La GLNF "privée DEFINITIVEMENT de toute légitimité" par les GL Etrangères !

Publié le par Sirius Black

DECLARATION FRACASSANTE de 5 GL ETRANGERES !

 

Les GM des GL Unies d'Allemagne, d'Autriche, de Belgique, du Luxembourg et la GL Suisse Alpina ont signé, après mûre réflexion, une "Déclaration" qui fera date dans l'Histoire de la FM Régulière française.(lien)

 

Il s'agit tout d'abord d'une condamnation "SANS APPEL" de la GLNF et de sa gouvernance:

Citons quelques phrases:

" la GLNF, sous l'autorité de la présente gouvernance, se trouve en dérive irrémédiable...

... une méconnaissance impardonnable des principes maçonniques ... la prive définitivement de toute légitimité, maçonnique ou autre.

L'héritage presque centenaire et le travail courageux de générations entières a été ainsi anéanti par la faute des dirigeants actuels de la GLNF qui devront en porter la responsabilité devant l'histoire...(on n'en est pas au Tribunal International ... mais, pas loin !)

Une recomposition de son paysage maçonnique s'impose (ça l'Alliance l'a bien anticipé) ..."

 

C'est "après" que vient le SCOOP:

" un rôle majeur pourrait revenir à la Grande Loge de France  ...

cela implique, en particulier ...

- de rompre sans ambiguité avec les Obédiences non régulières,

- d'observer les us et coutumes internationaux en vigueur entre une GL et un Suprême Conseil ..."


Et , enfin, les 5 Grandes Loges se déclarent prêtes à entamer les négociations !!!

 

A noter que, sans faire référence à la GLDF, la GL de Pologne a également retiré définitivement sa Reconnaissance à la GLNF

Maintenant, cela va "défiler" ... Les "motifs" sont tels que c'est IRREVERSIBLE !

 

Que penser de la Main tendue à la GLDF ?

 

Elle est "logique" ... il y a maintenant un GRANd VIDE à combler dans le "paysage" maçonnique français ...mais tout est au CONDITIONNEL !

Il va certainement y avoir un grand débat "au sein" de la GLDF ... parce qu'il faudra revenir sur des habitudes bien ancrées.

Il leur serait désormais interdit de visiter ou de recevoir des FF (ou des SS) appartenant à des obédiences non reconnues régulières ... et il faudrait revoir complétement l'articulation entre l'Obédience  et le SCDF (ce que l'Alliance a anticipé avec la création des Maisons des Rites dont certains s'étonnaient)

 

Donc RIEN N'EST JOUE ... et d'ici là, la GL-AMF aura fait ses preuves, ce qui était encore trop prématuré, elle se met tout juste en place: Mais elle a dépassé ce soir les 6.600 adhérents à jour de cotisations ... et de gros bataillons sont encore attendus ... avec la parodie tragi-comique d'AG à venir le 23 juin !

 

Dans notre Province, sont annoncées la création de 3 nouvelles Loges ayant demandé leur adhésion à la GL-AMF:

 

- 2 à Nantes (peut-être 3)

- 1 au Mans, samedi .. sous le beau titre distinctif "Justice et Tolérance" (VM: Jean-Luc HAU...; 1erS : Damien DER...; 2nd S: Ramon VEL..., Orateur: Maurice ROU...; Secr: Gwenaël DER...; Trés: Xavier JUI...  etc)

 

Que fallait-il de plus à ces FF pour nous rejoindre ... quand, dans les 8j qui suivent une Lettre d'Ephesse claironnant que "le calme revient progressivement" (sic)(chaque fois qu'il a dit cela, il a pris, dans les jours qui suivaient un énorme "rateau") et qui parle "d'exemplarité" (re-sic) ... les GM des GL les plus proches de nous, qui connaissent parfaitement les tenants et aboutissants de notre crise , dressent un constat aussi ACCABLANT !

 

Il n'y a PLUS RIEN à espérer de cette GLNF là !  En doutez-vous, mes FF ?

Sirius Black

 

Important:     COMMUNIQUE DE LA GL-AMF du 11 juin 2012

 

La déclaration des cinq Grandes Loges européennes qui retirent avec tristesse leur reconnaissance à la GLNF n’est pas une surprise. Comme nous l’avions annoncé il y a quelques jours d’autres vont suivre. La date choisie pour le faire montre qu’elles ne croient plus aux vertus d’une solution interne quel que soit le résultat d’un vote éventuel, le 23 juin ou plus tard.

En réalité nos Frères suisses, belges, autrichiens, allemands et luxembourgeois considèrent qu’après l’effondrement irrémédiable de ce qui fut pendant longtemps l’obédience régulière de référence en France et la perte d’image qui en a résulté pour la maçonnerie traditionnelle, il est temps de travailler à la recomposition de la Maçonnerie française. C’est aujourd’hui une nécessité absolue.

L’Alliance partageant totalement cette vision a entamé des contacts avec toutes les parties concernées, en Europe et dans le monde, depuis un certain temps déjà. Elle échange avec elles sur le sujet, et travaille à la fixation d’un cadre pour l’avenir. Le cinquième paragraphe de la déclaration exprime d’ailleurs le soutien et la compréhension de nos Frères européens envers ceux qui ont déjà, ou vont quitter la GLNF pour rejoindre la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française.

