L' APRES 5 FEVRIER

Publié le par Kazantsakis

 

La première mission d’un Maçon est de transmettre. Les blogs MYOSOTIS assument leur part de travail mais ne prétendent pas détenir la Vérité ni être des acteurs de terrain.

C’est à chaque Frère que revient le devoir de s’informer (à différentes sources, c’est mieux) et de faire savoir autour de lui, dans les Loges qu’il fréquente, ce qu’est le mouvement aujourd’hui en marche et qui, peut-être, si le GADLU le veut, pourra contribuer à sauver la GLNF de la ruine à laquelle la mène jour après jour l’obstination et l’autisme de F.S.

Aujourd’hui, il est encore « en pied et en couleur » en pleine page de l’EXPRESS au milieu d’un article (forcément) peu flatteur pour la GLNF. (Les mauvaises langues disent que l’éditeur des Vignettes PANINI serait prêt à diffuser des portraits sur autocollants).

Soyons sérieux et revenons à nos moutons (Non, ne vous sentez pas visés, Frères qui avez succombé à l’argument du légitimisme ou de la réforme par l’intérieur !)

Aujourd’hui tout Frère qui veut savoir ce qui s’est dit samedi 5 à Montreuil peut aller en consulter le Compte Rendu sur Le Myosotis Ligérien du 9 Février.

Il y trouvera les documents originaux dans leur version intégrale :

- Le Diaporama du plan – L’intervention de Claude SEILER – Les discours d’introduction et de conclusion de Dominique MOREAU.

Mais on ne saurait être complet sans avoir visionné la Vidéo de la vibrante allocution de clôture du Bâtonnier TEITGEN (Voir LML du 8 Février, sous le titre « Limpide »).

Comment donner une suite à cet après-midi qui restera dans les mémoires de tous les participants comme une moment historique ? :

- Tout d’abord en intégrant l’idée que ce qui nous a été présenté n’est en rien un « programme ». C’est seulement la synthèse de plus de 5.000 contributions de FF et une esquisse de solutions, parfois contradictoires, ce qui est normal car la discussion reste ouverte. Ce sera le rôle du Comité de Refondation qui va rassembler, en plus de l’équipe initiale et autour d’André ANDRIEU, 50 FF représentants toutes les Provinces , que de réaliser le Livre Blanc creuset de la Réforme.

Les Assises ont aussi montré à tous que, loin d’être le noyau d’agitateurs dénoncé par F.S. et ses affidés (de moins en moins nombreux), FMR était capable de se livrer à un travail de fond, sans a priori, montrant la volonté des FF d’un véritable retour aux sources et aux fondamentaux de la Maçonnerie, à l’opposé de la dérive  people et bling-bling à laquelle nous assistons consternés.

A ce propos, nous vous promettons d’éditer un jour un Numéro exceptionnel du « Pingouin Enchaîné » qui, à l’instar du « Canard Enchaîné » vous parlera, comme son confrère, des voyages en jet privé de notre gouvernance et des conflits d’intérêts.

- Deuxième étape : « faire passer le message » à l’Administratrice M° Monique LEGRAND qui doit être soumise, rue de Pisan, à des tirs de propagande auprès desquels la Grosse Bertha ferait figure de ballerine (F. STIFANI vient ainsi d’obtenir son billet d’avion pour la Réunionoù les FF manifestent déjà contre sa venue).

A noter que le Bâtonnier TEITGEN avait obtenu un rendez-vous pour aujourd’hui … rendez-vous reporté à lundi prochain parce que l’avocat de la GLNF veut être présent. Nous attendons avec impatience ses impressions ou conclusions de cet entretien et nous vous en ferons part aussitôt.

- Enfin, Troisième étape : QUI pour « porter le message » devant le Souverain Grand Comité (nous n’y couperons pas) puis devant l’AG ?

