"Legrand" Bazard (suite et pas Fin)

Publié le par Sirius Black

 

M° Legrand, dans une discrétion confinant au secret a obtenu la prolongation de son mandat d'Administratreur Ad hoc par ordonnance du TGI de Paris du 25 Mai
Qui plus est ce mandat est étendu ... à l'approbation des comptes clos au 31/08/2010 ... et il est précisé que l'AG devant statuer sur ces comptes devra se tenir avant le 31/10/2011.

Les 2 mesures se comprennent ... la seconde notamment ... car, sans elle, les capitations 2010/2011 (dont tout le monde dans l'institution judiciaire ... M° MLegrand compris...sait qu'elle ne sont pas, à ce jour, exigibles) ne pourraient le rester (exigibles) au delà du 31 Août 2011... terme définitif de l'année budgetaire et comptable.(on aurait eu un "bonus" bien mérité d'une année de cotisations)

 

Cela aurait fait par simple application des textes de loi... UNE ANNEE BLANCHE pour la GLNF (sans cotisations) ...personnellement je considère que nous avons vécu à la GLNF l'année la plus NOIRE de son existence presque centenaire  (et vous savez par la faute à qui !)

Le report, par décision de Justice au 31/10 de l'échéance ultime pour la "légalisation" des cotisations 2010/2011 va donner une chance de plusà la GLNF de percevoir "legalement" ces cotisations ... mais, encore faut-il (l'Ordonnance du Juge KURTZ le précise bien) ... que l'AG appelée à statuer sur ces comptes soit tenue avant cette date !

 

Voilà qui devrait nous mettre du baume au coeur. Malheureusement le comportement de M° Legrand est de plus en plus INCOMPREHENSIBLE et le très peu d'informations qu'elle donne lors des entretiens avec nos délégations ou avocats est toujours INFIRME par les FAITS ... ou NON SUIVI D'EFFET ... (Comme l'annonce faite dans son bureu de la découverte d'anomalies dans les comptes ... ou la promesse de nous remettre certains documents indispensables à notre partie car très défavorables à la Gouvernance Stifanienne ...)

 

Tamino fait part de sa colère dans son article du jour sur LML et je tiens à vous le livrer intégralement:

 

"LES AVENTURES DE M° Legrand au PAYS DES NERVIS à TABLERS"

 

Nous avons découvert, avec surprise, l'ordonnance datée du 25 mai (!), qui n'avait été communiquée à personne, en tous cas pas à nous, et qui prolonge et étend la mission de l’administratrice ad hoc de la GLNF.

Passons sur la prolongation, qui serait acceptable si la mission confiée par le Tribunal (ad hoc et pas d'administration judiciaire, d'ailleurs) avait été, ne serait-ce qu'amorcée : une AG, avec présentation préalable de comptes réellement audités, (pas ce travail purement descriptif réalisé à ce jour). Admettons que rien n’ait pu se faire dans l'attente du jugement de la Cour d'Appel. C'est un peu gros, mais laissons le bénéfice du doute, car entrer dans un dossier aussi complexe que celui-ci n'est peut-être pas évident. OK.

Mais l'extension de la mission ? Qui l'a réclamée ? Me Legrand elle-même, et pour quelle raison ?

Sinon qui ?

- Ce n'est pas FMR ou les Myosotis, c'est clair !

- Le démissionnaire, ou l'un de ses comparses, pour obtenir une AG dont il aurait au préalable, et en toute illégalité, comme souvent, éradiqué du collège électoral le maximum d'opposants ?

Possible, mais il va falloir que vous nous le disiez, Me Legrand, qui prétendez ne pas vouloir communiquer, mais laissez dire et faire des choses inexactes, illégales et contraires à l'éthique, sans parler du respect approximatif des règles de la profession à laquelle vous appartenez, en termes d'information contradictoire des parties.


Ainsi, en regardant d'un peu près les documents présentés par le démissionnaire comme preuve de sa «probité», on voit qu'il s'agit de la version 7.


Cela signifie que le démissionnaire et ses sbires ont corrigé et corrigé encore le descriptif des structures des SAI et SCI de la GLNF, alors que les requérants, qui devaient être destinataires au titre du contradictoire, des fameuses clés USB que vous nous avez promis -combien de fois déjà ?- ne les ont jamais obtenues !


Alors s'il faut 7 corrections sur un descriptif, combien en faudra-t-il pour les flux financiers, la justification des opérations, le contrôle des anomalies dont, vous, Me Legrand, nous avez parlé si souvent ?

Nous savons qu'une réunion est prévue prochainement avec vous et vos interlocuteurs habituels, et il va bien falloir que vous leur fournissiez de sérieuses explications ...


Les sanctions, illégales, ubuesques et iniques, qui tombent sur les opposants, entament un processus de Saint Barthélémy dont vous seriez complice par votre silence. Si vous n'avez pas encore compris que vous n'avez pas à faire en la personne de F. Stifani à un «homme du monde», comme vous dites, il va falloir ouvrir les yeux au plus vite.

Car les frères qui ont mis leur confiance en la Justice de leur pays pour préserver la GLNF qu'ils ont contribué à construire, ne vont pas accepter longtemps que celle-là même chargée d'appliquer les décisions de cette Justice, ne fasse, en tous cas pour ce qu'ils peuvent en voir, que laisser faire, sinon encourager, des actions qui les pénalisent gravement.


Tout ce qui touche au paiement de contributions, cotisations non votées est-il du domaine maçonnique, ce paravent factice qui sert à F. Stifani à poursuivre ses actions de destruction ?

A l'évidence, non !

