Mal Barrés !!!

Publié le par Sirius Black

Comme convenu, quelques nouvelles ... pour que vous puissiez répondre aux Frères qui vous questionnent:

 

- QUAND UN JUGE PARLE DE "DISSOUDRE" la GLNF !!!

 

Avant-Hier, M°Legrand demandait à la Cour d'Appel d'annuler le jugement du 28 mars qui, à la demande d'Ephesse, avait imposé au SGC de désigner le futur (?) GM en un scrutin à 1 seul tour ... ceci en contradiction totale avec l'accord intervenu entre M°Legrand et les Avocats de TOUS les candidats (y compris ceux du sieur Stifani) quelques semaines auparavant.

 

Selon François KOCH (L'Express La Lumière) qui en fait un excellent compte-rendu ( lien), ce fut une audience d'anthologie.

 

L'imbroglio juridique est tel (ça, on vous l'a répété bien des fois !) que le Président de la Cour d'Appel, le Juge Patrice Morin-Hersant, a, par 3 fois, demandé : "Mais pourquoi ne DISSOUT-on pas la GLNF ???" ... envisageant de la scinder en 2 entités: les Stifaniens d'un côté, les opposants de l'autre ! ... En 2 mots, il suggère la création d'une autre obédience (... ne serait-ce pas exactement la démarche des Frères qui se sont regroupés dans l'ALLIANCE maçonnique ?)

 

Les paroles de l'Avocat général ont dû être beaucoup plus agreables aux oreilles d'Ephesse car cette dame considère qu'il est déjà et toujours GM et que "l'AG de Ratification devrait nécessairement ratifier le choix du SGC !"

 

Dans un mail de son Porte Parole BOAZ-JAKIN, le "Collectif Ni-Ni" qui intervenait dans cette procédure pour que le SGC REVOTE en 2 tours, s'étonne avec amertume que, si J-P SERVEL s'est associé à la démarche, Jean MURAT et son courant n'aient pas daigné y apporter leur soutien.

 

Voilà qui laisse bien augurer de l'abscence d'avenir de cette "Union de l'Opposition Interne" , dont on vous promet qu'elle va vous débarrasser d'Ephesse à l'occasion d'un prochain vote ... là aussi, on vous aura prévenu !

 

- QUAND EPHESSE "PÊTE" à nouveau un cable !

 

Je vous laisse lire l'article de Dauphiné-Savoie (lien) sur la "grande(?) réunion" organisée par Ephesse à Toulouse, fief stifanien, le week-end dernier et ...où étaient convoqués 800 partisans venant de 3 Provinces.

Il en vint ... 71 ... dont 44 Grands Officiers  et le GM en fut fort marri... laissant s'exprimer sa très méchante humeur en réponse aux questions des Frères ... exigeant même qu'on lui communique l'identité d'un Frère qui avait osé le contredire (moi, je serais celui-là ... j'enverrais pas de complément de cotisation ... elle ne va pas lui servir longtemps !)

Et surtout rééditant sa "crise" dite "de Levallois-Perret ... en parfaite infraction avec le point 12 de la Règle en 12 Points:

 

"Les F-M prartiquent l'art de conserver en toute circonstance, le calme et l'équilibre indispensables à une parfaite maîtrise de soi !"

 

- QUAND la Maison des MACONS du REAA réunit son COLLEGE .

 

Hier à Bineau, l'AGM pour le REAA: Charles TORDJMAN réunissait le Collège de la Maison des Maçons du REAA.

Le travail à faire est phénoménal et il est demandé aux Frères de ne pas oublier les Vertus Cardinales que sont: la Force, la Justice, la Tempérance ... mais surtout en l'occurence... la PATIENCE.

- Il y a en effet des milliers d'inscriptions de Frères à traiter, des centaines d'inscriptions de Loges (la semaine prochaine la plupart vont recevoir leur N° de Loge GL-AMF et, individuellement leur N° de Matricule)

- Il y a un grand nombre de demandes de "Constitutions de Loges" , à partir d'inscriptions individuelles ... avec parfois demande d'Hébergement !

- Il faut concevoir le futur Rituel d'Installation ... qui sera forcément "simplifié" car débarrassé ... pour le REAA, des "emprunts" fait à d'autres Rites selon les Bons (?) Vouloirs des GM qui se sont succédés sans souci de la pureté des Rites pratiqués (les "Exhortations" en sont un exemple récent - Le problème n'étant pas de savoir si "c'est beau" ou non ... mais si c'est Ecossais !)

- Il faut pouvoir conseiller les nouvelles Loges sur le choix d'un Rituel ... en attendant, les anciennes continueront à utiliser celui qu'elles pratiquent depuis leur création !

 

-  Enfin, il faut définir le rôle des "EXPERTS REGIONAUX" (il y en a 14) qui sont tout sauf ... des GMP !

A ce propos, je vous confirme que TOUS les OFFICIERS de la Maison des MACONS du REAA, lorsqu'ils se présenteront dans une Loge, ne porteront que leur tablier de PasséVM (et éventuellement, en mission, un sautoir ou une cravate avec l'insigne de leur charge)... s'installeront sur les colonnes des MM (sauf si le VM leur demande d'intervenir es qualités) et qu'ils ne feront l'objet d'aucune attention particulière !

Dans le même ordre d'idées, il ne sera plus nommé de "Passés" GO, Titre honorifique donné à des FF n'ayant pas exercé de fonctions.

 

Revenons-en aux Experts Régionaux: Ils sont des "Relais" entre la Maison du REAA ... et les Loges, dont il a été rappelé l'autorité restaurée. ils sont donc "au service des Loges de leur secteur" pour répondre à leurs questions et faire remonter les informations.

