REVUE de PRESSE de la semaine !

Publié le par Sirius Black

 

Comme nous vous l'avons plusieurs fois signalé, nos Frères du Myosotis PACA font un travail remarquable.

Outre la qualité quotidienne des articles de "César, du Bar de la Marine" ..." LE"  Bar où il faut aller tous les jours pour votre Santé ... morale et intellectuelle ... Philippe et Bernard nous livrent toutes les semaines une "Revue de Presse" qui rappelle tous les faits et articles importants de la semaine ... mais constitue aussi une "synthèse" toujours pertinente et objective de l'évolution de la situation.

Nous vous laissons donc entre leurs mains pour ce dimanche des Rameaux ... d'Olivier !

A lundi ... pour de nouvelles aventures (comme lon disait autrefois pour les feuilletons radiophoniques !)

Sirius Black

 

 

REVUE  DE  PRESSE AU 15 Avril

 

 

 

Entre les lettres des VM qui écrivent à Me Legrand pour se mettre directement sous son autorité, la lettre conjointe de 8 puis 11 GMP qui viennent de faire de même, la seconde lettre très ferme d'Alain Juillet , le compte-rendu de la rencontre entre Me Legrand, C Seiler et D. Moreau,  les Flash-info non signés et la réunion des Myosotis de toutes la France le weekend dernier, la Revue de Presse de Philippe et Bernard est  particulièrement dense.

César du Bar de la Marine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lukas Ramel 18/04/2011 13:56


Merci à Syrius et à Nikos pour être allés sur les sites d'acacia_blog et de boaz... Je n'ai donc pas été le seul à vômir... Le terme n'est pas trop fort... Cela montre à quel niveau sont descendus
les derniers soutiens de Monsieur Stifani...
Lukas Ramel


Sirius Black 18/04/2011 15:29



Il y a notamment un dessin "scato" du stade de matûrité "Pipi, Caca". C'est nul !



Lukas Ramel 17/04/2011 19:49


Excusez moi de revenir par de vers vous, mais je tenais à vous faire partager mon écoeurement... Jusqu'où va la bêtise humaine. Allez sur le site acacia.blog et redirigez vous sur le site des
dessins de Boaz... Vous comprendrez alors ce qu'est un ignoble frère... Il ne sait plus s'arrêter dans son escalade scatologique. De l'ignoble je vous le dis et qui rappelle hélas d'autres temps et
d'autres moeurs... Heureusement que nous ne lui faisons pas de procès, mais le tenancier du blog acacia risque d'avoir quelques ennuis avec la justice aux dernières nouvelles pour être payé pour
être la voix de son maître... Oui, pour mesurer l'ignoble aller jeter un coup d'oeil sur les mauvais desseins et dessins de Boaz... Il faut l'avoir vu pour le croire. Un fidèle parmi les fidèles de
Monsieur Stifani.
Lukas Ramel
NB : Je ne fais pas de pub pour ces sites infâmes, mais mieux vaut de temps en temps aller voir ce que pense l'ennemi.


nikos et sirius black 17/04/2011 20:35



Dois-je y aller ... comme on est obligé d'aller aux ch ...es ?


 


commentaire de Nikos : le site acacia est bien désert ces temp ci. On ne les voit plus parader. Lerus dessins en plus sont vraiment à vomir dans tous les sens du terme.


