REFONDATION DE LA GLNF

Publié le par L'éclaireur

L'actualité est toujours en marche.

 

Sous le titre "Nouvelles vocations pour la Refondation", le Myosotis Ligérien fait un résumé de la situation actuelle et analyse cette crise des nouvelles vocations qui grossit les rangs de la révolte.

 

Après la déclaration du Grand Chapitre Français, qui enfonce le clou, il apparaît évident que la Refondation doit se faire au plus vite dans la cohésion et la fraternité, durement mise à l'épreuve elle aussi..

 

Il n'est plus temps de tergiverser. L'année maçonnique va bientôt se terminer. Septembre sera  le temps du renouveau après des mois de labeur pour tous les "refondateurs".

 

La semaine ne fait que commencer

 

L'éclaireur

Commenter cet article

joaben 18/05/2011 10:10


Eclaireur, puisque me voila attaqué, si ce n'est pas ma tasse de thé de procéder à la manière Pyramide à l'attaque personnelle, je te prie de m'accorder droit de réponse.

Pyramide est coutumier :

- dans l'attaque du commentateur, les pseudos, plutôt que la critique des idées(voir sur Lumiere, Limousin) et autres blogs avec autres pseudos.
- l'affirmation péremptoire accompagnée d'appels à censure de quiconque le contredit.

Je ne reviendrai pas sur le premier point, significatif en général du procédé de discrediter son interlocuteur faute de contrer ses arguments.

Par contre sur les affirmations péremptoires, qu'en est-il ?

- FMR ne pourrait rien faire(?) ... Manifestement FMR "peut" puisqu'il le fait : relayer une propagande concernant la "courtoisie" de Me Legrand, ce qui est d'un intérêt bien limité et ne rien
faire pour la contredire.

Que peut FMR donc et qui contrairement à l'epouvantail brandi par Pyramide est non seulement completement reglementaire mais totalement légitime ?

- Poser officiellement les questions à Me Legrand sur ses appels à fausses cotisations, menaces sur les FF, fournitures de moyens au clan Stifani, divulgations de courrier au clan Stifani.

Il ne s'agit pas là de "YAKA", mais de choses simples et précises. Ensuite, en effet, en cas de non réponse, passer à des actions en justice plus contraignantes.

Donc evidemment la tactique de la censure, de l'aplomb, du mépris et humiliation de l'interlocuteur, hélas largement répandus, tout celà risque d'avoir encore de beaux jours.


Pyramide 16/05/2011 20:53


Quant à moi, à force de lire en permanence les mêmes inepties du même commentateur qui se répand sur tous les blogs sous divers pseudos, j'aimerais savoir ce que FMR pourrait bien faire pour ne
serait-ce qu'influencer le Mandataire Ad Hoc !

C'est bien méconnaître, et la nature du mandat, et la nature des professionnels concernés, que de penser que quelque déclaration que ce soit pourrait y changer quelque chose.

Quant à d'hypothétiques menaces elles entraîneraient illico presto leur auteur en correctionnelle.

Il n'y a que deux voies possibles, mais elles doivent être autrement motivées que par une brève litanie de reproches éculés dont leur auteur pense que la répétition finira par en faire des vérités
:

1 - La saisine directe du juge en réclamation contre telle ou telle opération (faite, ou non faite et qui aurait du l’être).
2 - La saisine du Tribunal sur une demande de changement de mandataire qui devra être particulièrement bien motivée.

Jamais les avocats de FMR ne se lanceront dans ces voies particulièrement hasardeuses sur le plan juridique qui ne pourraient avoir comme effet que l'effet inverse de celui qu'ils auraient pu
éventuellement rechercher.

Nous ne sommes pas ici dans une cour d’école en train de faire des pâtés de sable et de tirer les nattes de la voisine ! L’amateurisme est exclu. C’est du sérieux.

Moi aussi je regrette l’apparente inertie du mandataire nommé, moi aussi je pense qu’il y avait des choses à faire qui ne l’ont pas été et des choses qui l’ont été qui n’auraient pas du être
faites, mais n’étant pas en charge de ce dossier complexe dont je ne connais forcément pas tous les tenants et aboutissants, jamais au grand jamais je ne me lancerais dans la voie d’un conflit
direct avec le mandataire, non par sentimentalité, mais tout simplement parce que je serais quasi assuré de le perdre. Les fusils à un coup cela s’utilise à bon escient !

Il reste donc la voie du dialogue et de la conviction fondée sur une bonne argumentation juridique. Ceci n’est pas de mon ressort mais les avocats de FMR s’en chargent. A notre niveau nous ne
pouvons rien faire d’autre sur ce plan. Notre action à nous maçons «de base» se situe sur un autre plan. Il est manifeste que depuis 17 mois elle a produit des effets considérables.


l'éclaireur 17/05/2011 07:56



Je suis d'accord. Arrêtons de critiquer avec des "il y a qu'a..." ceux qui travaillent pour notre défense et gardons leur toute notre confiance. La critique est aisée...



joaben 16/05/2011 10:17


Soit !
Quoi de nouveau ?

FMR est-il en position pour exiger à ces GMPs qui ont le soutien local et national ?

Surtout en maintenant une etrange politique de complaisance à Me Legrand dont le dossier s'aggrave encore ?

IL est fort dommage qu'apres avoir appellé a multiples reprises les GMP à sécession, lorsqu'ils le font, ils se font allumer.
Bien sûr qu'ils ne se sont pas jeté dans les bras de FMR ! C'etait previsible, non ?


L'éclaireur 16/05/2011 11:35



Au sujet de FMR, je pense que tu vas leur poser la question sur leur blog...


Quant à Me Legrand, je pense qu'elle fait son travail correctement malgré les fortes pressions qui s'exercent sur elle. Connaissant le milieu juridique, je peux te dire que si elle achève son
travail en juin, elle aura réalisé une belle prouesse. N'en déplaise à ceux qui veulent des résultats à la nanoseconde