononcé de la liquidaton judiciaire, sauf à garder éventuellement une mission très légère (soyons clairs : très peu rémunératrice) de
représentation de la GLNF.


Sirius Black 19/08/2011 09:31



Grand merci pour cette précision. Tu te doutes que ton modérateur n'a pas fait et les Facs de Droit, de Médecine, de Lettres, et des études d'informatique ,  etc ... donc il est
preneur de toute rectification "fraternelle" d'erreurs qu'il serait amené à commettre !


Dans le cas présent ... espérons que le mot "liquidation" n'aura pas à être "prononcé" comme tu le dis fort justement !