Le "TOUR de FRANCE" des GMP !!!

Publié le par Sirius Black


Amis blogueurs nous vivons en ce moment en direct la « Grande étape de Montagne » du Tour de France des GMP et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle est riche en rebondissements, exploits et défaillances en tous genres.

Je vous rappelle que cette étape capitale doit nous mener, au terme d’un parcours hallucinant et totalement imprévisible, au  mythique « Sommet du Grand Mamamouchi » ( altitude 2011 ), en passant par plusieurs cols Hors Catégorie, comme le col du « Grand Tablier doré », qui oblige à dévaler les pentes menant aux gorges dantesques de la Forfaiture, parsemées d’obstacles biennommés "les coups fourrés »!

La course est extraordinairement animée depuis le départ (donné un 4 décembre) et dès le premier virage, comme on dit dans notre jargon cycliste, « ça flinguait de partout ! ».

Dans la première escarmouche, se sont mis en évidence, entre autres (il étaient 35) les GMP de Val de Loire (Thierry PER…), de Paris Gde Arche (Jean-Paul PER…), de Grande Couronne (Jacques PER …) … tous trois de l’équipe dite des PER-VERS …, le « tchou » picard André ANDR… , le GMP de Rouvray (Claude SEI …), celui de Champagne-Ardennes (Georges DUCR…) dont on devait s’apercevoir par la suite qu’il avait le c..l entre deux selles, enfin celui de la Porte des Alpes, J-P VOLE… .

Malheureusement pour eux, un coureur aigri et procédurier,  surnommé « il MAESTRO Autoproclamato », a porté réclamation devant le Jury des commissaires et tous ces combattants de la première heure ont été exclus de la course sans ménagement, ni indulgence pour leur passé sans tâches. Néanmoins leur exemple a payé et la course s’est durcie.

Un temps échappés, les GMP d’Austrasie (Lionel FOU…) et de Maine Atlantique (Jacques BU…) ont à leur tour subi les foudres de l’équipe de PISAN.

Sous l’effet des manœuvres d’intimidation de cette équipe composés de coureurs de tabliers à la solde du « MAESTROSTIF », d’autres concurrents, connus pour leur « loyauté sportive » avaient été poussés à l’abandon , tels Michel SOR (Limousin-Périgord) qui avait refusé de participer au « Tour de la Martinique » de sinistre mémoire, Pierre TUL… (Aquitaine), Jean-Cl MONT… (Guadeloupe), J-P SAR… (Polynésie) etc, etc…

Comme vous le voyez, les dégâts ont été considérables et sans précédent dans l’histoire de la Grande … Boucle ! Une quinzaine de GMP éliminés avant même d’aborder les difficultés finales.

Certaines équipes (comme celle du Val de Loire) se sont même vues retirer leur Licence !

Par ailleurs, règne sur cette compétition un parfum malodorant de dopage de certains à l’aide de Hochets dorés et de Titres ronflants en tous genres (et plutôt d’ailleurs de « mauvais genre »).

Certains affirment même que les sprints intermédiaires sont « truqués », que les sprinters honnêtes sont tassés contre les balustrades pour permettre aux coéquipiers de PISAN de « se placer » !

 

Mais revenons-en à la situation actuelle de la course :

Après une première attaque provoquée par les GMP d’Auvergne et de Dauphiné-Savoie,

Un premier groupe de 8 GMP s’est échappé au Km  74 . Se trouvaient parmi eux les leaders d’équipes de premier plan (Neustrie – Paris Gde Arche – Bretagne – Lutèce – Auvergne – Dauphiné Savoie – Paris et -  Aquitaine) , 3 autres (Picardie et Rouvray, suivis à deux longueurs par le "revenant" Georges DUCR) se sont rapidement aperçus de l’intérêt de s’extraire à ce moment de la course d’un peloton que le public commençait à trouver très anormalement « léthargique ». Ils ont rapidement fait la jonction et les échappés sont maintenant 11 !!! Ces échappés ont fait au passage un bras d’honneur au P’tit STIF et ne lui reconnaissent plus aucune autorité, même morale sur l’ensemble des coureurs.

