Le "DISCOURS" du Père d'HYPOCRITE (suite du "Serment")

Publié le par Sirius Black

 

Dans un article de janvier (MMA du 11/01: "Paroles, Paroles...") nous reprenions le 1er Edito du tout nouveau GM, J-Ch. F. dans ACTUALITE n°89 de Juillet 2002 et nous montrions combien l' ANALYSE était pertinente: l'irruption des métaux au plus haut degré de la GLNF pouvant être la cause de sa perte.


J-Ch F. écrivait, dans un style émouvant de sincérité apparente (!?!), tout ce qu'il allait faire pour extirper ce Cancer de la GLNF .... on sait combien, malheureusement, les actes de nos GM ont été dans la direction diamétralement opposée aux intentions exprimées.


Mais je ne connaissait pas, à l'époque, le discours qu'avait prononcé le même J-Ch.F., alors DGM, . alors que les "AFFAIRES et Magouilles des Francs-Maçons, Frères de la Côte", à Nice notamment, faisaient la "une" des journaux et les choux gras du Procureur Montgolfier.

Grâce à Corto M., notre Frère "César du Bar de la Marine" publie aujourd'hui ce discours sur le Blog Myo PACA.

Prenez la peine de le lire jusqu'au bout, vous ne serez pas déçus:

 

« La situation dans laquelle la province se trouve aujourd’hui, ne nécessite l’irruption ni d’un Zorro, ni d’un Terminator, et encore moins d’un médecin légiste.

Nous devons d’abord déterminer comment et pourquoi nous en sommes arrivés là. Quelles sont les causes et aussi qui sont les responsables et les coupables?

Les énormes scandales profanes, généralisés, quotidiens, ne doivent pas nous inciter à banaliser nos propres dérives maçonniques.

Ils doivent au contraire nous amener à y mettre un terme sans délai. Et quel qu’en soit le prix à payer. Nous savons trop désormais ce que coûtent le laxisme et la langue de bois.

Les affaires qui ébranlent les fondations de la province (on pourrait lire aussi GLNF) révèlent des dysfonctionnements d’une extrême gravité. Et d’invraisemblables manquements à nos idéaux et à nos règles maçonniques les plus fondamentales et les plus respectées.

Ce sont des compromissions politiques totalement incompatibles avec les responsabilités maçonniques.

C’est l’affairisme et la cupidité de certains qui violent quotidiennement notre règle en 12 points.

Ce sont les ambitions mégalomaniaques, la volonté de puissance.

C’est le goût immodéré pour le paraître au mépris de l’être.

La boulimie de l’avoir et l’anorexie pour le savoir.

C’est l’égoïsme sans frein, c’est même tout à l’égo.

Ce pitoyable bric-à-brac profane, pénétrant dans nos temples à l’insu de notre vigilance, nous amena là où nous sommes aujourd’hui.

Avec en prime la « cordonnite », ce mal bien de chez nous qui répand la bêtise et la rancœur et oblige à des dépenses pour les brosses à reluire.

C’est qu’à force de recevoir des honneurs, des charges, on finit par croire qu’on le mérite. Ce qui est plus grave, c’est qu’on finit par croire que les autres, ceux qui n’en reçoivent plus ne les méritent pas.

Le jour ou nous aurons admis qu’une nomination, une fonction hiérarchique, même et surtout aux plus hauts niveaux est, non pas un honneur, et encore moins un droit, mais un devoir, une charge, une responsabilité qui nous engage aux yeux de tous nos Frères, ce jour-là, la Maçonnerie reprendra sa marche vers la lumière.

C’est la faute des médias. Nos scandales sont d’autant plus difficiles à supporter que la presse, les médias, qui publient des informations obligées sur les « affaires » ont droit à nos invectives : <<Presse à scandales ! Journalistes en mal de copies ! Tout n’est qu’un tissu de diffamations, de mensonges ! Faisons des procès, etc. >>.

Certains d’entre nous finissent par croire que nous sommes des martyrs. Alors que nous sommes coupables de laxisme et d’abus de langue de bois.

Parce que bientôt nous serons les plus nombreux, les plus forts, certains croyant encore qu’ils parviendront à la puissance et à la fortune par la Franc Maçonnerie.

Pendant ces gargarismes, nous gagnons du temps pour mieux sauter.

