ERRARE HUMANUM EST, PERSEVERARE NON MACONNICUM...

Publié le par Kazantzakis

 

Tous les Frères qui ont aujourd’hui encore des tabliers bleus ne sont pas tous « à rejeter ».

La Tolérance que nous prônons nous oblige à admettre que des Frères, de bonne foi, fassent une analyse différente de la notre et conservent des fonctions pour préserver certaines situations et faire tourner la boutique. Demain, ce seront encore nos Frères et nous les retrouverons avec bonheur, sauf s’ils ont commis des actions indignes totalement contraires à notre Ethique (voir 2nde partie de l’article).

La preuve : tous les jours, des Frères encore « engagés » dans le système Stifaniesque, annoncent qu’ils ont pris conscience de son absurdité et de sa nocivité.

Cette semaine, le Grand Trésorier Provincial de Neuilly Bineau a démissionné de son Collège d’Officiers, lassé des contorsions et incohérences auxquelles il était contraint par Pisan.

Mieux, lors de la Réunion des GOP de la Province de Septimanie, le 10 février, le GMP a annoncé qu’il considérait que FS n’était plus GM et a pris l’engagement de « protéger les Loges » (sic) en cas de candidature de FS lors de la prochaine AG. …Bienvenue au Club, mon TRF !

Il faut dire qu’il venait de recevoir, comme tous les GMP, un dossier de 13 fiches lui dictant ce qu’il devait répondre aux questions qui pouvaient lui être posées sur le fonctionnement de la GLNF … le tout signé : « la Cellule Communication »

C’est bien ce qu’on avait compris, nous voici revenu au temps du Stalinisme : culte de la personnalité, pensée unique, propagande organisée, avec les GMP comme « relais ».

A noter que ce genre de courrier est la manifestation d’un profond mépris de la part du Chef envers ses GMP que Pisan pensent incapables de trouver seuls la réponse aux questions basiques.

Certains s’en offusquent à juste titre comme le GMP de Septimanie, bien que surnommé localement «  BOFIX OPPORTUNIX », d’autres baissent la tête.

J’ai bien peur que ce soit pas le cas dans notre Province de Maine-Atlantique où règne un curieux climat.

Nous avons d’ailleurs appris avec incrédulité d’abord puis effarement un fait qui s’est produit en début de semaine et que vous devez connaître.

Nous (je dis bien « Nous ») disposons depuis 18 mois d’un vaste local Provincial qui abrite le Siège administratif de la Province, un très beau Musée constitué par les dons des Frères, cafétéria et salle humide, 2 temples accueillant les travaux de 10 Loges Symboliques et de 7 Ateliers de perfection. Un superbe ensemble dont nous sommes tous fiers !

Une plaque sérigraphiée avait été apposée à l’intérieur indiquant au sein d’une houppe dentelée :

« Le GMP J.B., Président de la SAIMA, a ouvert le chantier… et permis à la Province de se doter d’une structure immobilière. Le 3 sept 2009 s’est déroulée la première tenue. Le soutien et la participation des GOP, des VM, des Frères de la Province, des épouses des Frères, par leur participation financière, par leurs dons, par leur disponibilité et leur bénévolat, ont contribué à l’aménagement des locaux et à la création de notre Musée.

Que tous et toutes en soient remerciés.

Le chantier continue. Frère qui nous rejoint, apporte ta pierre à la Communauté ! »

Rien que de très classique … et très maçonnique, ce panneau, qui disait toute l’importance du travail bénévole des Frères et de leurs épouses et invitait les futurs initiés à s’en souvenir et à continuer l’œuvre.

Mais « le Génie des Ténèbres qui voyait, par cette œuvre, son règne menacé, souleva les passions et souffla dans l’esprit de certains le poison de l’envie et de la jalousie … » (air connu). Il se trouva au moins 1 mauvais Compagnon pour arracher et briser ce panneau … certainement parce qu’y figurait le nom du TRGMP J. B., alors en charge … et à qui la Province doit tant (sa naissance même) et dont nous n’avons pas le moindre motif de ne pas être fiers.

Geste de Vandalisme impensable de la part d’un Maçon, en contradiction totale avec toutes nos valeurs et notamment notre Devoir de Transmission qui fait que chacun n’est que le maillon entre ceux qui l’ont précédé et ceux qui lui succèderont.

