DES NOUVELLES LOCALES EN MAINE ATLANTIQUE

Publié le par Kazantzakis

LA COMEDIE NE FAIT PLUS RECETTE

François STIFANI, auteur très en vogue de pantalonnades diverses, a commis (comme on disait autrefois) une œuvre théatrale dont il a déjà donné (avec le même peu de succès) quelques représentations lors d’une tournée nationale : Il s’agit de l’installation d’un nouveau Grand Maître Provincial, en lieu et place d’un ancien, qui n’avait plus l’heur de plaire au Souverain.

Samedi dernier, la troupe était en déplacement à Nantes .

La distribution avait été un peu renouvelée (FS craignait-il de remonter sur scène ou commençait-il à fatiguer ?) et le rôle principal avait été confié à PC,  Super-Préfet, chargé de « tenir » les GMP de l’Ouest.

L’acteur local était J-MH, antérieurement DGMP de JaB et objet de l’affection soudaine de notre Grand Manipulateur.

L’ambiance sur scène était à l’autocongratulation et aux propos lénifiants.

Mais l’assistance était maigrelette. Si l’on ne prend pas en compte les acteurs envoyés par Paris, ni les récipiendaires de beaux tabliers bleus (obligatoirement présents … quoique certains s’étaient désistés le matin même) il y avait 37 spectateurs, dont la moitié d’une seule Loge STELLA LUMINIS 1857, la petite dernière (excusons-les, ils n’ont pas encore eu le temps de tout comprendre au film) Les absences des délégués officiels (VM et 2nd S) des Loges sarthoises et vendéennes étaient plus criantes. Quant aux 10 loges du Maine te Loire, elles n’avaient qu’un représentant (de l’ARCHE 663).

Le public était donc essentiellement Nantais.

Et vous savez pourquoi ?

Et bien, nos FF Nantais pensent, à tort, que Pisan les tient par … la bourse (restons polis) ! Simplement parce que Paris contribue de façon significative au financement du Temple provincial de Carquefou, qui abrite également les Loges Nantaises. Nos FF craignent donc de se retrouver à la rue en cas de cessation de paiement.

Qu’ils se rassurent, il y a des solutions autres que la soumission !

- Savent-ils que, dans sa grande prévoyance, notre G M a prévu (c’est inscrit dans le Budget 2010/2011 dont vous avez tous eu communication) une Provision de 1.068.000 € pour « risques exceptionnels ». Voilà un petit matelas avec lequel on peut régler quelques factures d’électricité et avancer quelques mensualités d’emprunt.

Mais peut-être ne souhaite-t-il pas entamer trop sa cagnotte (constituée à partir de nos capitations), en prévision de futurs frais judiciaires engendrés par des procès perdus ou à perdre.

- Alors, FF Nantais, il y a une autre solution :

Le bâtiment mitoyen de Véga, votre temple, est le « Club Echangiste » en vogue de la région nantaise et il cherche à s’agrandir. Quelle belle opportunité de récupérer votre mise de fond et d’acquérir votre indépendance. Ah, je sais, quelques FF feront des cauchemars en pensant à ce que sont devenus leurs Cabinets de Réflexion ou leur Salle d’Agape, transformée en Table d’Hôtes. Mais, l’argent n’a pas d’odeur et puis la discrétion du lieu est un atout fort pour le vendeur.

Il y a quelques mois, une grande figure du Collège de MA avait, de sa belle voie tonitruante, lancé dans une réunion : François Stifani, il va nous « foutre le Bordel !».

Tu ne croyais pas si bien dire, mon F…

Kazantzakis

Commenter cet article

coram 72 17/01/2011 17:28


nos fréres nantais vont ils courber l'échine simplement pour des raisons financiéres ? Un peu de dignité voyons !! qu'ils se reprennent !
ce pouvoir est illégitime et ceux qui l'acceptent le cautionnent !
coram 72


charles 14/01/2011 11:43


Petit conte pour nos amis Grands Officiers Nationaux et Provinciaux du dernier carré.


Messieurs,


Il était une fois un Guide qui conduisait ses Fidèles de victoire rayonnante en victoire triomphante. Chacune d’elle leur permit de découvrir, cachés en eux, des “trésors” de la plus haute des
Spiritualités: astuce, manipulation, ruse, médisance, désinformation, contre-vérité, mensonge, intimidation, rapport de force, terrorisme intellectuel, ...J’écourte la liste, votre narrateur n’est
pas encore assez qualifié pour comprendre l’immensité de leur Art.


Admiratifs, des frères moins instruits, essayèrent de se mettre à leur niveau et se questionnèrent sur la flamme qui animait la lutte sublime de la Glorieuse cohorte de cet Homme Glorieux... Mais
oui, le mot était là sous leurs yeux et ils ne le voyaient pas : la Vérité vient d’en Haut : c’est la GLOIRE qui les anime : c’est LA GLOIRE qu’ils recherchent.


