Que c'est ... Petit ... Môssieur !

Publié le par Sirius Black

 

Dans notre article d'hier, nous insistions sur l'incapacité totale d'Ephesse à écouter un quelconque avis autre que le sien... alors  même qu'il annonçait la création d'un nouveau Grand Conseil ! ....et, en faisant un rapide historique des "rapports" qu'il avait lui-même commandés et dont il n'avait tenu aucun compte, nous signalions la qualité particulière du Rapport de la Commission Nationale de Conciliation, présidée par Raymond SASSIA.

Nous ne nous doutions pas alors que le blog L'Express La Lumière annoncerait le lendemain même la "destitution" de ce même Raymond SASSIA par Ephesse 1er.

 

Cet acte est symptomatique de son mode de fonctionnement:

Avec Raymond SASSIA, Epheprenait l'initiative de le LIBERER de cette charge"sse possédait un "Grognard de la Garde", un "dévoué" comme c'est pas permis !

Il a été de toutes les guerres (au propre et au figuré), à la Légion Etrangère, puis comme Garde du Corps du Général de Gaulle ... de toutes les aventures maçonniques à la GLNF, aussi.

Fidèle au GM, es qualité, il avait accepté toutes les responsabilité qu'Ephesse lui avait confiées.

 

La dernière, mais pas la moins importante était: la Présidence du Conseil des Sages, après que les membres de celui-ci aient tous démissionné en mai ... parce que non mis à contribution !

Remarquons en souriant que moins d'un an avant, Ephesse avait été amené à revoir de fond en comble la composition de ce Comité qui avait "osé" émettre un avis "défavorable" sur une proposition du Seigneur et Maître: celle de renvoyer en juin suivant la Tenue solennelle de Grande Loge de Décembre.

Et je me souviens personnellement des incroyables paroles publiques du (encore) GM lors du SGC du même jour: "je ne vous ai pas demandé votre avis pour que vous me contredisiez !!! "

 

Raymond SASSIA avait néanmoins accepté la charge ! Mal lui en a pris ....

Il a appris par un mail d'une grande sécheresse d'Ephesse que ce dernier "prenait l'initiative de le LIBERER de cette charge" ... sans un coup de fil, sans aucune justification sérieuse ... tout cela pour mettre à sa place un ... plus docile !

 

Ce qui est intéressant, ce sont certains termes de la réponse de Raymond SASSIA:

"Toutes vos décisions impulsives de ... suspension, de radiation ... ou de nomination de certains Frères ... vous ont d'avantage porté préjudice qu'elles n'ont servi votre cause ..."

Et notre Frère insiste sur les difficultés qu'il a rencontrées pour tenter de constituer un nouveau "Conseil des Sages". Citons-le: "Auprès de chaque dignitaire ou Frère expérimenté que nous sollicitions, j'ai obtenu une réponse POSITIVE pour siéger à mes côtés ... mais UN REFUS CATEGORIQUE d'y participer sous votre autorité, car ils ne vous reconnaissent plus comme GM !"

 

Ambiance ... Ambiance ... parmi les Dignitaires !

 

J'ai une autre explication (possible ?) à cette "disgrâce" de notre Frère Raymond :

Peut-être l'Ego d'Ephesse ne supportait-il plus de croiser dans les couloirs de Pisan  la rosette rouge sur demi-noeud en argent de "Commandeur de la Légion d'Honneur" de Raymond SASSIA ... lui qui, malgré ses demandes, n'est toujours pas en mesure de porter un simple petit ruban rouge de Chevalier !

 

Vous savez quand on est persuadé d'être le plus Grand !!!

 

Et puis, comme disait Alphonse ALL... "Une fois passées les bornes ... il n'y plus de limites !"

