Et SI LE VENT ETAIT EN TRAIN DE TOURNER !!!

Publié le par Kazantzakis

 

Avant-hier avait lieu la seconde entrevue entre M° TEITGEN et l’Administrateur M° Monique LEGRAND et l’atmosphère avait, semble-t-il bien changé .

Rappelons que le premier entretien avait été différé de quelques jours parce que M° TEITGEN s’était vu imposer la présence des Avocats de F. STIFANI (indisponibles à la date initiale)

Là, M° TEITGEN a obtenu un entretien en tête à tête et il a trouvé M° LEGRAND dans des dispositions sensiblement différentes. La cause semble en être le « mystère » de la trésorerie de l’Association GLNF ;

Lors de l’audit qui a présidé aux chiffres présentés à l’AG « pluri-magouillée » du 16 oct, il apparaissait un Solde créditeur de 7,399 M€ (chiffre en cohérence avec les 8 M€ « environ » annoncés par le Dr Administratif et Financier H.S. à fin janvier)

Or, à ce jour, M° LEGRAND ne semble disposer que d’une caisse quasi « vide » (d’où son insistance pour faire rentrer les cotisations).

Myosotis BRIE-CHAMPAGNE a fait hier une excellente analyse des hypothèses possibles :

-         Soit l’expert désigné avant l’AG d’octobre s’est fait « balader » par nos ex-dirigeants ( hypothèse peu probable)

-         Soit la trésorerie alors disponible s’est « évaporée » par virement sur des comptes annexes ( ?) pour effrayer l’ensemble des Frères face à un pseudo-chaos lié au non paiement éventuel des cotisations.

Dans un cas comme dans l’autre, cette situation particulièrement opaque (spécialité pisanesque) nous renforce dans notre volonté de ne régler aucune cotisation, tant que les Comptes précédents n’ont pas été approuvés et les nouvelles cotisations votées sur des bases budgetaires irréfutables.

Cette opacité semble « tracasser » aussi  M° LEGRAND qui percevrait mieux aujourd’hui que la responsabilité de cette situation incombe doublement à F. STIFANI qui, en plus d’une présentation peu cohérente de la réalité financière de la GLNF, met celle-ci au bord du gouffre par des manœuvres dilatoires réitérées qui repoussent aux calendes grecques toute solution susceptible de remettre la GLNF sur des bases saines et avérées.

C’est d’ailleurs le second motif d’interrogation de l’Administrateur et la décision de FS de reporter sine die la prochaine Réunion du  Souverain Grand Comité (chaînon nécessaire à toute solution) pourrait être l’erreur de trop de l’ExGM

M° LEGRAND réfléchirait, semble-t-il, à remettre en cause la pertinence de l’appel formé par FS contre la décision du TGI du 7 décembre.

Si tel était le cas, le calendrier pourrait s’accélérer et l’AG tant attendue être ENFIN programmée.
Rappelons que nous exigeons (conformément au jugement du 7 décembre) que cette AG permettent de valider les Comptes, d’accepter le Budget, mais aussi d’élire un nouveau Président pour l’Asso 1901 GLNF.

Un tel Président, détenteur en plus de la signature sur les comptes bancaires et annexes de la GLNF (le nerf de la guerre, bien sûr) serait en droit (j’allais même dire en devoir) de convoquer une AG Extraordinaire qui pourrait modifier les Statuts ou Règlements et mettre fin à toute velléité de « Pouvoir Absolu » de quelque GM que ce soit.

Nos Collègues Myosotis de Paris Grande Arche ont synthétisé leur position par un titre très percutant : « PAS d’AG … PAS DE SOUS !!! »

Ce que je viens de vous dire sur l’évolution de la position de l’Administrateur m’amène à infléchir mon opinion sur l’intérêt d’une lettre éventuelle à l’Administrateur de la part de chaque Frère qui se sentirait concerné (Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis).

Je pense aujourd’hui qu’une telle intervention peut être utile : Lettre R/AR ou mail, ou l’une doublée par l’autre.

L’adresse mail de M° LEGRAND est monique.legrand@ajmj.fr

Son adresse postale à la GLNF – 12 R Christine de Pisan – 75017 PARIS

Quant au texte, vous pouvez vous inspirer, le plus « librement » possible, des arguments suggérés sur le Blog Grande Couronne.

