La GLNF entre en "coma lourd" selon "l'Echelle de Glasgow" !!!

Publié le par Sirius Black

 

Non, il ne s'agit pas d'un nouveau Rite "Ecossais" .


C'est la Méthode utilisée par les Médecins et particulièrement les Urgentistes pour "mesurer un Etat de Conscience, la profondeur et la gravité d'un coma" en appréciant 3 critères "chiffrés" , dont la somme donne le "Score de Glasgow" ... déterminant pour le pronostic de l'évolution d'un polytraumatisé (comme la GLNF).

 

Vous aller voir, c'est simplissime, mais très "parlant":

- 1er critère: l'OUVERTURE des YEUX . ... GLNF : 1 = "Nulle"  (comme si elle ne voyait rien !)

- 2ème critère : La réponse VERBALE : .... GLNF : 3 = " Inappropriée" (en clair: "à côté de la plaque !)

- 3ème critère : La réponse MOTRICE : .... GLNF : 4 = " Réflexe dit d'Evitement"

 

TOTAL: Glasgow : 8  !!!.......Interprétation : "Coma Lourd !"

 

LA SITUATION est donc TRES GRAVE ... même si le malade peut encore "s'enfoncer" , au sens médical du terme ...  jusqu'au Glasgow 3, où on "débranche et ferme la boite" ... mais, dès à présent, on ne peut plus "cacher" l'état du malade aux Autorités maçonniques internationales !

 

LES GRANDES LOGES ETRANGERES sont d'ailleurs MAINTENANT "ECLAIREES" !!!

 

La Grande Loge des Pays Bas a adressé une Lettre à TOUTES les Grandes Loges Régulières (lien) dans laquelle elle explicite la décision qu'elle prend ce jour de "suspendre les relations avec la GLNF".

La différence avec les précédents Avis de suspension d'autres GL Etrangères, c'est qu'ici , tout est clairement exprimé:

 

"Le Conseil d'Administration de notre Ordre a poursuivi ses investigations sur les causes et la nature des querelles internes à la GLNF et leurs répercussions sur la FM aux Pays-Bas et ailleurs;

Notre CA a cherché à discuter avec les Frères des deux bords, ainsi qu'avec les Frères hollandais vivant en France et impliqués dans des Loges de la GLNF afin d'avoir une meilleure vue générale de la situation. Nous avons même proposé notre médiation afin de restaurer des relations maçonniques entre les factions en querelle.


En plus des informations venant de ces sources, nous avons reçu des rapports sur les événements dérangeants intervenus lors de la Tenue de GL du 3 décembre, provenant à la fois des Frères présents et d'autres sources.


Notre CA a pris aujourd'hui la décision, proposée par le GM W. MEI..., de suspendre les relations officielles entre notre Ordre et la GLNF, considérant que:

- les conflits entre la Gouvernance actuelle, du GM Stifani et l'opposition ont subi une escalade, débouchant sur une situation paralysante.

- Ces querelles à la GLNF,  largement médiatisées , entâchent la bonne réputation de la FM Régulière en Europe.

- Les médiations internes ont échoué au point que les deux parties n'envisagent pas de pouvoir trouver un accord ou une solution aux bagarres inamicales actuellement en cours.

- L'attitude plutôt autocratique prise par la gouvernance de la GLNF a largement contribué à la présente situation.

- Les efforts de la GLNF pour s'impliquer dans les cercles politiques français sont en contradiction avec un principe-clef de la FR Régulière.

- Dès que les relations internes à la GLNF se retrouveront en accord avec les standards maçonniques, l'Ordre Hollandais sera heureux de reprendre pleinement ses relations....

 

Et, pendant ce temps-là ...


PISAN CONTINUE à CHARCUTER !

 

La Grande Loge Provinciale de POLYNESIE française a été dissoute (lien)... par le fait du Prince (nous sommes toujours "dans le DIALOGUE, selon Ephesse: Nous décrétons et Ordonnons la Dissolution de ...).... et les Loges directement rattachées ... à Pisan .