 

Pour "notre" Région, l'Expert Régional, désigné par Charles TORDJMAN est notre Frère Philippe CAUWEL ... qui devra s'appuyer sur des Délégués de proximité qu'il choisira, sachant que son secteur recoupe les 2 Régions Administratives des "Pays de Loire et de Bretagne" ... à l'exception de la Vendée qui a été rattachée aux Département de la région  Poitou Charentes.

 

Vous le constatez, une nouvelle ère se met en place ... pendant que la précédente poursuit son chemin de croix judiciaire.

 

Si vous avez tout compris et pas encore envoyé votre adhésion individuelle à la GL-AMF, il est, bien sûr, encore temps, vous avez un rôle à y jouer et VOTRE future LOGE y vivra une toute autre Maçonnerie !

Sirius Black

 

 

-

Publié dans sirius

Commenter cet article

Maurice DUGATS 14/05/2012 10:36

Oui mais en attendant la décision et l'information sont passés ! Je tiens à rappeler, pour ceux qui connaissent, que la Loge des Chouans avait été mis à l'index par la province d'aquitaine avant de
rejoindre avec bonheur Maine Atlantique. Je souhaite que très rapidement on prenne en considération la demande de rejoindre bretagne pays de loire. Pour informatio historique la vendée est issue du
poitou et non d'aquitaine et les attaches sont celles de la vendée militaire c'est à dire pour partie le maine et loire et la loire atlantique. merci par avance pour la rectification !!!

Sirius Black 14/05/2012 15:35



Mon cher Frère Maurice ... tu connais mes attaches avec La Roche sur Yon (je vais demain y chercher mes petits-enfants) ... ce n'est pas à "l'Index" que je mets la Vendée ... mais au "Majeur".


Soit dit en passant sur la carte établie primitivement (par des Parisiens !!!) la Vendée n'était pas dévolue à l'Expert régional d'Aquitaine, mais à celui de Poitou-Charentes pour faire une unité
de 6 départements (17-16-79-86-87) alors que Bretagne-Pays de Loire en compte déjà 8... c'était donc (pour eux) un problème d'équilibre. Ta requête a été transmise



DUGATS Maurice 13/05/2012 16:03

Pourquoi la MMREAA a décidé de mettre la Vendée dans l'Aquitaine ? alors que nous avons déjà beaucoup de difficultés à réunir les MM de vendée sous la bannière de la GLAMF . N'oublions pas que le
développement des loges vendéennes n'a pu s'effectuer que grace aux loges Nantaises !
Ceci ne nous rend pas service et va conforter les vendéens a rester dans le giron de la GLNF
Tubalkain

Sirius Black 13/05/2012 22:00



Ne nous affolons pas. Cette répartition a été "proposée" pour équilibrer les secteurs tant géographiquement (nombre de départements) qu'en nombre de Loges adhérentes. Ce n'est pas inscrit dans le
marbre et pourra faire l'objet d'adaptations



brutus 13/05/2012 10:06

Tu as raison Sirius. La GLNF ne pouvait être sauvée. Nous le comprenons maintenant. Nous irons tous certainement à la GLAMF au plus tard en septembre. Nous demanderons avant de partir la
dissolution de la GLNF dont les actifs ne doivent pas demeurer la propriété de la minorité qui soutient encore le profanateur. Puissiez vous retoucher les statuts de manière que la GLAMF puisse
être éligible à la reconnaissance internationale qui l'envisage comme une fédération de rites. Alors c'est 90% de la GLNF qui viendra avec nous à la GLAMF.

Sirius Black 13/05/2012 11:30



Mon cher Brutus (que je ne connais pas mais qui raisonne bien !) . Je te réponds sur les 2 points (mais reste ouvert au dialogue) :


- La GLNF va rencontrer des difficultés insurmontables à terme: impasses juridiques (impossibilité pour la Justice de "démêler" le "civil" du "maçonnique"
sur des points de fonctionnement contradictoires ou incompatibles) ET problèmes financiers (elle ne va pas pouvoir continuer à débourser sur un rythme de 2 M d'euros par an pour sa tutelle 
... alors que ses rentrées de cotisations vont être très inférieures aux prévisions ... Même dans les Loges qui n'ont pas encore "quitté", nombreuses sont celles qui ne verseront rien pour
2012/2013 avec l'équipage Stifani à bord... sans compter les Loges restantes dont une partie de l'effectif part et la cotisation globale s'effondre). Il est prévu de mener alors une action en
"dévolution" des biens (pour ce qu'il en restera!)


- C'est la propagande stifanienne qui dit que nos Statuts nous interdisent la Reconnaissance Internationale. Ils ont été "soumis" pour approbation aux plus
hautes instances internationales. Ils sont du type de ceux de la FM d'Allemagne ... reconnue par la GLUA !


Pour l'instant, notre seule priorité est de constituer un " havre de paix" pour tous les Frères qui veulent travailler sans être plus longtemps "pollués" par
Stifani et sa clique. Remettre la Loge au centre de l'activité de chaque Atelier: plus de comptes joints à disposition de tiers extérieurs, plus de Mamamouchis, plus de Féodalité, plus de
Mégalomanie paranoïaque, plus de "système" à risque de dérive autoritaire, si ce n'est quasi mafieuse.


COMMENCONS PAR LE DEBUT ... LA RECONSTRUCTION DES FONDATIONS .. pour la suite, tu as raison, ce temps viendra !



Vade Retro 12/05/2012 17:16

Comment des frères sensés peuvent-ils croire que Stifani va laisser échapper la Grande Maîtrise. Toutes les arguties, toutes les procédures seront employées pendant le nombre d'années qu'il faudra.
Jusqu'au jour où un Juge décrétera le dépôt de bilan ou l'association ingérable. Quel intérêt de s'entêter aujourd'hui alors qu'il existe une solution qui tient la route.