LES COTISATIONS

Publié le par Kazantzakis

 

 

 

 

 

 

 

 

Comptes des loges et cotisations : soyez très vigilants.

Comme le précise la lettre du Crédit du Nord (dont copie jointe), le compte de chaque loge

appartient à la GLNF, ce qui est la conséquence du fait qu’une loge, tout comme une Province n’a pas

la personnalité morale.

Il s’agit de sous comptes sur lesquels sont autorisées, par la GLNF, les signatures du Vénérable et du

Trésorier. C’est pour cette raison qu’à chaque élection ces signatures sont demandées par la GLNF

qui les transmet à la banque concernée.

Un sous compte n’est ainsi qu’une partie distincte à seule fin du suivi de trésorerie de chaque loge,

mais en aucun cas un compte qui appartient à son attributaire apparent : la Loge. Le seul et unique

détenteur du compte est la GLNF.

Dès lors, la GLNF peut disposer des sommes déposées sur ces comptes, interdire tout prélèvement

ou affecter les sommes qui y figurent comme elle l’entend : elle en a l’entière latitude.

Bref, le Trésorier et le Grand Maître de la GLNF, ainsi que ceux à qui ils ont délégué leurs signatures,

peuvent utiliser les fonds des loges comme bon leur semble, sans que la banque puisse s’y opposer…

dans les limites, toutefois, des décisions prises par le Conseil d’administration et l’Assemblée

Générale.

Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de difficulté, puisque le budget et les comptes étaient acceptés par

l’Assemblée Générale en temps et en heure.

Mais, du fait de l’attitude de sa direction, qui a conduit l’Assemblée Générale du 25 mars 2010 à

rejeter le budget 2010

 

2011 et à refuser d’approuver les comptes 2008

2009, la GLNF, pour la

première fois de son histoire, se trouve en péril.

A compter du 31 Août, fin de l’exercice budgétaire 2009

 

2010, l’obédience est, en effet, sans budget.

En toute logique, et tant que cela perdurera, les dirigeants ne pourront appeler des cotisations ni

engager la moindre dépense.

C’est la raison pour laquelle de nombreux Frères viennent de déposer une requête auprès de la

Commission de recours gracieux de la GLNF, afin, si rien n’est fait, de pouvoir demander la

nomination d’urgence d’un mandataire ad hoc dès le 31 Août.

Par mesure de sauvegarde nous demandons à tous les Frères, qui s’acquittent, en temps normal, de

leur cotisation entre le 1er Septembre et le 31 décembre, d’attendre pour le faire, cette année, que

les conditions prévues aux Statuts soient remplies, c'est

 

àdire que le budget 2010

2011 ait été voté

et le montant des cotisations ait été fixé par l’Assemblée Générale Ordinaire annuelle de la GLNF,

régulièrement convoquée et tenue, conformément à la loi et aux Statuts.

Nous insistons sur ce point fondamental : le budget de l’obédience ne peut être voté que par

l’Assemblée Générale Ordinaire annuelle de l’association GLNF et non par des réunions provinciales

telles qu’elles sont prévues par la direction le 16 Octobre prochain.

De telles réunions ne peuvent en aucune manière voter, pour chacune d’entre elles, le budget de la

GLNF, quel qu’il soit

 

.

Les Provinces n’ont pas la personnalité morale et une Assemblée Générale doit impérativement se

tenir en un seul et même lieu et non de manière fractionnée, en une multitude de lieux distincts.

Pour conclure, nous notons que, quand il s’agit d’empêcher une loge d’utiliser ses fonds, la direction

actuelle de la GLNF se prévaut de son droit de propriété des comptes.

Mais, quand il s’agit de faire voter le budget de la GLNF et de fixer le montant des cotisations,

préalables indispensables au fonctionnement des comptes, la direction actuelle invoque une

décentralisation des décisions qui ne repose sur aucune base légale, à seule fin de disperser les votes

et de tenter d’éviter un nouveau désaveu lors de l’Assemblée Générale annuelle qu’elle a, depuis le

25 mars 2010, l’obligation de convoquer à nouveau.

Soyez donc très vigilants sur le devenir de votre « sous compte » de loge et sur la régularité de

l’appel de cotisations qui ne pourra être effectué que lorsque l’Assemblée Générale Ordinaire

annuelle de la GLNF aura voté le budget 2010

2011 et fixé le montant des cotisations.

Les enfants d’Astrée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean-charles HATTAND 04/09/2010 12:49


A PROPOS DES COTISATIONS ?

Je me fais le porte parole de beaucoup de frères qui n'ont pas l'information nécessaire. Si leur démission intervient après la clôture d'exercice, doivent-ils s'acquitter de la cotisation
2010-2011.


Kazantzakis 10/09/2010 22:45



normalement oui


pour ma part je vais le consigner. et je ne verserai rien à F S. il a trop fait de mal à l'ordre


C es auw VM d'assumer leur choix et leurs actes



un mutin de paris 06/08/2010 12:11


PLUS UN SOU POUR PISAN!!!
Mais IL FAUT RESTER.
Les futurs dirigeants probes et désintéressés comprendrons bien cette petite entorse au règlement. On en aura vu tellement d'autres!
Alors nous régulariserons rubis sur l'ongle.Il y va de notre honneur de maçons.

Inquièter les banquiers est un moyen beaucoup plus sûr et beaucoup plus rapide que les instances judiciaires pour pousser Monsieur Stifani vers la sortie.
Là il n'y a pas de fraternité, de tolérance, d'entraide, de pardon... chez ces gens là, Monsieur, on compte!

un mutin de paris