UN WEEK END CHAUD SUR LE NET ...

Publié le par Sirius Black

Ah, ça a chauffé ce week-end sur la Toile…

Le seul mérite de ces très nombreux échanges a été de nous éclairer sur 2 sujets d’actualité :

La Consécration du Temple provincial à la Réunion :

Notre François STIFINI (pour lui) y espérait un bain de foule digne d’un chef d’Etat français du début de la Vème République. Il faut dire qu’à l’AG pluri-manipulée du 16 Octobre, il avait obtenu 46 OUI sur 46 votants et , ce à chacune des 3 questions posées. 100 % d’adeptes !!!;(un rêve de gourou) Comment ne pas céder à l’envie de se faire acclamer par des Stifosistes en délire .(indépendamment des conditions météo, on comprend qu’il ait préféré la Réunion à la Picardie … 96 % de NON)

Eh bien il a du repartir déçu : Samedi pour l’inauguration officielle, on comptait tout au plus 150 personnes dont les autorités et les politiques de l’île et les FF de Maurice et de Madagascar appelés à la rescousse ;

Dimanche, consécration du Temple : 70 à 80 FF Réunionnais sur 600 (23 Ateliers)

On peut même se demander s’il en a eu pour son argent (je veux dire VOTRE argent) ;

Les FF locaux se demandent encore comment ce Temple (surnommé « le Bunker ») a pu coûter 1.089.000 € , chiffre donné par FS !

Par contre le coût du déplacement n’a pas été indiqué.

Nous, nous avons appris de métropole que FS avait pris le vol AF 3580 du 10 février First Classe, place G2, et retour par le vol AF 3581 – Coût de l’A/R: 4184,97 € … plus les accompagnants, cela faisait un total de 20.924,85 €.

Bien sûr il faut ajouter à cela bien d’autres frais, dont un superbe fascicule de 27 pages couleurs et photos sur papier glacé, tiré en beaucoup plus d’exemplaires que de participants … et le carton de médailles et colifichets généreusement distribués aux présents.

Le Plaisir de l’exGM n’a pas de prix ! … mais il a un coût ,que nombre de FF réunionnais ont trouvé complètement disproportionné … d’autant qu’on les presse, dans le même temps, de payer leurs cotisations.

Mais ce voyage a eu un énorme mérite : Il a fait naître, cristalliser et croître la contestation dans un département où elle était inexistante encore en octobre dernier. Aujourd’hui Le Myosotis Réunionnais se charge d'affranchiir es FF de la propagande pisanesque. Soutenez-les !

La Profanation au Temple de Maine-Atlantique :

Bravo mes FF, il vous a fallu moins de 3 jours pour nous apporter les noms des 3 mauvais compagnons : l’acteur principal n'est, ni plus ni moins, que le Grand Orateur Provincial Y.D., celui qui devrait être le Gardien de la Loi et de l’Ethique maçonnique. Gageons que, s’il est encore en charge à la prochaine Tenue solennelle, ses belles paroles seront totalement décrédibilisées.

Il était assisté du Député Grand Directeur des Cérémonies (quel symbole !) B. O., Responsable, au titre de COPIVEGA des locaux de notre ensemble immobilier (Bravo, belle réussite !) et accessoirement beau-frère du GMP,

Enfin, troisième homme, le VM d’une Loge Nantaise STELLA LUMINIS, B. R. … notons que cette Loge avait fourni la moitié des effectifs des FF présents à l’installation de J-M. H.

Pas de chance pour eux, depuis Hiram la technologie a progressé et la caméra de surveillance a tout enregistré.

Comme vous le voyez (et contrairement à la communication actuelle de la Province qui cherche à minimiser l’acte) il ne s’agit en rien d’un geste malencontreux de comparses au sortir d’une agape un peu chargée.

 Même si de plates excuses ont été présentées et si l’objet va être remplacé (au frais de l’auteur de l’acte a-t-il été assuré), ce geste a un sens symbolique qui ne peut échapper à aucun d’entre vous.

Il ne saurait rester sans sanction … mais où s’arrêter ? car, vu les acteurs, les principaux Officiers du Collège ne pouvaient (ou n’ont pas pu longtemps) l’ignorer.

Curieusement ... il ne semble pas qu’à ce jour le GMP ait pris d’autre mesure que de s’assurer que la plaque serait bien refabriquée et remise en place.

De toute façon, on ne va pas passer l’année maçonnique sur ce fait, aussi lamentable et déshonorant soit-il (d’autres actualités, autrement plus importantes nous attendent).

Mais les GOP ont une conscience, elle ne manquera pas de les interroger sur ce que l’éthique maçonnique conviendrait de faire. Mes FF, nos regards sont tournés vers vous !

 

Enfin, dernier point d’actualité : l’entrevue de ce jour entre M° Monique LEGRAND et le Bâtonnier TEITGEN (en présence des avocats de FS). Nous nous posons (comme vous) beaucoup de questions.

Nous espérons être en mesure de vous apporter quelques réponses dans le prochain Article.

Restez Vigilants, mes Frères, Rien n’est gagné, tout est à construire, pierre après pierre, et le Livre Blanc est là pour ça !

Sirius Black

Commenter cet article

GANDALF LE GRIS 16/02/2011 08:48


BONJOUR je vous Adresse le courrier de l'ancien patron du COPIVEGA de LA BELLE ETOILE. Haut dignitaire et responsable voila ce que je penses de cette homme. Entre colère, vengeance compagnon il est
réfléchi pose les bonnes questions. n'en soyez pas surpris Internet vas vite et il est si facile de faire suivre transférer un mail. mais sachez que dans millénaire de transparence, il faut aussi
être FRANC, et FRANC-MACON.