Un second peloton est parti en chasse : 7 GMP  (Albi Quercy Rouergue – Flandres – Massilia – Septimanie – Vallée du Rhône – Asie Pacifique – Polynésie) accompagnés de 3 AGM. Leur stratégie de course est un peu moins claire, car ils ont choisi pour « coach » un exDGM J-P TAR … croyant sans doute que « mieux TAR que jamais »

Je ne vous parle pas de la kyrielle d’abandons de « Champions » qui ont émaillé la course depuis le début (J-P DUP …, Serge PAULO C…, Serge TOF…,Gérard BUT..., J-P ROL ..., Paul STUD...etc) On a noté également un « lâchage » de marque en la personne d’Alain JUI…

Quand on « cumule » tout cela, on s’aperçoit que le « leader autoproclamé » STIF est maintenant complètement esseulé. 

Il ne peut même pas compter sur l’aide efficace d’un dernier peloton, appelé dans notre jargon le « Grupetto », constitué de coureurs démotivés dont la seule ambition est de pédaler tranquillement (dans la semoule ajoutent certains) … pour ne pas arriver  « hors délais » pour la distribution des Prix. Malheureusement, nous notons la présence dans ce peloton « d’attardés » (ce n’est pas péjoratif) du GMP de Maine-Atlantique (qui était pourtant le favori de son beauf !).

Dernière minute : Nous apprenons que malgré quelques réactions d’orgueil (dont il est très richement doté), "l'Ex Maestro autoproclamato"» essuierait une défaillance sévère … il a appelé le « Canot » de Secours  et se trouverait à l’instant même juste devant … la voiture-balai. (Voir L'Express: "La majorité des Provinces ne reconnait plus le GM) 

D’ailleurs le public, peu reconnaissant pour les années de fausse gloire de cet Ex, scanderait sur son passage : « Du Balai ! … Du Balai ! »

Il nous faut maintenant rendre l’antenne mais nous vous tiendrons au courant de la suite de cette course dont beaucoup pensent qu’elle a perdu un peu son âme dans des manœuvres peu sportives ! Elle reste néanmoins très populaire.

Ici Myosotis … à vous Pisan !

Sirius Black

 

 

Commenter cet article

joaben 27/04/2011 16:40


Probleme de braquet :
Là où les Mysostis ont été excellents en utilisant les blogs pour déstabiliser un pouvoir réputé inamovible. ...

Ils oublient de changer de braquet et se trouvent maintenant dépassés par ceux qui se sont économisés.

Ainsi alors que le leadership FMR-Mysostis devrait être indiscutable etrange changement de rythme Myosostis ces dernieres semaines :

- on renonce à demander des comptes à Me Legrand, sur son inaction visible quand ce n'est pas son action prostifanienne on se contente de ses promesses.
- on boude les declarations du stif qu'"il ne veut plus être un obstacle"
- on se campe dans des appels à patience sur des miracles judiciaires du 24 juin.
- on lutte contre les "impatients"
- on se braque contre les defections de GMPs leur promettant plumes quand même...
- certains Myosostis s'interrogent même si Stif ne serait pas encore un peu GM..
- on continue à particper aux activités provinciales

et pendant ce temps, des GMP avec des motivations diverses prennent les positions radicale qu'auraient du prendre les Myosostis depuis longtemps. NON RECONNAISSANCE DE STIFANI. Et les Myosostis
apparaissent à la remorque en se raccrochant à ces positions.

Il est encore temps de réagir, mais que les Myosostis reprennet l'initiative de vraies actions fermes, radicales et surtout cessent les discours d'attente d'on ne sait plus quoi !
Il est encore temps d'intégrer ces mouvements des GMP et dignitaires. Les combattre, les dévaloriser serait suicidaire !


Sirius Black 27/04/2011 17:53



Tu liras le prochain article et sache que la même action est entreprise simultanément et de façon pressante auprès de M° Legrand ... c'est tout sauf du rétropédalage !



Léon 27/04/2011 16:25


Merci Myosotis, ici Pisan.

Dans le cadre de nos échanges culturels européens nous avons sollicité quelques interviews avec des organisations ou des personnalités bien connues de nos auditeurs.