Si vous le faites … encouragez vos Frères à le faire aussi car la démarche n’a de sens que « massive ».

Rappelez-vous que, pendant que nous luttons pour restaurer l’Honneur et la Propreté au sein de « notre » GLNF ; la gouvernance actuelle (même illégitime depuis la démission de FS) continue sa politique :

-         création de Loges pour accroître le nombre d’électeurs « sous influence »,

-         course au chiffre pour masquer les nombreuses démissions : Nos collègues champenois nous signalent qu’au dernier Ordre du jour d’une Loge de la Région (fidèle à l’ex Chef), il était prévu : - la lecture des rapports d’enquête sur 6 (six) profanes – plus 1 Initiation – plus les impressions d’initiation de l’initié de la précédente tenue !!!

Rien que cela !

C’est ni plus ni moins que de l’Abattage à la façon « Bordel de Pisan » ( One Two Two - 122 rue C. de P…) et cela ne peut qu’aggraver les craintes de voir se dévaloriser la démarche maçonnique qui ne peut s’entreprendre que sereinement et avec tout un tas de précautions.

Nous sommes malheureusement bien placés aujourd’hui pour stigmatiser les ravages causés par un manque de vigilance dans le recrutement de nouveaux Frères et la nomination de nos Responsables !

Sirius Black

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

André Albero 05/03/2011 08:51


Bjr mes FF,

Seul un mouvement massif des FF pourra désormais faire bouger les choses utilement...

L'heure est extrêmement grave puisque certains de nos responsables vont jusqu'à évoquer la mise en faillite de l'association Glnf par l'administrateur judiciaire, qui par ailleurs, a autorisé un
certain nombre de dépenses récentes sans précautions d'usage...

Il faut donc résister et ne pas payer pour le moment!

Ce jour a lieu une réunion de MM installés bretons à Brest et des FF se posent de nombreuses questions. A la veille de cette réunion l'un de nos FF a interpellé Ch. D (ex) GMP de Bretagne:

"TTVVMM, Mon cher Christian,

Je vous prie de bien vouloir m’excuser pour mon absence ce jour à Avalon. Non pas que j’en sois un habitué fervent, mais du fait que j’aurais bien aimé y assister au regard des évènements qui
continuent à secouer notre obédience… Malheureusement, mes soucis professionnels ne m’autorisent pas ce déplacement aussi éloigné un samedi.

Quoiqu’il en soit, je me pose quelques questions qui auraient pu alimenter un débat que j’espère à l’avance constructif et sincère, et pour reprendre les termes du (ex) GMP de Dauphiné Savoie dans
son dernier rapport adressé à François Stifani, SANS LANGUE DE BOIS…

Je ne dis pas cela par ironie, mais parce qu’il y a trop longtemps, mon cher Christian, que la Province de Bretagne attendait une prise de position ferme et résolue à l’encontre des graves
anomalies qui ponctuent la gestion de l’obédience au plus niveau. Tu ne peux ignorer ces problèmes et continuer à nous mettre face à des responsabilités qui ne nous incombent pas, comme tu as pu le
faire lors de la dernière tenue d’Avalon.

Je ne doute pas un instant, par ailleurs, de ton intégrité personnelle, mais si tu fais une nuance avec celle due à tes fonctions que tu ne peux théoriquement plus revendiquer, du fait de la
démission du GM qui t’a nommé, tu dois t’en expliquer devant les TTVVMM présents et prendre les décisions qui s’imposent à toi, comme pour ton collège provincial… Ceci s’adresse également à Pierre
Castandet, nommé il y a peu, et dont on attend toujours la réunion de concertation qu'il avait promise...

Vous ne pouvez plus continuer à soutenir des thèses incertaines, désastreuses pour les FF et l’obédience, en patientant dans le silence complice d’une providence qui ne peut désormais venir que de
nous tous: cette lettre adressée à François Stifani aurait pu être le tienne, ou la votre (chacun s’y retrouvera…), car la situation en Bretagne n’est guère différente de celle des autres
provinces. Nos officiers provinciaux bretons sont-ils à ce point sourds et aveugles pour ne pas t’avoir fait remonter ces informations ?