Aujourd’hui, toutes ces gesticulations dérisoires ne sont plus de mise.

L’heure du bilan est venue.

Il est indispensable en priorité de mettre tout à plat, d’apurer les comptes, de procéder à un audit comptable présentant toutes les garanties nécessaires.

L’argent des Frères est un dépôt sacré. C’est le fruit de leur travail.

Et un lourd sacrifice pour nombre d’entre eux et pour leur famille.

Ils doivent jouir du droit de savoir quel usage est fait de leur argent.

Une transparence normale, et l’accès aux comptes pour tous les Frères est la garantie du respect de nos règles fondamentales.

La Maçonnerie n’est pas la propriété de quelques-uns d’entre nous, mais de tous les Frères qui en sont l’âme et qui la font vivre.

Au contraire, la non transparence, l’occultation des comptes, la langue de bois surtout, génèrent inévitablement le soupçon, la calomnie et finalement la diffamation.

Et engendrent les graves effets pervers que nous savons.

Nous ne pouvons plus laisser impunément 1% de brebis galeuses compromettre 99% de Maçons honorables qui respectent leur tablier et dont le parcours, la quête initiatique est l’objectif principal.

Le docteur Tantpis dira que c’est 1% de trop. Je lui donne raison, il faut donc éliminer les Frères dévoyés.

Nous aborderons les causes, toutes les causes, car éliminer les responsables du cancer qui nous ronge sans détruire les causes de ce cancer serait une tartuferie qui ne règlerait rien. En tout cas une perte de temps. C’est que, mentir partout, toujours et à tout le monde, n’est pas dépourvu de dangers.

Enfin, et ce ne sera pas le moindre de nos taches, il conviendra de mettre en place des structures nouvelles afin que nous soyons assurés d’une garantie essentielle à la pérennité de notre obédience.

Plus jamais ça !

Nous, nous savons désormais qu’ici c’est la Maçonnerie qui est en péril. La dictature des minorités, quand elles sont nulles et nuisibles, est le pire ennemi de l’homme.

Les erreurs et les fautes commises ici serviront à fabriquer des vaccins et des clystères que l’on administrera ailleurs.

Elles serviront aussi à verrouiller les portes trop nombreuses qui ouvrent sur des voies sans issue Maçonniques.

Nous rappellerons à tous notre obligation sacrée.

Les parjures à ce serment doivent être éliminés et le seront.

Et si certains furent provisoirement tolérés au sein de notre sainte fraternité, ce fut une erreur majeure que nous ne renouvellerons pas.

Une refondation appelle tous nos Frères bâtisseurs.

Vous tous, mes Frères, Francs-Maçons authentiques et majoritaires, devrez m’aider. De toutes vos forces, de toute votre foi dans le Grand Architecte de l’Univers.

D’abord par la mise en application de la règle en douze points qui renferme toutes les solutions à tous nos problèmes passés et présents.

Etant entendu que ceux qui ne peuvent ou ne veulent la respecter n’ont rien à faire parmi nous.

La Maçonnerie n’est pas faite d’Orients ou s’entassent des porteurs de tabliers et de décors clinquants, ni faite de cérémonies solennelles, pas plus que de l’agitation des colifichets de la vanité humaine.

La Maçonnerie, mes Frères, vit, prospère ou meurt dans les loges.

Aux Vénérables Maîtres, je dirais ceci :<<Vous êtes l’âme de la loge, sa pierre angulaire. Vous êtes son garant. Sachez que certains ne vous raterons pas, car tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voudraient faire le contraire et surtout la grande armée des gens d’autant plus sévères qu’ils ne font rien du tout.

De nombreux Frères sont convaincus qu’ils jouissent d’un droit imprescriptible et inaliénable : le droit de se taire.

Alors que certains pensent qu’ils possèdent, eux, le droit de faire taire les autres, estimant qu’ils n’ont de compte à ne rendre à personne.

Quand on est sûr d’avoir raison, on n’a pas à dialoguer avec ceux qui ont tort !

Dans cette province, nous avons pu voir des Frères rappelés à l’ordre dès lors qu’ils posaient avec courtoisie des questions sensées mais dérangeantes.

En cas de récidive, c’était la suspension, dans un mélange d’excommunication, d’exorcisme et d’exécution sommaire.

Circulez, nous n’avons rien à vous dire.