Il faut dire que nos Frères de cette Province montraient un caractère rebelle, non conforme aux normes du Chef.

Bon, si vous entendez des accords de Youkoulélé dans les couloirs ... faudra pas vous alarmer ... ce ne sera pas l'effet d'un nouveau "pétage de plomb" ... mais une simple "audition" pour choisir un nouveau GMP !

 

IL VA FALLOIR PENSER à RECONSTRUIRE, mais ... DIFFEREMMENT !

 

Notre Frère L.Desdichado publie aujourd'hui sur le Myosotis Lutèce (lien) un article ("Une coexistence Impossible) qui nous invite à réfléchir sur les erreurs que NOUS avons commises et qu'il faudra, à tous prix, éviter SI l'on veut ne pas retomber dans les mêmes galères. Je vous en livre la conclusion ... en vous invitant à découvrir COMMENT on en arrive là:

"Tout en tenant compte de NOTRE Passé, il nous est demandé de Penser et de Construire une Nouvelle GLNF, sans peur du Présent, afin de nous permettre de RENAITRE de la MORT de NOTRE OBEDIENCE "

 

L'évolution de son "Glasgow" ne dépend que de VOUS !

Sirius Black

Publié dans sirius

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yunus 19/12/2011 09:15

Mon BAF S.B,
Mes BBAAFF,
Nous devons faire face à une gouvernance en apparence unie mais qui bénéficie surtout de l'aide de la Justice, une institution que l'on croyait indépendante mais qui ne l'est pas.
Confrontés à cette arme redoutable, « Big Bertha » des temps modernes, nous devons nous organiser et seule la pression unitaire du plus grand nombre peut nous conduire à la victoire.

L'opposition à cette alliance est composée de divers mouvements dont les buts, à terme, sont parfois aux antipodes les uns des autres si bien que certains mouvements d'opposition sont complètement
discrédités par les autres. Ainsi, si toutes les composantes de l'opposition semblent d'accord pour réclamer le départ de François Stifani, comment pourraient travailler à la réorganisation de la
G.L.N.F. les représentants de Uni2R avec ceux de GLNF des Loges Souveraines? Comment les frères souverainistes (sous les bannières des blogs Septimanie et Limousin) peuvent-ils construire un avenir
commun avec celui qui a écrit, puis dit pompeusement et officiellement
(http://sd-2.archive-host.com/membres/up/14456129388132905/JPServel.pdf) : «… Dans un Ordre rigoureusement hiérarchisé comme le nôtre, toutes les prérogatives viennent nécessairement « d’en haut
»…Ainsi, le Grand Maître, ultime trait d’union entre les hommes et Ce qui les dépasse, ultime trait d’union entre les hommes et Dieu, Grand Architecte de l’Univers, est-il à la fois la plus haute
autorité de l’obédience et le plus fidèle serviteur de la Tradition… » ( TRF Jean-Pierre SERVEL, Grand Orateur, (Tenue de Grande Loge – 1er décembre 2007). Tout les sépare !
À notre avis, les frères du mouvement uni2r ainsi que le mouvement des 15 GMP sont beaucoup plus proches de Stifani que des souverainistes et leurs actions apparaissent comme des mouvements
d'amortisseurs propres à assurer la pérennité du système même s’ils affirment qu’il faut en changer de dirigeants actuels.
Le collectif de « ni scission-ni soumission » tout comme le mouvement (éphémère ?) « Les indignés de Pisan », proposent des actions ponctuelles pour faire pression sur Monique Legrand, sans
véritablement développer leur vision lointaine de l'organisation de l'obédience.
Au grand désespoir de nombreux frères qui rêvait de passer à une action plus radicale du type de la manifestation du 3 décembre 2011, l'historique FMR a toujours privilégié la voie judiciaire,
jusqu'à l'enlisement, qu'elle dénonce à présent.
L'union des loges régulières de France, sous la direction d'A. J., s'est constituée pour préserver la régularité de la GLNF. Elle se veut anticipatrice et prête à faire face à un schisme qu'elle
peut même provoquer. De nombreux frères se demandent toutefois quelles sont ses perspectives à long terme, d'autant plus que l'on ne sait pas très bien si Alain juillet fait toujours partie du
mouvement des 15 GMP.
Les « Hauts Grades » restent relativement discrets mais ils ont montré à plusieurs reprises qu'ils étaient déterminés à ne rien lâcher à François Stifani. Eux aussi se préparent au schisme.
Les souverainistes affirment avoir déjà rompu avec la direction actuelle tout en demeurant à l'intérieur de la GLNF par le truchement du rétablissement de la souveraineté de la loge.