Alors, quand vous saurez que cet individu est GOP … et même de tout premier plan, vous ne le croirez pas … et pourtant, il a avoué son acte (qui n’a été « officiellement » condamné par aucun autre membre du Collège, dont beaucoup ne pouvaient l’ignorer), grâce à 3 Frères nantais qui se sont indignés vigoureusement et ont obtenu de lui la promesse écrite du remplacement à l’identique de ce symbole de notre fraternité dans cette construction commune.

L’un des 3 a même interpellé le GMP J-M. H. en ces termes : « J’en appelle à ton autorité pour faire reprendre raison aux coupables afin qu’ils restent dignes du nom de « Frère ». Je te remercie de bien vouloir rappeler au responsable du COPIVEGA (Comité de Pilotage de notre ensemble, baptisé VEGA) qu’il est le garant de l’intégrité des locaux qui lui ont été confiés ».

Serez-vous surpris d’apprendre qu’à ce jour, le coupable n’ait pas encore démissionné et que le GMP n’ait pris aucune sanction ?

Je propose d’ouvrir une souscription pour permettre aux principaux intéressés d’aller faire un stage en Septimanie où l’on sait ce que reconnaître ses erreurs veut dire.

Vous voyez, mes Frères, il y aura du boulot à faire pour que

« la Sagesse préside à nouveau à la construction de notre édifice ! »

 

Sirius Black

 

Commenter cet article

L'ancien 16/02/2011 18:06


Mon B.A.F sacristain, tu me rapelles mon article Sovonarole Girolamo publié pendant plus de trois mois sur le site Maine Atlantique, c'était un prêtre fanatique, pauvre et brûlé à Florence.Mais
toi, tu n'es pas pauvre mais un riche F. Sacristain de Bourges à l'image de cette belle ville depuis le moyen âge et sa Cathédrale dotée de vitraux datant de 1210.J'espère que tu n'obéis pas aux
voeux de chasteté du Concile de Latran en 1139.Je pense que la maçonnerie régulière est un Ordre Royal entre DIEU et le Roi Salomon par la construction du Temple de Jérusalem du Livre des Rois.Peut
être visiterons nous un de ces jours la Cathédrale de Bourges. Je t'embrasse.


Le franciscain de Bourges 15/02/2011 20:12


L'Ancien et BAF,
il me semble que tu confondes quelque peu les notions.
Tu évoques l'éventualité de quitter l'obédience si elle n'est plus régulière tout en évoquant en même temps l'Ordre.
La régularité repose sur le respect de la règle en douze points, et nous ne sommes pas les seuls à le faire en France : je pense à la GLdF, aux loges de Saint Jean et sans doute aussi la GLFF si on
fait abstraction de la condition de mâles que nous sommes...
La reconnaissance est autre chose : c'est le respect d'une règle en 9 points qui recouvre pour partie celle en 12, et qui permet d'aller de par le monde visiter nos frères réguliers et reconnus.
Seule la GLUA délivre cette reconnaissance pour des raisons historiques et il ne peut y avoir deux GL reconnue par pays. On peut donc être régulier mais non reconnu...
Quand à l'Ordre, grand Dieu, je ne sais pas trop ce que cela recouvre en maçonnerie... Sans doute l'ensemble de la maçonnerie elle-même et donc aussi l'ensemble des loges qu'elles soient régulières
ou non, reconnues ou pas. Mais Franciscain, je sais ce qu'est un Ordre, un vrai en tout cas. Il repose sur un voeu, un engagement perpétuel, à respecter trois voeux : pauvreté, chasteté (notion
différente encore de celle de célibataire qui se limite au non-mariage, mais qui pourrait inclure le non-respect de la chasteté - les prêtres séculiers n'ont pas fait voeu de chasteté mais
simplement de célibat ce qui explique parfois des situations paradoxales de concubinage avéré) et voeu d'obéissance. Nous FM n'avait fait que prêter serment dans des conditions particulière et qui
implique rien d'autre que l'obéissance, obéissance qui pourrait à bien y regarder quand même une clause de conscience... As-tu fait voeu de pauvreté et de chasteté ? Non ! Alors, on n'est pas dans
un Ordre à la GLNF mais simplement dans une obédience régulière et pour un temps encore reconnu par la GLUA.
Par ailleurs je te rejoins dans le combat que nous menons pour recouvrer une FM conforme à celle qui nous a attirés et que nous aimons... Tu peux quitter la GLNF sans pour autant abandonner la
régularité, tout dépend où tu iras te réfugier... Quand à l'Ordre,... C'est trop grand pour être à notre hauteur, crois le pauvre frère de Saint François que je suis.
Quand au prix d'assiduité, mieux vaut laisser les bons points, les images, les breloques, les médailles à qui les voudra mais hors du Temple, hors de chez nous...C'est une invention du Diable ces
trucs là...
Allez bises fraternelles l'Ancien. On t'aime.
Le franciscain de Bourges
NB : l'Ordre au sens ecclésial du terme n'exclut en rien l'élection de l'abbé par les Frères comme l'on inventé les Cisterciens depuis le XI° siècle. Tu vois un TRGM élu par la base, par les loges,
n'aurait rien de scandaleux ni d'irrégulier. Je te rappelle aussi qu'aux premiers temps de l'Eglise et jusqu'au IV° siècle au moins, les évêques étaient élus par les communautés de base. Ils
étaient des serviteurs au service de la communauté...