Le tort des Cassandre, c’est d’avoir raison trop tôt, avant tout le monde et de ne contenter personne.

Ces Frères, lucides, discernaient parfaitement dans notre non transparence les dangers qui guettaient la province et notre obédience.

Plusieurs Frères furent amenés à démissionner, ce qui est d’une extrême gravité.

Chacun d’entre vous, désormais, pourra librement poser les questions d’intérêt maçonnique qu’il jugera utile de poser.

Nous nous ferons un devoir de vous apporter les réponses que vous êtes en droit d’attendre, que vous êtes en droit d’exiger.

Rien ne se’ fera désormais sans vous ni à votre insu.

Il ne vous reste plus, avec l’aide du Grand Architecte de l’univers, qu’à réapprendre à vivre en Maçons, mais en maçons vigilants.

D’un côté la résignation qui est un aboutissement, de l’autre une espérance ou tout reste à construire. »

 

T.R.F. JEAN CHARLES FOELLNER– Député Grand Maître de la G.L.N.F.JUAN LES PINS – 15 /12/ 2000

 

Ce discours magnifique, a marqué les esprits, et a largement contribué à l'élection de JCF !!!

 Devant d'aussi belles paroles, des paroles aussi efficaces pour endormir la vigilance des Frères, comment pouvait-on se douter  ? ......(Dixit César, fin de citation)

 

Aujourd'hui, nous constatons ... qu' ON NOUS A FAIT LE COUP TROIS FOIS !

Discours de Juan les Pins 2000 - Actualité 2002 et ... LETTRE de J-Ch.F. à F.S. le 29 mars 2010 pour lui conseiller d'arrêter les conneries et de se retirer à l'issue des 3 ans !!! ... on voit le résultat.

Si l'un d'entre nous, à FMR, "sortait" de tels discours, il serait aussitôt "stigmatisé" par tous ses "supérieurs" (?), sans doute suspendu, et, en tous cas, accablé par tous les Frères qui lui rappelleraient ses "serments" !

 

Alors peut importe si l'un est  "l'Avocat du Diable" ou si "l'Elève a dépassé le Maître" .....On s'en fout :

 

CHASSONS DU TEMPLE TOUS CES .... "HYPOCRITES" et leur bande !


Sirius Black

 

 

PS : Merci à César et au blog PACA ... on ne fait jamais le voyage pour rien !


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joaben 30/03/2011 12:56


Mon cher Sirius.
Je partage ta conclusion. Mais là n'est pas la question !
Le probleme qui se pose est que les FF acceptent de se plier au discours stifanien et se comportent ainsi :

- des FF se rendent aux convocations des imposteurs
- nombre de GOP reçus en tant que tels.
- des Myosostis s'interrogent encore s'il ne serait pas encore un peu GM

que va-t-on faire avec les VM elus ? les presenter au faux GMP actuel ?

Je n'ai rien d'"original" à proposer si ce n'est ce qui a failli se mettre en place avec Tamino et Sully, apperemment abandonné depuis :

- un site qui repertorie les actions de resistance et les appels à solidarité.
- un soutien effectif systematique : tout FF, toute loge suspendue connait maximum d'affluence de soutien et promotion.

C'est simple à mettre en oeuvre, deja en pratique sur 2-3 loges. manque simplement une envergure nationale ou provinciale. Et là, seuls les Mysostis peuvent le faire.


Sirius Black 30/03/2011 13:08



J'en parlerai avec Tamino pour savoir les raisons des suites données à cette initiative



carbon14 30/03/2011 09:52


Sur le plan reglementaire, c'est très précis :

Article 2 - LE GRAND MAÎTRE
Article 2.1 - Principes Généraux
La Grande Loge Nationale Française est placée sous l'autorité du Grand Maître, Président del’Association désigné selon les Statuts et le présent Règlement Intérieur.

Par consequent, quiconque reconnait aujourd'hui Stifani comme GM le reconnait comme président.
Sachant que le tribunal a reconnu que son mandat s'achevait en 2012, Stifani est reglementairement président.

Je te donne là une lecture reglementaire. Si nous en restons à cette torpeur, rien ne peut changer.

Stifani a-t-il besoin de presenter sa candidture devant l'AG. Reglementairement, oui.