Si notre objectif est d’arriver à nos fins, il faut trouver un candidat capable d’être approuvé et par l’un et par l’autre, et d’incarner un certain consensus.

Alors là, c’est encore la bouteille à l’encre. Des noms commencent à circuler :

  • Thierry PERRIN l’ancien GMP du Val de Loire serait le candidat « de cœur » de bien des Myosotis … pour l’intelligence et le courage dont il a fait preuve depuis le début de la crise.
  • Jean MURAT, ancien AGM de J-Ch F, peut prétendre aussi à une certaine légitimité. Il s’était élevé en 2007 contre « le danger STIFANI » et avait été candidat contre lui (26 % des voix).
  • Alain JUILLET est le moins connu de la base, mais pas le moins sollicité. Agé de 69 ans, fils du Préfet Jacques JUILLET (gouverneur général d’Algérie) et neveu de Pierre JUILLET, proche conseiller de Pompidou et de Chirac.

Parallèlement à une vie professionnelle intense :15 ans de Direction chez Ricard  … puis d’un grand groupe laitier (il créa le camembert « Cœur de lion » … retenons le « Nom » plus que l’idée de « fromage »… et dirigea Mamie Nova ) … il a toujours mené une activité de « renseignement » au plus haut niveau, devenant de 2002 à 2009 Directeur à la DGSE puis chargé de l’intelligence économique au SGDN.

« Chez nous » il est Secrétaire Général « démissionnaire » du Conseil des Sages et reste très impliqué dans les réflexions sur la Réforme.

N’ayez crainte, nous vous en présenterons d’autres … des Candidats à la Candidature (en espérant ne pas avoir à vous faire la Biographie d’un certain François S. … ça pourrait être gratiné !).

Enfin, quoiqu’il arrive, la nécessité d’une Réforme en profondeur demeurera.

Soyez vigilants, ne baissez pas les bras, les Myosotis sont là pour vous aider à

REFONDER la GLNF sur la base des valeurs maçonniques les plus nobles !

 

Sirius Black

Commenter cet article

Lukas Ramel 12/02/2011 10:12


La censure du blog de Dauphiné Savoie et l'absence de débat sur celui du Myosotis ligérien m'amènent à me poser des questions.
C'est reparti comme en 40.
Le Franciscain de Bourges nous a mis en garde, il y a quelques jours déjà sur ce qu'il préssentait de l'avenir immédiat.
Les négociations ont sans doute déjà commencé sous la direction d'Alain Juillet avec les membres du SGC. Mais il n'y a rien à promettre d'autre à ceux qui nous rejoignent que de retrouver une
maçonnerie de tradition sereine et conforme aux landmarks et à la règle en 12 points... Leur seul mérite sera celui d'avoir participé à sauver la FM régulière et qu'ils n'en attendent pas d'autre
gloire.
Alors cessez vos enfantillages et réintégrez les blogs qui ont une voix divergente pour autant qu'ils ne soient pas des sous-marins de M. Stifani et de ses collaborateurs, soutiens et autres
inféodés.
Gardons les portes de la maison grande ouverte. On va bien être obliger d'intégrer aux Myosotis des FF qui pour l'instant encore restent inféodés à M. Stifani. Il y aura des ouvriers de la dernière
heure qui vaudront bien ceux de la première heure y compris nos FF de Dauphiné Savoie.
Je sais qu'il y aura des compromis durs à avaler... Mais c'est le prix à payer pour rassembler ce qui est épars sur une base claire et commune à la majorité des FF qui se sont exprimés et qui
s'exprimeront.
Ne rien lâcher sur l'essentiel, mais à condition de définir au préalable l'essentiel...
Jean Murat que j'aime mais avec lequel je ne partage pas une vision un peu timorée de la refondation contribue à un débat clair. Il n'avance pas masqué et était présent à Montreuil. Il est donc
absurde d'exclure qui que ce soit de ce vaste mouvement de contestation qui nous a réuni.
Je sais que les uns et les autres nous ne partageons pas tous la même analyse. On ne peut promettre le débat et la transparence, un renouveau fondé sur la place principale donnée aux loges et en
même temps exercer la censure comme cela est fait sur le blog Acacia.
Sinon on va droit dans le mur, mais c'est sans doute ce que cherche M. Stifani : notre division pour en tirer lui les marrons du feu. Il y aurait donc des frères marrons parmi les Myosotis ?
Lukas Ramel
VM et ami du riche comme du pauvre pourvu qu'ils soient vertueux.