Sirius Black 15/02/2011 23:34



Merci pour ce commentaire aussi "pédagogique" qu'exact. Je peux même ajouter que la "Reconnaissance" par la GLUA est basée (depuis 1929, avec une mise à jour en 1949) sur le respect par
l'Obédience demanderesse de 8 Grands Principes dont le N° 7 interdit toute discussion ou prise de position politique ou religieuse. les rapports de FS, es qualité de GM, avec le Pdt de la
République font qu'aujourd'hui la GLNF n'EST PLUS dans la "Régularité" et que sa "Reconnaissance" pourrait être remise en question par la GLUA qui enquête sur le sujet.



Lukas Ramel 15/02/2011 19:52


Cher Maître de Roxanne, j'ai bien peur que tu te sois fourvoyé dans nos rangs. Considérer que la débilité du geste des frères aussi sots que méchants ressortirait d'une anticipation bien venue,
vise à banaliser une forfaiture qui relève des tribaux pour dégradation volontaire d'un bien d'autrui. C'est là un acte de délinquance pour caractériser quand même ce geste qui traduit bien mal la
volonté de combattre ses passions. Je sais que la connerie est ce qu'il y a de mieux partagé, mais quand on a un tantinet de respect pour les fonctions qui vous ont été confiées, aussi contestable
que cela soit, on n'agit pas comme un imbécile et on ne laisse pas un frère agir ainsi sous ses yeux sans rien dire... C'est de la non-assistance à personne en danger... d'elle-même. Ce qui est
fait est fait et est parfaitement révélateur d'un état d'esprit insupportable en maçonnerie, mais sommes-nous encore en maçonnerie avec des tels énergumènes ? C'est du grand sot périlleux que tu
essayes de faire là mon BAF (nb : il n'y a pas de faute à sot...).
Allez, bises aux autres,
Lukas Ramel


l'Ancien 15/02/2011 11:53


Mon cher Franciscain de Bourges, je pense que tu as mal lu mon commentaire.Je cite avec ironie mon tablier bleu comme prix d'assiduité, sans plus.Cela dit les décors, je le répète font parties de
la maçonnerie régulière, c'est l'ordre universel.Je combats de toutes mes forces contre F.S depuis 1 an mais si la maçonnerie régulière disparait, je quitte l'ordre.Je souhaite que Jean Murat soit
notre Grand Maître afin que nous revenions à nos fondamentaux comme il y a 15 ans et le corollaire des V.M libres dans leurs Loges. 3B


Sirius Black 15/02/2011 13:02



Dont Acte !



kenobi 14/02/2011 21:43


Sortez SVP ces clowns,que l'on ne les voit plus sur la piste.Mettez les en cages pour qu'ils ne puissent plus mordre.Ne minimions pas ces faits car demain il pourrait nous en couter.Aimez notre
Fraternité et notre maçonnerie c'est désormais la défendre bec et ongle face à ces fossoyeurs, ces profanateurs (dans le sens éthymologique du terme comme des profanes.)
kenobi


Sirius Black 14/02/2011 21:49



Il faudrait, si ce sont des vrais maçons, qu'ils sortent d'eux-mêmes, ou que le GMP prenne ses responsabilités. Quant à nous, pensons déjà
à la REconstruction !