Mais comme il l'indique dans ses "fiches" et manifestement beaucoup de FF le suivent sur ce sujet, y compris des dirigeants Myosotis, le Stif pretend que sa fonction de GM est transcendentale et
que seul l'avis du SGC compte.

C'est pour cette raison qu'il prétend aujourd'hui être encore GM et que, et c'est là ce qui est grave ... nous le laissons faire et nous y conformons !

Donc, quelque soient les suites judiciares, le Stif n'a aucune raison de changer de cap : Il est GM jusqu'en 2012 et lui seul a le pouvoir de convoquer un SGC.
Et aucun juge, aucun administrateur ne peut rien y changer.

La seule question est pour nous : le laisserons-nous agir ?

Cher Sirius, des soit-disant actions confidentielles de FMR-Myosostis, on a deja entendu çà pendant des mois ...

Il est un peu facile de prétendre que ceux qui poussent à l'action ne seraient pas "dans la loi ou l'Ethique"... Qui parle de passer outre la loi ? Pas moi ! Je pousse simplement pour que nous nous
comportions fermement dans une ligne de refus total de toute imposture Stifani, DANS LA VIE REELLE de maçon, en loge, dans les activités provinciales ou nationales.

Curieusement en matiere d'Ethique, ce sont les principaux tenants de la politique attentiste qui se montrent les plus "vengeurs" pour l'avenir, les plus grossiers(voir Limousin publiant des appels
au viol).

tu dis "nous n'etalons pas nos actions" ... je crois au contraire que c'est ce qu'il faudrait pour l'avenir : que chaque action de resistance sur le terrain soit mie en valeur, pas pour la gloriole
de son auteur, mais pour demontrer "Yes, we can".
Ce serait plus utile à mon avis que les litanies de plaintes sur les turpitudes du Stif, les incantations pour qu'il s'en aille.


Sirius Black 30/03/2011 11:08



Notre Règlement est très clair: Dans tous ses Art, il démontre que GM et Pdt ne peuvent être qu'une seule et même personne. Le Président a démissionné ... il n'y a plus de GM ! Tout le
reste c'est de l'enculage de mouche (qu'il soit "transcendental" ou non. ça reste des conneries !);


Tu veux que nous nous comportions "fermement" sur une "ligne de refus total" de toute imposture STIFANI; c'est exactement ce que nous appliquons dans les très nombreuses Loges de M-A que
je connais ou pratique. Aucun GOP en mission accepté, aucune Ordonnance lue, aucune cotisation payée, concertation organisée entre les Loges "du refus" ...etc ...etc; Qu'est-ce qu'il te faut de
plus ?


Si tu veux faire connaître "TES" propres actions "originales".. ce blog t'est volontiers ouvert!



Lukas Ramel 29/03/2011 20:50


Encore une bien bonne, mes BAF, du dessinateur BOAZ d'acacia.blog qui attaque encore le Suprême Conseil du REAA qui devient sa tête de turc... Et il remet cela aussi sur son propre blog... Ben
voyons, faut pas qu'il se gêne le pépère... Il oublie les deux autres signataires des lettres à Monsieur Stifani : le RER et le Grand Chapitre Français... Bon, à l'Arche, intégrée à la GLNF, ils ne
mouftent pas : on comprend, ils sont pas loin de l'oeil du Cyclone... C'est le dessinateur Jakin qui à fait un dessin où notre bon Stifani allait s'en prendre bientôt au Dalaï Lama (Je ne sais plus
si c'est sur myosotis batignolle ou myosotis paris grand arche...). Il suffit d'aller cliquer dans la liste à droite...
Allez bonne soirée quand même.
Signé : Lukas Ramel, PVM du RF, VM au RER, TS d'un des Chapitres Français de la Province... Non mais, pourquoi j'échapperais aux balles sous prétexte que je ne suis pas au REAA. Il faut lutter
contre cette discrimination...


Sirius Black 29/03/2011 22:30



Mon Frère, tu as cent fois raison, nous sommes tous dans le même merdier ... c'est ça aussi l'égalité entre nous ! Mais nous nous en sortirons ENSEMBLE



joaben 29/03/2011 19:28


Tu sais, Sirius, ce n'est pas temps la justesse(ou la justice) de l'argument qui compte mais la réalité.

La plupart des décisions de justice procedent selon le principe de l'"économie".