Sirius Black 12/02/2011 13:30



Tu remarqueras, mon Frère, que le lien avec le blog Myosotis Dauphiné Savoie est toujours là sur "ton" blog Maine-Atlantique et que ton avis a été rapidement publié, comme TOUT
commentaire qui ne serait pas délictueux (ni injures, ni diffamation) quelle que soit l'opinion exprimée. Les Frères internautes sont bien assez grands pour juger de la pertinence ou non d'un
argument et pour tolérer qu'un Frère ne pense pas comme eux.


Par ailleurs, nous ne "roulons" pour personne. Nous avons déjà bien du mal à suivre, comme toi, mais avec une petite coudée d'avance dans l'info. nous n'allons pas jouer plus vite que le
musique... ça sonnerait faux!


Voici LA réponse que nous faisons à ton questionnement légitime et qui j'espère satisfera tous les Frères sicères, à la recherche de la Vérité et de la Lumière.



Piero Vragnizan 11/02/2011 11:34


Jaccques, pour une fois je suis perfectement d'accord avec toi. Bravo et merci.
TFA Piero


Le Franciscain de Bourges 10/02/2011 23:42


Je vous l'avais bien dit, c'est parti voire reparti comme avant.
La lutte pour la succession est ouverte avec chacun son poulain : Murat, Perrin, Seiler, Moreau,... Et en plus on commence à tergiverser : un candidat de consensus qui ne fasse pas peur, qui ménage
les anciens, qui n'aille pas fourrer son nez dans ce qu'il reste à découvrir... C'est pas comme cela que l'on va repartir sur un bon pied ! On oublie déjà l'essentiel pour en revenir encore et
toujours aux hommes.
L'essentiel est quand même de changer notre système vérolé qui a permis à M. Stifani de poursuivre d'une façon malhabile certes, mais quand même, la politique initiée par Claude et Jean-Charles. La
proposition de la base que nous sommes est simple : une fédération de loges et un TRGM qui ne soit plus dépositaire des pleines pouvoirs, un système avec une représentation des loges et des rites,
une limitation à la stricte gestion des structures nationales et provinciales...
Peu importe qui sera désigné par le SGC ! Le choix final est du ressort de l'AG souveraine qui entérine, ce qui veut dire que si l'AG refuse le candidat du SGC, ce dernier devra faire une nouvelle
proposition jusqu'à ce que cela nous convienne.... C'est simple.
Alors pas la peine de négocier quoique ce soit en catimini. Ce qui importe désormais, c'est la refonte, pas un rafistolage qui va désespérer beaucoup de Frères qui vont alors nous quitter pour de
bon et avec juste raison. Pas un compromis avec des frères bien peu éclairés qui ont laissé faire tout cela...
Oulalà, mon Dieu que l'homme reste constant dans ses erreurs.
Je sens que je ne vais pas dormir en paix ce soir.
Allez bonne nuit ou bonne journée... Tout dépendra...
Le Franciscain de Bourges


Sirius Black 11/02/2011 00:42



Le problème, c'est qu'on ne pourra pas se permettre plusieurs Aller/Retour entre le SGC et l'AG. Tu vois combien de temps s'écoule entre 2 AG ? L'Implosion se produira avant. Combien de
FF abandonneront la Maçonnerie? Combien iront voir ailleurs? Combien iront constituer leur propre groupuscle de Loges ?