A l’heure où des Frères responsables membres du SGC parlent de très graves problèmes de trésorerie à la GLNF, qui pourraient mener l’administrateur judiciaire à prononcer la mise en faillite de
l’association GLNF, allez vous continuer, toi et les responsables provinciaux actuels et anciens, à vous taire pieusement, tout comme nous inciter encore à payer des cotisations qui ne semblent
plus guère destinées qu’à renflouer des caisses vides par on ne sait par quel miracle ? ou pour payer des procès qui ne servent à rien sinon qu’à gagner du temps et à conforter l’égo extravagant
pour ne pas dire délirant de celui qui les initie?

Voilà ma contribution interrogative que, mon cher Christian, je te prie de lire aux TTVVMM présents ce jour 5 mars à Avalon et je suis persuadé à l’avance que tu voudras bien y répondre devant
tous. Je t’en remercie à l’avance.

Je vous embrasse tous bien fraternellement en MM installés."
S.P.
Fin de citation.

Je ne sais pas si CD aura le courage de lire ce courrier dans la loge de MMII d'Avalon dont il est le TVM, mais parions que ce courrier aura le mérite de le faire réfléchir davantage face aux
interrogations des FF bretons et qu'il ne pourra pas s'en tirer par une pirouette, comme à son habitude.

Bien fraternellement
André


Sirius Black 05/03/2011 21:09



Salut à nos Frères bretons. Je vois que nous sommes sur le même bateau et avec le même handicap: des GMP et GOP qui "continuent à se taire pieusement", alors que la situation
nécessiterait de fermes protestations. Continuez à essayer de les convaincre . Bon courage !



CLERC J 04/03/2011 22:11


Pourquoi pardonner à des F qui se seraient placés de façon concertée et réfléchie, sur le soutien au GM et à ses malversations connues de tous? (ou du moins qu'ils n'aient pas émis la moindre
réserve quand à leur engagement dans une collaboration au système) Comment pardonner à des F qui ont laissée dériver la GNLF en connaissance de cause ? Je le rappelle, ils ont pris une décision
concertée à quelques uns et non de façon collégiale comment le suggérait JB. Comment pourra t'on cheminer avec ses F qui ont défendu leur pouvoir et leurs tabliers bleus, plutot que de défendre
leurs engagements maçonniques? (qui font un copié-collé avec la méthode FS) Bref que des questions bien sur , mais pas de condamnation ipso facto. Nous les aimons tous, mais comment aimer de la
même façon des F qui nous " emmerdent" ont ils dit (cf GOr P)?
Enfin le GMP devrait demander a Paris où sont passés les 8M d'euros avant de nous demander des capitations. Si l'info est vraie, alors il me semble que d'un point de vue purement comptable et
associatif, il y a un gros problème.
C J


Sirius Black 04/03/2011 22:37



Ce n'est pas d'aujourd'hui que nous avons dans nos Loges des frangins qui ont de gros défauts, parfois même des tares. Nous ne les avons pas "liquidés" pour autant (Audiard disait: "S'il
fallait tuer tous les cons..."). La différence aujourd'hui, c'est que ceux-là se sont révélés eux-mêmes et que nous ne pourrons plus faire semblant de les croire parfaits ... celà n'empêche pas
les "diners de famille" !



Kenobi 04/03/2011 18:54


On comprend mieux maintenant le pourquoi d'un tel acharnement à rester.Après la semble t'il faillite financière que l'on nous propose ;il ne nous restera plus que quelques cadavres dans les
placards et nous aurons pour le coup touché le fond.
Plaisanteries mise à part, nos GMP à la solde de ce système Stifien serons surement coresponsable de ce problème s'il s'avérait établi.
Frat

Kenobi


Sirius Black 04/03/2011 19:15



Mon Frère, plus que de chercher des co-responsables, attachons-nous à trouver "la " solution qui nous débarrassera de la clique pisanesque . Quant à ceux qui se sont égarés, nous leur
pardonnerons, en Frères (Et le Pardon n'est pas l'Oubli !)