Ainsi à la question "le mandat de stifani s'arrete-t-il fin 2010 ? ", le juge a repondu : non !

La situation a-t-elle changé en janvier suite à la démission de Stifani ?

- oui, selon nous, il n'est plus GM
- non, selon Stifani il pretend être encore GM (ce qui signifie qu'il peut redevenir president quand il le veut selon notre reglement : "le président est le GM"). Il estime de plus qu'un juge ne
peut avoir d'avis sur sa fonction transcendentale de GM, ce qui est vrai, un juge n'a pas d'opinion sur une telle question.

Donc dans le 2e cas, innacessible à la justice, la question revient aux maçons d'accepter ou pas cette imposture.

Je ne sais de quelle "usine à gaz" tu parles. Il s'agit simplement de se comporter simplement sans la moindre concession aux imposteurs. Et surtout d'agir pour convaincre les hesitants d'agir. Un
jugement exécutoire signifie que nous n'avons pas à nous préoccuper de l'appel.
A ton avis que ferait le stif s'il ganait et que nopus nous pourvoyons en cassation ? Il attendrait, comme nous ? Non ! il agirait.

Car, en attendant, le stif gagne du terrain, beaucoup demissionnent découragés par notre inaction et la determination de Stifani.

Ne te fais d'illusions sur l'AG. Si le STif aidé de Me Legrand la reunit, ce sera pour la gagner, comme le 16 octobre, par tous les moyens, même illégaux. Elle serait annulée dans ce cas à nouveau
... et ca continue...

C'est donc bien aujourd'hui qu'il faut agir, sans attendre. Mais je n'ai pas beaucoup d'illusions, finalement, beaucoup sont tout à fait heureux d'attendre et pleurer ensuite que le Stif se
defende.


Sirius Black 29/03/2011 20:54



Non M. STIFANI ne peut redevenir Président par son simple bon vouloir. Le futur Président "devra impérativement" obtenir la majorité des suffrages exprimés lors du vote de la future AG et
je suis prêt à prendre les paris avec toi que STIFANI ne se présentera pas au vote de cette Assemblée. Il est "tordu" mais pas "con" et il sait qu'il serait blackboulé.


En attendant, moi-même et de très nombreux frères de M-A, nous agissons, comme nous le pouvons, dans les limites de la Loi  et de l'Ethique maçonnique... mais avec toute la vigueur
nécessaire et nous ne pouvons étaler toutes nos actions sur les blogs !



joaben 29/03/2011 11:51


je voudrais ajouter aussi Sirius :
tu parles de "quelques semaines de patience" mais tu n'exprimes pas ce que tu attends(que tu n'ais déjà). moi je veux bien attendre ... mais quoi ?
Quand aux appels à "semaines de patience" ca fait un an que ca dure..
Bien sûr qu'il faut rester constants dans l'effort et patients mais ... il faut savoir ce qu'on attend.

En l'occurence ... RIEN !

Tiens, je te donne un résultat probable et optimiste :

- Stifani est débouté de ses demandes.
- La Cour confirme l'annulation de l'AG
- La Cour confirme le mandat de Stifani jusqu'en decembre 2012.
- La Cour enterine la démission de Stifani de son rôle de président et qu'il n'y a plus lieu de le révoquer.
- Il faut réunir une nouvelle AG.

Ca nous avance à quoi ?
Et je n'ai pris que l'option la plus favorable.

Sirius, oui ce jugement est important. Mais pousser à "patience" sous pretexte d'attente de ce jugement n'est pas ... "efficace".


Sirius Black 29/03/2011 14:46



La Cour ne peut pas:


- Et confirmer l'annulation de l'AG ... ce qui provoque une nouvelle AG immédiate et l'élection d'un nouveau Président !


- Et confirmer le mandat de GM de STIFANI (elle a simplement dit, le 7 décembre, qu'il restait GM-Pdt au dela du terme des 3 ans, c.a.d. qu'il n'y avait pas "vacance" du pouvoir le 8
décembre ... vacance qu'il y a, par contre, depuis la démission de mi-janvier), car le nouveau Président fera constater (ce qui est déjà dans nos Statuts et Réglement) que le Président est GM (et
vice-versa) et il sera en droit de convoquer illico une AG Extraordinaire qui remettra au clair ce que certains ont eu intérêt à jouer "ambigu" !