Pitoyable



Lukas Ramel 17/04/2011 19:22


Mes BAF allez lire l'interview de Monsieur Stifani dans Nice Matin ! Voyez comment après sa pseudo démission, il se fout encore de nous ! Il réécrit l'histoire indiquant que depuis un an et demi,
c'est lui qui prône une autre gouvernance de la GLNF en voulant donner du pouvoir aux Provinces, mais quand vous lisez ses lettres sur le même sujet vous voyez comment il rappelle aux TRGMP qu'ils
sont à sa botte. il n'y a pas d'autres mots (maux). Et pour cela il a instauré un contrôle étroit avec de tristes sires comme Castagnette qui rit quand on le chatouille et éructe dès qu'il voit un
myosotis.
En plus, si 20 000 frères quittent la GLNF, ce n'est pas grave dit Monsieur Stifani... Oui, je le comprends, qui se ressemble s'assemble. Mais ce qui me chagrine, c'est pourquoi il resterait encore
20 000 Frères pour le suivre aussi aveuglément. Cela reste un mystère pour moi : la bêtise humaine peut être ? La naïveté ? La concupiscence ? L'attrait du veau d'Or ? En tout état de cause, cela
ne garantirait en rien le maintient alors de la GLNF stifaniesque dans la régularité : Alain Juillet sortira alors les 11 lettres restantes montrant comment Monsieur Stifani cherchait à établir une
collusion entre lui-même et le pouvoir en se servant du soi-disant poids de 40 000 frères tous influents qui le suivraient... Opération râtée : Monsieur Stifani qu'Alain Juillet menace du pénal est
grillé comme un marron sur le feu. Il va perdre la GLNF entraînant avec lui le dernier quarterons d'afidés, il risque d'y perdre aussi sa qualité d'avocat, il risque d'y laisser aussi des petits
colifichets auxquels il semble attaché, autant qu'aux médailles, comme le consulat... Monsieur Stifani risque bien de se retrouver fort démuni d'ici peu et malgré ses rodomontades. On risque de lui
demander de rembourser pas mal de choses... Et là il n'y aura plus de Fondation et autres para-services pour lui venir en aide... En sera-t-il réduit à demander l'aumône à jean-Charles ?
Lukas Ramel


Sirius Black 17/04/2011 20:33



On reviendra sur cette interview symptomatique !



Le sacristain de Chartres 17/04/2011 19:02


Dimanche des Rameaux en la cathédrale Notre Dame de Chartres.
Après la grand messe ce midi, j'ai eu un travail herculéen. Vous ne pouvez pas savoir ! C'est toujours comme cela après la cérémonie des Rameaux... En plus j'avais la faim qui me tenaillait le
ventre vue d'heure; mais rien à faire, il fallait à nouveau que la cathédrale soit à peu près propre pour les visiteurs qui allaient affluer en masse cet après-midi. Normal, il fait beau et le
Recteur n'aime pas tout voir traîner partout ces bouts de buis, de romarin et autres branches d'arbustes vivaces que laissent les fidèles après cette cérémonie qui ouvre la Semaine sainte...
La taille de l'édifice m'a laissé le temps de penser. D'abord au Franciscain de Bourges qui vient de se réveiller, m'a dit un Frère plus en avance que moi sur la lecture des nouvelles sur les
Blogs. Et puis ensuite à ce qui se passe chez nous à la GLNF... Sans doute l'odeur de l'encens qui flotte encore dans l'air ?
Les Rameaux ouvrent la Semaine sainte pour les Chrétiens et cette année la date est commune aux Chrétiens et aux Juifs. La lecture de la Passion selon St Matthieu (nous sommes en année A) met en
parallèle deux événements : l'accueil de Jésus acclamé comme un roi par la foule et, quelques jours plus tard, la même foule, sans doute manipulée par les prêtres du temple, qui réclame sa mort en
échange de la libération d'un bandit de grand chemin, un dénommé Barabas... Jésus n'avait rien demandé, rien sollicité... Il prêchait simplement la Vérité.
Ces détritus de la cérémonie de ce matin, à même le sol, évoquent étrangement la vanité des honneurs. Cette foule versatile évoque aussi ces foules livrées à leurs passions et manipulées par une
clique qui entend préserver son pouvoir autant que ses relations avec l'occupant romain. Etrangement, l'actualité nous a montré aussi la maturité des plus pauvres et des opprimés qui finissent par
marcher à mains nus contre leurs dictateurs... La lucidité est sans doute fille de la pauvreté qui ramène à l'essentiel par rapport à l'aveuglement des élites prises au filet de la
pusillanimité.
La cène évoque la trahison pour quelques deniers, le prix du sang, deniers qui seront en fin de compte utilisés pour acheter des sépultures pour les étrangers. Judas n'est sans doute pas un mauvais
bougre car il est pris de remords et, dans un geste ultime de clairvoyance, il se donne la mort.
Ces masses qui ont acclamé Jésus se sont retournées contre lui, mais cela serait faire injure au Christ que de le comparer à un TRGM que nous avons tous connu et Judas aux membres du SGC et aux
cercles des intimes. En effet, ce qui différencie le Christ d'un certain TRGM qui n'a que faire d'un soupçon de religiosité, c'est la finalité : l'un est venu pour sauver et l'autre pour perdre,
comme s'il s'agissait d'une lecture inversée de ce que les Chrétiens vont se remémorer en ces temps pascals. L'un subit sa passion pour servir l'homme et le faire advenir à sa propre humanité,
l'autre vit un calvaire pour avoir servi sa propre gloire et entraîné dans son sillage une obédience maçonnique régulière bien connue. Il avait ses grands prêtres qu'il a su couvrir d'or et
d'honneurs menant au cachot tous les autres qui avaient une once de lucidité, de réflexion, de responsabilité...
Envers et contre tous cependant, il existe des Simon de Cyrène, des Jospeh d'Arimathie, non pour sauver un anté-christ mais pour venir en aide à celui que Jean évoque comme le Verbe. Ils le firent
humblement et avec beaucoup de courage en dévoilant publiquement leur attachement à la Vérité. Dans toutes nos vies profanes nous vivons aussi cela de temps à autre...
Mon balai soulève un peu de poussière âcre : les restes de la cérémonie de ce matin qui ont été pourtant bénis. Ils vont finir au feu dans quelques instants. On ne peut jeter ce qui a été béni, on
doit le brûler. Il en va ainsi aussi de ce que l'on a adoré et qui n'est point vérité : la richesse, les honneurs, les relations motivées par la compromission et l'intérêt... Tout ce qui faisait de
nous, du moins le croyait-on, un homme aussi important qu'incontournable, essentiellement ami des riches et des puissants. Sans doute devrait-on ajouter au rituel d'installation à la grande
maîtrise le magnifique texte des Béatitudes ?
La maçonnerie est un passage, Pâque (s) est la célébration d'un passage plus essentiel encore. Ce passage sera fêté dans les jours à venir par tous les Frères des Chapitres du Rite Français. Que ce
soit là l'occasion d'une réflexion sur ce que nous sommes venus réellement chercher en maçonnerie. Ce matin l'église était pleine à craquer d'une foule venu quérir, en faisant bénir une branche de
buis, non pas un symbole de vie dans la vérité, mais un grigri, une amulette, un porte-bonheur sensé préserver de je ne sais quoi... mais certainement pas de nous-mêmes hélas.
J'ai un doute tout d'un coup : lors de l'élection de Monsieur Stifani à la grande maîtrise, n'est-ce pas Barabas que nous avons crié ? Et Ponce Pilate n'était-ce pas la GLUA ? Je vais sans doute un
peu loin dans la métaphore ? Alors faite comme si vous n'aviez rien lu...
Bonne Semaine Sainte à tous ceux qui y participeront. En bon et fidèle FM, cette semaine, quoique que nous pensions et que nous croyons, faisons un geste d'humanité pour un homme ou une femme qui
attend simplement qu'on le considère comme un frère ou une soeur au-delà de sa différence, de sa pauvreté, de son insignifiance à nos yeux...
Le sacristain de Chartres.