Le noyau de la crise reste sous influence extérieure et il s'échauffe plus ou moins à l'arrivée des prises de position des grandes loges amies et des interventions des ex dirigeants et des
dirigeants des grandes loges hexagonales.
Si certains frères ont quitté la G.L.N.F. pour s'inscrire à l'étranger ou dans d'autres grandes loges françaises, la plupart s'arc-boutent en attendant la liquidation de la crise.
Beaucoup de frères restent dans l’indécision et recherchent une cohérence.
Nombreux sont ceux qui pensent que c’est une guerre des chefs et qu’après rien ne changera. D’autres veulent compter les forces en présence avant de s’engager.
De très nombreuses loges protègent leur trésor en créant des associations 1901 permettant de recevoir les parts de cotisations réservées à la loge et au temple si elles en sont les propriétaires.
On peut y voir une réelle défiance à l’égard de la situation actuelle de l’obédience.
Le clan Stifani joue le pourrissement. Il dispose d'un trésor de guerre très important, de 44 millions d'euros, paraît-il, qui est toujours alimenté par les cotisations de ses supporters mais aussi
par celles des loges dissidentes qui acceptent d’encore initier. En effet, toute nouvelle initiation alimente le trésor de guerre de la G.L.N.F.qui peut ponctionner la totalité des sommes versées
sur le compte G.LN.F. de la loge, sans discernement de la part qui revient à la loge, à la province ou au national.

Comment ça va se finir ?

1. François Stifani reste, déclaré légitime par la justice. Il pourra faire ce qu'il voudra, même si persistent des petits mouvements d'opposition interne qu'il pourra facilement étouffer dans
l'œuf.. Il pourra même devenir grand maître à vie.
Un très grand nombre de frères quitteront la GLNF à sa plus grande satisfaction puisque c'est sa stratégie.
Il héritera d'un large portefeuille immobilier. S'il ne peut pas faire face aux emprunts résiduels, il pourra vendre tout cela et gérer, avec ses amis une petite fortune constituée au fil des
années grâce aux cotisations surévaluées. Devant la perspective du hold-up parfait, nous ne saurions trop encourager nos frères à résister définitivement à toute demande de cotisations lancées par
Monique Legrand ou par tout autre car leur participation financière se fera, pour eux, à perte et ne sera jamais récupérée.
Que va-t-il se passer alors dans les Orients où les frères sont propriétaires du temple ? Les dissidents vont-ils se réunir dans le même lieu que les zélateurs de Stifani ? Comment vont être
organisés les temps de présence et la gestion du temple ?

2. La meilleure hypothèse pour tous, serait que François Stifani démissionne. Mais, pour autant, la G.L.N.F. va être secouée par la guerre de succession… À présent, avec ou sans François Stifani,
c'est la même chose donc autant faire comme s'il n'était plus là.

3. Monique Legrand inscrive à l'ordre du jour les deux résolutions contenues dans la supplique que lui a adressée le collectif ni scission ni soumission mais on peut en douter
http://boaz-jakin.over-blog.com/article-me-legrand-convoquera-bien-une-age-ago-le-7-janvier-2012-88035546.html

4. La liquidation judiciaire de la G.L.N.F. peut être prononcée auquel cas, que va-t-il advenir de ses actifs ? On n'est pas sorti de l'auberge lors du partage de la dépouille !