Tout d’abord à LONDRES où nos interlocuteurs, que nous vous garantissons de très haut niveau, nous ont exprimé une profonde reconnaissance d’avoir contribué à l’existence de cet extraordinaire
agitation qui les réjouit chaque jour un peu plus et qu’ils se garderont bien d’essayer de calmer car ce n’est pas tous les jours qu’ils peuvent autant s’amuser ! Les mauvaises langues disent
qu’ils mettraient une médaille en fabrication pour l’offrir à leurs nombreux visiteurs français. Elle représenterait le siège de la GLNF avec le texte suivant gravé sur la porte : «Ici French
bordel».
Le GM, FS, qui dans sa bonté naturelle ignore superbement les mauvaises langues, a fait part à nos amis anglais de sa satisfaction de voir que les relations entre nos deux Grandes Loges étaient
aussi sincères et chaleureuses. Il leur a assuré qu’ils pourraient encore s’amuser pendant de nombreux mois et que tous ses efforts tendront vers ce but qu’il est proche d’atteindre.

Nos démarches nous ont ensuite menés à BRUXELLES et à LUXEMBOURG où la surprenante réponse à nos questions fut la même : « La GLNF ? Connaît pas ! ». Bien que nous ayons rappelé à nos
interlocuteurs la valeureuse histoire de notre obédience, il est apparu que l’information dont ils disposaient avait fait l’objet d’une mention particulière gravée sur leur disque dur « FIN – 25
mars 2010 » qui empêche les mises à jour de s’effectuer. Notre GM, FS, leur a donc proposé de déléguer un membre de l’équipe informatique de Pisan pour les aider à rebooter leur système. Nous
sommes certains qu’une suite favorable sera donnée à cette proposition particulièrement fraternelle.

Enfin nous terminerons aujourd’hui par MONACO, où malheureusement nous n’avons eu que le temps de voir filer le Prince au galop, casaque rouge et blanche, qui nous a fait savoir par ses services
qu’il ne pourrait malheureusement pas donner d’interview avant un an eu égard à un agenda particulièrement chargé, et que de toute façon il ne voyait pas très bien en quoi il pouvait être concerné.
Notre GM, FS, casaque Bleu outremer et dorée, en a profité pour proposer ses services comme diplomate à plein temps pour décharger le Prince d’une partie de ses tâches, car il souhaite toujours
aider un dirigeant dans la difficulté !

Nous sommes sûr que ces informations apporteront beaucoup à nos auditeurs que nous savons être attentifs au bien être de notre tellement bien aimé GM, notre Grand Frère à tous : FS qui nous aime si
profondément !

Ici Pisan…. A vous Myosotis !


Sirius Black 27/04/2011 17:51



Vous pourrez constater ... avec bonheur ... que toutes les vicissitudes que nous vivons n'ont pas altéré le sens de l'humour de nos Frères !



Han Solo 27/04/2011 12:46


TC & BAF,
Peut-être que Scribe va jouer à la Caravane du Tour et distribuer des cadeaux aux spectateurs ébahis par un spectacle d'une si pauvre qualité ?...
Marrant, mais j'ai l'impression que cette tradition se perd...elle-aussi !


Sirius Black 27/04/2011 12:59



Excellent ... on aurait pu prolonger l'article (déjà assez long) par la description de la Caravane publicitaire... à vocation maçonnico-commerciale. SCRIBE et quelques unes des 26
associations satellites de la GLNF aurait pu y faire leur promotion mais ce serait un inventaire ...à la Prévert !



The penguin 27/04/2011 10:29


Mon TCF Sirius,

Tu as oublié le corps de balai !!! Super, ton article !!!

Tribiz,

The Penguin


Paracelse 27/04/2011 00:58


Cher et BAF, tout ça pour finalement pédaler dans la choucroute! Merci pour cet excellent reportage. D'autres coureurs vont sans doute se présenter pour le podium. Pour l'instant, même esseulé et
déjanté, le p'tit Stif n'est pas mauvais pour jouer contre la montre.


Sirius Black 27/04/2011 11:17



Je crains quand même pour lui qu'il soit à cours de Rustines !