Le rôle que celle-ci devra jouer est basé sur ses spécificités qui la placent au centre de cette indispensable refondation. En effet, elle n’est pas structurée autour d’un seul Rite, qui serait particulièrement dépendant de son système de Hauts Grades. C’est une des raisons d’être de son système de Maisons de Rites, qui est le garant de cette indépendance obligatoire pour bénéficier de la Régularité et de la Reconnaissance, en offrant une terre d’accueil à des spiritualités diverses dans leur relation au G.A.D.L.U. C’est cette spécificité qui nous différencie des autres obédiences françaises qui reposent sur des conceptions laïque ou mono-rite de la spiritualité.

Parallèlement la retenue, la discrétion et l’absence d’implication politique de certains de nos Frères français rendent le dialogue avec eux tout à fait justifié. Ils sont à notre avis plus prés de nous que les thuriféraires d’une GLNF qui a trahi ses fondamentaux dans un triste mélange des genres. Les Grandes Loges européennes, auxquelles il faut ajouter la Pologne qui vient elle aussi de retirer sa reconnaissance, nous disent ainsi clairement à leur manière qu’il est temps de regarder ailleurs et autrement, sans pouvoir être accusées d’une quelconque instrumentalisation, ni ingérence.

Méconnaitre cet état de fait serait une faute historique, et nous remercions nos Frères européens de l’avoir si bien compris et exprimé.

Mais restons prudents. Cette recomposition du paysage maçonnique ne sera pas instantanée. De la même manière, s’il est vrai que les critères de la reconnaissance doivent rester intangibles, il n’en est pas moins vrai que l’implosion en cours de l’obédience qui en bénéficiait montre bien qu’il va falloir concevoir des barrières adaptées pour éviter de telles dérives à l’avenir. C’est précisément ce que la GL-AMF a tenté de mettre en place dans des statuts qui sont aujourd’hui mis à l’épreuve de la vie associative et maçonnique des Frères qui la rejoignent en masse et la rejoindront demain encore plus nombreux. C’est ce qui en fait depuis sa création un acteur incontournable dans ce débat.

Il doit être clair pour tous les Frères que cette déclaration des Grandes Loges européennes marque la fin d’une époque : celle de la GLNF. Elle ouvre les portes d’un avenir de la franc-maçonnerie française à construire avec toutes les Grandes Loges régulières du monde, dans laquelle la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française aura toute sa place, et pourquoi pas avec d’autres, et sera à la hauteur des exigences que requiert la franc-maçonnerie universelle.

Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française

http://www.gl-amf.org

 

Publié dans sirius

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

joaben 18/06/2012 18:05

Non, FS n'est pas si fort que çà.
Simplement, il a trouvé des interlocuteurs qui veulent bien entrer dans son jeu. CA vaut pour ceux qui restent à le soutenir, comme pour ceux qui lui ont accordé ce qu'il leur demandait : partir.

Sirius Black 19/06/2012 23:38



Est-ce que la Maçonnerie, c'est l' OBLIGATION de SUBIR un GM pathologique plus de 2 ans ?


Il y a une vie, ailleurs, sans STIFANI ... faut être maso pour ne pas en profiter !


Ce soir même, il y a 383 Loges à l'ALLIANCE (toutes à jour de leur cotisation) ... et 7.187 FF.


De quoi faire un excellent travail maçonnique ... et c'est loin d'être fini.


D'autre part, les indiscrétions de Pisan nous apprennent qu plus de 10.000 fères sont déjà partis ... et c'est loin d'être fini !



GLOMAUD 14/06/2012 00:37

LA RECONNAISSANCE N'EST PAS UN PROBLÈME POUR F.S.
CE QUI LUI IMPORTE C'EST D'AVOIR LA RECONNAISSANCE DE SES FRÈRES !!!
ICI DANS LE 06 TOUTES LES LOGES ET TOUS SES OFFICIERS PROVINCIAUX LUI VOUENT UNE ADMIRATION MÉRITÉE !!
MOI MËME JE SUIS SUBJUGUE PAR SON TALENT DE PROCEDURIE;IL LAISSERA LE SOUVENIR D'UN G.M.EXCEPTIONNEL QUI AURA MARQUE LA F.M PAR SES EXPLOITS DANS LES PRÉTOIRES;FOLLNER ET CHARBONNIAUD DOIVENT ETRE
FIERS DE LEUR REJETON .
QUANT A MOI J'AI CONNU LE BONHEUR ET JE MESURE AUJOURD'HUI L’ÉTENDUE DU DÉSASTRE IRRÉVERSIBLE


F.S TU PEUX ENCORE MIEUX FAIRE !!!! SI TU T'APPLIQUES UN PEU !!!TUI AS DU TALENT ,NE ME DECOIS PAS !!!

Sirius Black 14/06/2012 10:36



Je crois qu'il aura TOUJOURS un tour dans son sac, prêt à le déposer sur la table du Juge le plus proche. Pour un "Pro" des prétoires, c'est un moyen de vivre . Pour des Maçons réunis
sous sa houlette dans une obédience quelconque... c'est INVIVABLE !


On est aux antipodes des valeurs maçonniques. On est dans le mensonge permanent.


Quand, méprisant les avis des 5 GL voisines, il fait écrire (dans la Lettre aux FF du 5 juin): "C'est la GLUA qui donne le ton en la matière. Or, il est simplement impensable qu'elle
cesse de reconnaitre la GLNF ..." Il oublie complétement qu'il a, le 14 juillet 2011, de sa propre initiative "suspendu" les relations de la GLNF avec la
GLUA... IMPENSABLE, tu l'as dit François !!!