Enfin, leur rayonnement a été reçu. Ces frères, se rallièrent à leur cause et se mobilisèrent. En grand secret, ils ont juré solennellement de célébrer leurs GLOIRES pour l’éternité. D’illustres
prédécesseurs ont laissé leur nom à des Temples, des locaux anonymes de leurs lieux de réunion seraient baptisés afin de les leur dédier pour leur plaire.


Ils se sont tout d’abord demandé ce qui pouvait convenir à l'Excellence du Guide : son intelligence, son langage fleuri, son style, son raffinement, son aisance naturelle...
Son nom, gravé sur une jolie feuille d’Or fut apposé, lors d'une cérémonie discrète, par les seuls initiés à sa pensée, en grande tenue, afin que rien ne vienne souiller le magnifique bijou.
Soudainement inspirés par les dernières paroles publiques de la Grande Lumière avant qu’il ne se retire définitivement du monde, ils ont décidé à l’unanimité, de renommer la Porte qui sera
maintenant appelée “Lieux d’Aisance”. Ils y méditèrent afin de tenter de s’élever de leur modeste condition de miasme et comprendre la signification et la portée de son Œuvre.


Le placard à poubelle fut désormais appelé “Grand Placard Magique qui fait disparaître la matière”. Je le reconnais, c’est un peu pompeux. Il fut dédié au Créateur de leur Gourou bien aimé, son
prédécesseur. Son langage flamboyant, résolument tourné vers le Monde l'a immédiatement désigné. Une sorte … d'évidence tombant sur eux comme un Souffle. Une souscription sera promptement lancée
auprès des Frères pour sertir de diamants, saphirs et topazes, au fronton de la porte, son nom Auguste décoré d’un grand papillon moustachu.


Concernant le placard à balais, il leur fallu être prudents, bien réfléchir car il convient de ne pas être injuste. Les vaillants soldats ne se faisaient aucun souci : le savoir filtre toujours et
leur humilité souffrit beaucoup. Reconnus, chacun pour leur mérite, leur nom Glorieux fut écrit en relief, sur une plaque étincelante, fournie exclusivement chez Scribe. Les apprentis émerveillés
la frottent rituellement pour l’éternité. Plus tard, fièrement, ils la montreront à leurs petits-enfants. Vous dites qu’ils sont tellement nombreux qu’il y aura pénurie de locaux. Aucune importance
: chaque poubelle, balai, et paillasson portèrent alors un nom...


Quelqu’un s’approcha et leur dit : “si je me suis trompé, et que ce que vous recherchez n’est pas la gloire, mais la préservation de l'Honneur du nom de vos Pères, j’ai trouvé un placard secret, un
peu caché dans l’ombre, renfermant ... un sabre de Samouraï.”


GO du dernier carré, s’il vous plaît, démissionnez maintenant, avant que nous ne vous rejoignions dans la bassesse pour régler des comptes.


Charles un frère dans la désolation qui vous atteindra un jour …


PS : Je serais navré d’inspirer des Frères taquins non préparés et leur recommande la plus extrême prudence pour la mise en œuvre de ces nouvelles cérémonies qui se mène en gants blancs neufs : le
diable se cache aussi dans les détails.