Sirius Black

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yunus 25/08/2011 13:01


La GLNF n’ayant plus ses règles en 12 points depuis bien au moins deux ans, les yunus des tranchées sont toujours en attente d’un heureux évènement.
Nous n’en attendons aucun de l’union du mutant Ephesse, celui qui « M’EST » et de son mini-moi, A.C dit Assez ! le philosophe provisoire qui se fait mettre.
En fait, nous attendons une genèse par fusion alors qu’elle ne peut se faire que par scission : toutes les souffrances endurées appellent à la séparation pour éviter les règlements de compte.
Alors, patron, une scission et vite !
On peut imaginer le résultat :
Une obédience sous contrôle Ephesse et ses supporters, suspendue dans sa régularité définitivement ! (environ 10000 membres).
Une obédience née de l’opposition à Stifani en demande de reconnaissance internationale et qui ne devrait pas avoir trop de mal à l’obtenir (environ 25000 membres).
Une obédience des anciens cadres de la GLNF, collaborateurs historiques de Ephesse jusqu’à leurs suspensions et qui ne sont pas prêts à cirer la colonne du Nord (quelques centaines mais au fort
pouvoir d’influence néfaste).

Demander la dissolution de la GLNF n’est-elle pas la plus sage des solutions ?
Serait-ce alors difficile de partager le trésor de la feu GLNF au prorata des membres des différentes obédiences ?
Nous lisons qu’il ne faut surtout pas faire cela sans nous donner d’explications.
Eclairez nos lanternes !

L’Union fait la force, dit-on, sauf en cas de MST mortelle.


Sirius Black 25/08/2011 13:14



Malheureusement, cette hypothèse de "Partition" entre une GLNF "résiduelle, non régulière et non reconnue", mais fidèle ... à son "immobilisme" ...et une
"Union des Loges Régulières" (ou toute autre terminologie !) qu, elle, obtiendrait la Reconnaissance de sa Régularité ... ne peut plus, aujourd'hui, être considérée comme
négligeable.


Par contre, pourquoi veux-tu que les Ex Caciques de la GLNF "repentis" fassent bande à part (une sorte d'Association d'Anciens NON Combattants ?)... je pense
que leur compétence sera "recyclée" s'ils sont sincères et acceptent de laisser les Titres et Faux Honneurs au vestiaire.


Enfin, il n'y a pas besoin de "dissolution" pour que la question de répartition du Patrimoine (qui ne peut aller à des "personnes" mais seulement à des Assos
ayant le même objet que l'Asso initiale)



Corpus Humanitatis 24/08/2011 23:12


Mes TT.CC.FF.,
Comme beaucoup d’entre vous sans doute, j’ai eu du mal à y voir clair au sujet de mon engagement en maçonnerie et de la nature de l’organisation qui me semblait pouvoir satisfaire mon besoin
d’appartenance (et autres).
Cependant mon incompétence en matière juridique, comptable, en histoire maçonnique, et en vocation spirituelle me maintenait dans la pénombre ou l’obscurité.
Et puis, j’ai lu attentivement les articles et édito de notre T.C.F. Raminagobis du myosotis de Septimanie. Je vous suggère et vous souhaite de faire de même. D’abord parce que cela m’a fait un
bien fou. Ensuite parce que ses articles abordent les aspects associatifs, éthiques, ordinaux, maçonniques et obédientiels d’une façon lumineuse autant sur le fonds que dans la forme.
Sa suggestion de reconstitution en loges ‘’GLNF 86’’ est évidemment la plus efficace, la plus pertinente, la plus appropriée et la plus rapide pour dépasser le chaos actuel.
En particulier pour l’essentiel : LOGES SOUVERAINES et indépendantes, avec de véritables V.M. dont je sais maintenant après onze ans d’illusions en ‘’pureté maçonnique’’ qu’ils n’ont jamais
existés.
Que cesse l’abomination et que naisse GLNF 86 !
Un artisan de fraternité…
CH


Sirius Black 24/08/2011 23:22



Les Loges DOIVENT être le centre de l'organisation de l'obédience qui doit être AU SERVICE des LOGES ... et non l'inverse comme actuellement



L'énervé 24/08/2011 20:43


C'est à la hauteur du Grand Mètre...


Sirius Black 24/08/2011 21:46



Et il trouve toujours un pigeon pour accepter un hochet ! Quelle leçon sur la nature humaine et quelle déception sur les "progrès "que nous sommes censés faire en maçonnerie !