Non, sans rien négocier, j'ai encore l'espoir qu'on puisse convaincre une majorité au sein du SGC que proposer à l'AG un candidat qui ne passera pas, c'est être les fossoyeurs de la
Maçonnerie régulière en France. C'est surtout eux qui devront intégrer cette notion qui les obligera peut-être à une forme de compromis ... car dérrière l'AG ne se laissera pas baiser!


Une lueur d'espoir: le vote à bulletin secret au SGC ! Et puis à cette heure ci, j'ai le droit de rêver !



jacques lucazeau 10/02/2011 23:14


L’après 5 février : période de transition, période critique



Après les Assises Nationales du 5 février pour la REFONDATION de la GLNF (refondation : nous allons toucher au fondement, à la base) va s’ouvrir une période de transition. En effet avant de pouvoir
modifier les Statuts et Règlements, il nous faut faire avec ce qui existe actuellement. A savoir que le SGC doit désigner le futur Grand Maître, lequel se présentera à l’AG pour être élu Président
de l’Association loi 1901 dite Obédience GLNF. C’est à cette AG que nos délégués (Vénérables, 1er Surveillants et ceux du SGC qui ont ou auront compris que c’est la seule solution possible) devront
exiger du candidat un engagement écrit et signé sur des points essentiels à savoir :
▲ l’annulation de tous les décrets et ordonnances prononçant après le 03-12-2009 la suspension ou l’exclusion de Frères, décidant la « mise en sommeil » ou « suppression » de bon nombre de Loges
avec restitution immédiate de leurs trésors et troncs de bienfaisance.
▲ l’engagement à mettre en chantier la refondation de la GLNF en :
- donnant aux Loges la place n° 1 et en les constituant en associations loi 1901 avec leurs propres comptes en banque.
- fédérant l’ensemble des Loges pour constituer l’Obédience GLNF.
- reconsidérant l’organisation de la GLNF au niveau national (structures, conseils, contre pouvoir, système électif, durée des mandats etc… etc …etc…)
▲ la mise à plat, l’épuration des finances et la baisse substantielle des cotisations.
▲ la clarification de la liaison entre les Loges, l’Obédience…. et les Rites et Juridictions.

C’EST CETTE PERIODE DE TRANSITION QUI EST PRIMORDIALE ET CRITIQUE.

Si nous n’arrivons pas à ce qu’un futur Grand Maître transitoire s’engage sur ces points essentiels, alors nous allons tout droit vers l’éclatement de la GLNF et il faudra s’orienter vers la
création d’une Grande Loge basée sur la Régularité.
Sans doute ce travail de transition nécessitera parfois des compromis mais nous n’accepterons jamais des compromissions.
A Montreuil nous avons tous ressenti cette volonté fraternelle, cette force tranquille, cette résistance réfléchie des 2000 Frères venus de toute la France. Restons vigilants mes Frères : il ne
s’agit pas d’un changement de personne à la tête de la GLNF, ni d’un replâtrage destiné à camoufler les fissures des murs et le mauvais état des assises…. Nous abordons un chantier de
reconstruction et nous l’abordons avec un enthousiasme prudent et une détermination à toute épreuve.

Jacques Lucazeau (mle 47440) RL « le Myosotis d’Alcyone » Province Val de Loire


Sirius Black 11/02/2011 00:32



Tu parles comme un sage, mon Frère.


Puisses-tu être entendu



Franck 10/02/2011 20:55


Bonsoir,

Je ne connais pas T Perrin et ne me prononcerai pas à son sujet.
Parcontre, pour moi, ni J Murat au vu de ses déclarations récentes, ni A Juillet, trop "connoté", ne sont souhaitables.

TAF à tous

Franck


Sirius Black 11/02/2011 00:53



Ne fantasmez pas trop vite sur des noms qui ne révèlent que de vagues intentions ... et encore pas forcèment des intéressés eux-mêmes !