Kazantzakis 14/01/2011 14:58



Toute ressemblance avec des personnes existantes serait fortuite



Le franciscain de Bourges 13/01/2011 19:24


Quoi ? Quoi ? De quoi ? Qui me dit muet ? Qui veut m'enterrer ? Qui dit que je suis terré voire taré ?
Non le Franciscain de Bourges n'est pas mort.
Il a pris ses distances, fait une espèce de retraite, été voir à gauche et à droite, chez les cousins et même chez les Frères des Loges de Saint Jean. Respirer un peu d'air pur, quoi ! Et voilà
qu'en rentrant j'apprends la nouvelle : Jacques a été viré comme un malpropre. Cela lui pendait au nez pour avoir dit au nain que sa grandeur et sa suffisance étaient bien insignifiantes. Je me
suis tu le jour où j'ai vu Jacques au bord de l'épuisement, au bord du chagrin, écoeuré, près à démissionner, mais réconforté par des FF qui disaient le soutenir, il se maintint vaille que vaille à
la barre. Une part de ces BAF l'on trahi dès qu'il a eu le dos tourné. Encore heureux qu'ils n'eussent pas eu de flingues. Un coup tiré dans le dos est si vite parti ! Pas des courageux qui
regardent droit dans les yeux... Non, des vicelards au regard torve qui veulent le beurre, l'argent du beurre, un siège près du mini-soleil et un bureau à Véga. Moi j'aime les éclipses. Vous avez
vu la dernière ? Chouette hein ?
Quoi ? De quoi ?
Jean-Mimi a accepté de prêter serment au Grand Guignol ? Pourquoi donc ? Il eut été préférable que personne n'accepte une quelconque charge... On aurait eu un administrateur provisoire nommé par
notre TRGM, et alors... Enfin un peu de repos, plus de problème de fric avec la gestion de Véga... On pouvait se mettre en congé d'obédience ou attendre l'heure du vote à venir en faisant la grève
administrative par exemple... Tiens, c'est une chouette idée, la grève administrative. On coupe la ligne avec Pisan ! Rigolo comme idée. Je vais la souffler à Ph CWL. Le Ph n'est d'ailleurs plus
neutre à ce que l'on me dit. Déjà il était critique, mais là il critique... Ph BB sonderait les VM pour organiser un petit quelque chose ? Sans doute un amusant thé dansant ? J'irai bien faire un
tour. j'aime les courageux.
Oui, mon BAF le Sarde à palmes angevin, tu as raison : la GLNF est morte. Comment se relever d'un pareil bordel ? Trop de mal a été fait et même si l'on vire notre TRGM, le ver est dans le fruit.
Ce n'est pas qu'une question d'hommes. Si nous en sommes arrivés là c'est que la structure et nos vénérables anciens y sont pour quelque chose. Au moins pas absence complète de vision claire des
choses, ce clairvoyance. Mais je sais combien la lumière reçue et les ors des tabliers rendent aveugles.
A lire la presse mieux informée qu'on ne le croit, on n'a pas fini d'en découvrir, notamment avec l'Afrique. La GLNF n'aurait pas fait que servir la maçonnerie à ce que l'on laisse sous-entendre...
Je mets tout cela bien sûr au conditionnel. Et les petites magouilles avec les potes Ténardier et autres teneur de bistro ? On n'est pas dans la bière et le spiritueux pour des prunes quand
même.
J'ai honte moi-même d'avoir tété à la GLNF désormais.
Allez, c'est déjà l'heures des complies.
Je file.
Bises les P'tits Frères, bises à ceux qui restent conscients de la réalité des choses, pas les toquards qui ont endossé leur nouveau costume de RF.
Le franciscain de Bourges sur le retour d'âge mûr.


Kazantzakis 13/01/2011 21:14



 content de te voir mon frère



Le Sarde angevin 13/01/2011 19:02


Mes BAF, je suis étonné du silence qui règne sur les colonnes, je veux dire qu'en dehors d'un mail du GSP, pas un document officiel diffusé aux VM sur la nomination de notre désormais faux-frère
Jean-Michel, la tenue de son installation, la liste de son nouveau conseil (sa cour allais-je dire) et tutti quanti...
Alors à quand des brèves provinciales pour nous parler du temps qu'il fait, de la tenue de Marie-Chantale dans le club d'à côté, sur les finances de la SCI Véga, sur les horaires du tramway, sur la
bouffe aux Agapes et sur le stock de pinard... ?
Trèves de plaisanteries : je ne puis que féliciter tous les faux frères qui ont été à la soupe samedi dernier. Ils n'ont rien compris au film... Mais on saura s'en rappeler le moment venu et les
exclus ne seront peut être pas ceux que l'on croit. Pas la peine de se cacher derrière de fausses excuses comme quoi il faut garder le Temple, veiller au grain, garder les troupes soudées... Vous
avez trahi Jacques et vous avez fait serment d'allégeance au corrompu, au con rompu à toute les manigances, au diable même ou son représentant au sein de la GLNF. Pas de quoi être fiers, mes BAF
avec vos beaux tabliers...
Au-delà de ces considérations de con me direz-vous, j'assume, je suis convaincu que la GLNF est morte désormais et ne passera pas l'anniversaire de son centenaire. En effet, trop c'est trop et
après un an et plus de lutte, l'autiste alias le Bongo français, n'a rien compris et vous le suivez sans faillir. Vous êtes des maçons émasculés...
On va vite en reparler, et surtout restez bien à Véga et ne descendez pas dans nos loges, sinon cela sera une provocation dont je ne réponds plus...
Il eut été plus judicieux de laisser seul celui qui accepter de prêter serment au félon et de nous montrer ce que seul il savait faire. Seul, vous ne pouvez rien dit le rituel de maître... Pour le
fric, c'est pas un problème : Stifani a prévu une cagnote... On vous tient pas les couilles désormais, par le flouze.. Fallait laisser tomber les métaux à l'entrée du Temple. Pourquoi les avez-vous
repris ?
Allez mes BAF félons, courage... Vous êtes sado-masos, alors ne vous plaignez surtout pas... Le fouet claque dans l'arène et je vois déjà François-Cosino Césarino baisser le pouce... Vous passerez
à la casserole aussi... Regardez vous bien dans la glace le matin ! Votre conscience ne vous dit-elle rien ?
Heureusement que le Franciscain de Bourges est muet en ce moment !
Le Sarde angevin aux Sades et cryto-sades de Véga nouvelle version.


jean peux plus 13/01/2011 18:18


bonjour mes ff
je suis un f du sud ouest. je viens de lire cet article qui m'a fait bcp rire quant à la suggestion finale relative à une vente des locaux au club échangiste. De temps en temps un peu d'humour nous
réchauffe le coeur. Pour le reste je vois que vous vous traînez des boulets...c'est comme chez nous et ailleurs.
what a wonderful world !
tbf