Mes frères, il pleut à torrents, les éclairs de la tempête zèbrent la nuit embrumée. Les yunus se plaignent de l'odeur pestilentielle qui règne dans les tranchées… Odeur de gangrène, odeur de la
chair qui quitte les os.
Nous regrettons amèrement que des tendances qui semblent si proches lorsqu'il s'agit d'évoquer la Franc-Maçonnerie Traditionnelle et l'avenir de la G.L.N.F. ne puissent pas s'allier et même se
disqualifient. Nous pensons même que cela est pure folie.
Il est urgent de distinguer d’une part, la stratégie à court terme qui doit conduire au départ de François Stifani et à l'élection de nouveaux gouvernants et, d’autre part, l’avenir à plus long
terme de la G.L.N.F.
L’UDLRF doit donner des gages à « G.L.N.F. des Loges Souveraines » et à tous les frères que leur programme sera bien de rétablir la souveraineté des loges.
Allons, mes frères, l'heure est au rassemblement des forces de FMR, de l'UDLRF, de « ni soumission-ni scission », de tous les indignés et de « G.L.N.F. des Loges Souveraines ».

Sirius Black 19/12/2011 12:13



Tu décris parfaitement le Chaos qui règne aujourd'hui à la GLNF ... mais aussi entre les différents courants de l'opposition ... à une petite erreur près: A.J n'a jamais fait partie du
Groupe des 15 GMP (ce n'est pas un GMP). Il est "Indépendant" des différents courant, non candidat et tente seulement, au sein du Comité de Pilotage (tous courants "invités")  et de l'ULRF
de "Rassembler" tout cela. Il publiera sans doute un communiqué dans les heures qui viennent (il y avait une réunion du Comité de Pilotage vendredi).


L'HEURE est AU RASSEMBLEMENT ou à l'ECROULEMENT du TEMPLE !


 



Frère Tuck 18/12/2011 18:06

Moi, je vous quelque chose de positif dans les raisons invoquées par la Grande Loge des pays-Bas. La responsabilité de Stifani est clairement établie, ce qui veut dire que tant qu'il sera là, il
n'y aura plus de reconnaissance à espérer. Voila qui devrait édifier ses proches. Par ailleurs il est bien dit que la façon dont s'est déroulée la Tenue de Grande Loge a impressionné les émissaires
étrangers. Notre action à Levallois-Perret a donc été utile

Sirius Black 18/12/2011 19:11



Il ne faut pas hésiter à utiliser ce document précis auprès de Frères ou de Loges indécises ... pour les faire adhérer à l'ULRF



Ephbé n°1485 18/12/2011 14:12

Euthanasie, active ,massive et définitive.....cela se pressentait depuis le 4/12/2009
Faut il avoir confiance en la justice de notre pays, la réponse serait donc négative!...

Sirius Black 18/12/2011 16:15



Mon Frère, c'est un peu facile de dire, après-coup, que c'était déjà "rapé" au lendemain du 4 décembre 2009. Moi, personnellement, j'ai cru à leurs bobards administrato-judiciaires
jusqu'à fin mai de cette année et le coup de grâce a été le report du rendu de la C d'Appel le 1er juin. Là, je crois qu'on aurait du "acter" que cette voie était sans issue et qu'il fallait en
prendre une autre. Je l'ai écrit dès cette date !



Jean-Noël PENVEN 17/12/2011 23:56

il faut l'euthanasier. Elle souffre trop. Atteinte du cancer des métaux et des honneurs à deux balles, son agonie est inhumaine et totalement non maçonnique. Tuons donc la vieille dame pour lui
permettre de renaître. ADHUC STAT.

Sirius Black 18/12/2011 00:25



Exact, et même si nous sommes devant un cas flagrant de "captation d'héritage" (parait que ce sont des mots tabous à la GLNF) ... entre sauver nos âmes ou
récupérer nos parts de SCI, y a pas photo  !