Alors c'est de votre ressort, CQFD.

Donc, sans jamais avoir présenté l'ombre d'une situation financière, car «M. Sidery ne me donne rien», dites-vous, vous laissez un sbire à tablier bleu se prétendant Grand Secrétaire,  mais nommé par un démissionnaire, menacer, réclamer, exiger, sans le moindre support d'information préalable, et en agissant au mépris des Statuts et Règlements.

Votre métier, devons-nous vous le rappeler, c'est la mise en œuvre de décisions de Justice, en conformité avec la Loi de la République.

Alors vraiment, il suffit !

Des explications sont maintenant indispensables, vous nous les devez !

 

TAMINO (fin de citation)


 

NDLR;

Pas très encourageant, tout cela, car comment une personne aussi "fuyante" va-t-elle pouvoir imposer à Ephesse un Collège de Votants, tant au niveau du SGC que de l'AG qui soit repris sur des bases non "actuelles" mais "antérieures" (à une date d'avant les éradications d'opposants éventuels) ???

 

Ah, On n'est pas sortis de l'auberge !

 

Heureusement; DEUX bonnes nouvelles:

 

- Un grand nombres de Frères de Picardie Plaine de France, travaillant aux Rites EMULATION, StANDART d'ECOSSE et YORK ont appelé à la signature à l'Union des Loges Régulières ... car ils se disent; "concernés au même .

titre que les Rites ayant des Juridictions par les graves événement qui déstabilent notre GLNF".

C'est un très bon point car il montre que la "révolte" n'est pas le fait des Rites REAA, RER et Français  ... quelle est GENERALE et plurirituelle. 

 

- La Loge l'ANGLAISE N° 2, une des 2 qui ont constitué la GLNF, dans une déclaration très circonstanciée, a expliqué, il y a quelques jours pourquoi elle allait se rapprocher .... de la GLUA.

Petit détail: Son VM a été aussitôt "radié"  ... élégance toute parisienne et négation de l'Histoire et de nos racines !

 

Il va nous falloir encore du courage !

Sirius Black

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tourlout 29/07/2011 12:44


N'oublions que les apprentis juristes cités qui donnent ces indications sont les mêmes :

- qui ont soutenu la prolongation et l'extension du mandat de Me Legrand.
- qui ont soutenu son pretexte pour ne pas réunir d'AG.
- qui ensuite prétendent découvrir la demande de prolongation du mandat de Legrand, alors qu'ils y ont participé ...

Il est évident qu'en ne demandant rien au juge ... ON EST SUR ... de ne rien obtenir.

Autre faux argument ... il faudrait recommencer ...
Pas forcemment ! la nécessité d'un mandataire adhoc n'est pas avérée sauf dans l'esprit des mêmes "juristes" .

Il existe d'autres possibilités.

Mauvaise pioche ? Le problème est-il simplement lié au profil de Me Legrand ? N'a-t-elle pas été soutenue dans son inaction (à remplir sa mission de réunir une AG) et dans son action
pro-stifani(qui emet des doutes si STifani serait encore reglementairement GM et a besoin d'un arrêt de la Cour d'Appel ?)

Si nous avons une attitude ferme et courtoise avec des exigences claires et stables, Me Legrand se comporte comme tout le monde.
Par exemple, le fait de laisser planer un doute si Stifani est encore GM(attendre la Cour d'Appel) a pour conséquence directe que Me Legrand le considère comme GM et agit sur cette base.

Si on se refuse à analyser les conséquences de nos comportements et actions en se contentant de tancer ce sur quoi nous n'avons aucun effet, nous sommes dans l'agitation stérile.

Les conséquences prévisibles et annoncées des "déclarations solenelles de suspendre les relations avec la GLNF" sont donc déjà des REALITES.

Pesons nos actions, ne nous laissons pas emporter par la colere, les reactions epidermiques et soyons attentifs aux objectifs cachés des brandisseurs d'UNITE ou d'ehtoire de nos coleres.

L'été se prête à réfléchir et arrêter de se précipiter dans la premiere initiative venue.


Sirius Black 29/07/2011 13:31



C'est TON opinion et TU la partages !



G 28/07/2011 23:07


Je m'interroge sur l'attitude de FMR.
C'est quand même incroyable cette situation où Stifani conserve les clefs de Pisan avec la bénédiction de l'administratrice qui décide de le considérer comme GM et qui prend soin de ne jamais
intervenir au-delà des "cotisations", laissant Stifani composer le SGC comme bon lui semble de manière à bloquer la prochaine AG - peut être si l'on ne compte pas toutes les loges suspendues ou
radiées et considérées comme non votante par Monique Legrand - et repartir à nouveau pour plusieurs années d'administration maintenant judiciaire fort couteuse.
Et FMR qui ne réagit pas en demandant au TGI de constater le désordre de l'assocation et d'enjoindre Monique LEGRAND de radier l'adhérent Stifani pour tout ce désordre.
C'est incompréhensible.
G


Sirius Black 29/07/2011 11:12



Je "bous" comme toi devant cette situation. Mais j'ai lu, sur un autre site des Commentaires différents de magistrat et juristes
qui disent qu'effectivement le pourcentage de chances d'obtenir d'un tribunal la révocation d'un mandataire ad hoc est de 5 à 10 % ... et, qui plus est, le "nouveau nommé" aurait TOUT A
RECOMMENCER de Aà Z (dans les mêmes conditions financières)... je te dis pas le délai avant la première "action" !


Je crains que n'ayons fait la "mauvaise pioche" ... alors, est-ce seulement le Hasard ??? seul le GADLU le sait !