Sirius Black 17/04/2011 19:16



Ce que j'attends, moi c'est le "Ite Missa est !"



enfantsdelaveuve 17/04/2011 12:28


C’est vraiment le printemps
Il se caractérise par un radoucissement du temps, la fonte des neiges, le bourgeonnement et la floraison des plantes, le réveil des animaux hibernants et le retour de certains animaux
migrateurs…
Alors savourons notre plaisir que Ephesse dit (F.S.) voudrait gâcher en jouant avec nos nerfs. Beaucoup sont trop réactifs, suspendus à ses lèvres, d’autres s’organisent pour que le désordre
s’achève au plus vite.
Non, mes frères, méfions-nous des programmes clé en main et des marches forcées à l’allure martiale…Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n’y est pas, cueillons avec bonheur ces fleurs
de myosotis diverses, multiples. Ecoutons sur tous les blogs les gazouillis des oiseaux restés trop longtemps mutiques.
Ce que certains appelle désordre est en fait la force de vie, l’Eros qui se propage en éliminant peu à peu Thanatos…Prenons le temps, ça fait du bien de s’étirer, de découvrir que des frères ont
retrouvé la langue, que dis-je, le langage après que d’aucuns ont voulu leur imposer la Loi du Silence.
Le Silence, il règne dans les tombeaux pour le Vice. Nous, nous bâtissons des temples à la Vertu !


Sirius Black 17/04/2011 14:07



Ton Commentaire est effectivement très printanier et bien sympathique: Gazouillons en choeur!