BONNE LECTURE :
Nantes le 15 février 2011

Mes chers et Bien Aimés Frères partenaires du Comité de pilotage à mes côtés durant de nombreux mois.
Le COPIVEGA initié pour l'ouverture des locaux de Véga a transmis le témoin aux FF volontaires pour relayer l'action entreprise.
Ignorants peut être des faits qui se sont déroulés récemment je désire vous associer à mes réflexions et surtout ne laisser place à aucune interprétation.
Pour qu'aucune ambiguïté ne subsiste après l'action de vandalisme qui a été commise le 8 février, je souhaite clarifier ma position après avoir entendu deux acteurs de cet acte déplorable.
Mais tout d'abord voici mon texte adressé à notre GMP jean Michel H :. le lendemain de cette forfaiture.
Mon Bien Aimé Frère Jean Michel
Je souhaite par ce mail confirmer les propos que j'ai tenus lors de notre communication téléphonique de ce jour.
Ce qui vient de se passer dans les locaux de Véga : "la dépose du panneau de remerciement aux Frères pour leur participation à des degrés divers sur l'acquisition et l'aménagement de nos locaux"
est intolérable et inacceptable. Cet acte incompréhensible a eu lieu vraisemblablement mardi. Le principe de ce panneau remonte à l'origine du COPIVEGA, après avoir recensé par atelier les Frères
ayant participés à l'évolution positive de nos locaux, nous nous sommes interrogés sur la fiabilité de nos listes, et aussi sur l'impossible dévoilement des Frères. Aussi c'est à dessein que ce
panneau a été réalisé de façon neutre pour remercier l'ensemble des bénévoles et pour transmettre selon nos usages l'invitation à poursuivre l'œuvre entreprise aux Frères qui nous rejoignent. Il
est d'usage que le nom de l'initiateur du projet soit indiqué, d'autant plus que dans notre cas pour des raisons de discrétion aucun nom ne figure, c'est pourquoi le nom de Jacques Buchet
représente à lui seul l'ensemble des ouvriers du chantier. En situant l'œuvre accomplie avec les soutiens utiles à sa réalisation. Ce panneau a été placé sur la vitre de séparation de l'entrée et
du musée, pour la raison suivante : le sigle GLNF étant trop visible de la rue avec l'éclairage du soir, c'est ainsi que tout naturellement il a été décidé de placer notre panneau de remerciements
à cet endroit, nous avions aussi l'interrogation de savoir où le positionner.
Quant à la date de mise en place, c'est ma décision pour une tâche qui restait à faire. (Il suffit de demander à L. L :. Du TRISKEL et à N. G :. De la NEF ET L HERMINE ou depuis combien de temps la
liste des bénévoles était en gestation.)
J'ai choisi de faire poser ce tableau avant le passage de témoin du collège provincial, ayant déjà décidé dans mon fort intérieur de ne pas poursuivre mon action au COPIVEGA. C'est pourquoi j'ai
accéléré les travaux de la salle de restaurant pour compléter l'action entreprise.
Quel doit être la mission de l'équipe provinciale ? S'agit-il de détruire ce qui a été réalisé depuis l'acquisition des locaux ? Je ne me sens pas propriétaire, mais plutôt copropriétaire, à ce
titre je réclame du respect pour l'œuvre entreprise, et de la reconnaissance pour les Frères opératifs. Mon Bien Aimé Frère j'en appelle à ton autorité pour faire reprendre raisons aux coupables
afin qu'ils restent dignes du nom de "Frère". Je te remercie de bien vouloir rappeler au responsable du COPIVEGA (mon successeur) qu'il est le garant de l'intégrité des locaux qui lui ont été
confiés.
Mon Cher Jean Michel merci pour l'autorisation qui m'a été donnée pour remettre en place le texte d'origine. La commande a été passée ce jour. Dépité et navré de l'évolution provinciale au regard
de cet acte, je ne peux que m'interroger sur mon appartenance à cette Franc Maçonnerie. Bien Fraternellement C. L :.
Aujourd'hui j'ai le sentiment que cet acte devient le révélateur de tous les malaises. L'appel téléphonique de notre Frère Y :. D :. (dimanche 13 février) lui a permis de préciser son point de vue
et manifester ses regrets et ses excuses pour cet acte malheureux et irréfléchi cristallisé selon ses dires sur la personne de J. B :. pour une rancœur persistante liée à l'attitude de
Jacques...
J'ai tenu à lui indiquer que les excuses n'étaient pas pour moi, que je ne jugeais pas son acte, ce qui m'interpelait c'était la non réaction des FF présents, la prise de responsabilité de détruire
un témoignage de reconnaissance des bénévoles, et surtout l'affranchissement hiérarchique du GMP pour agir unilatéralement.
Et puis hier c'est la rencontre imprévue avec notre Frère B. R :.n qui s'excuse aussi mais qui défend un point de vue intéressant sur le caractère ostentatoire de ce film sérigraphié. Selon notre
Frère B. R :. De STELLAS LUMINIS ce film de piètre qualité ne peut représenter correctement le remerciement des bénévoles, c'est une plaque à la hauteur des actes gratuits accomplis par les
bénévoles à des degrés divers qu'il faut installer. C'est à son avis une plaque en laiton gravée qui devrait être apposée pour un remerciement digne de ces actes généreux et désintéressés.
Voilà mes Frères la relation d'un épisode malheureux de l'histoire de notre province
Le 8 février datera pour nous cet acte de félonie.
La reconnaissance est en action je vous livre mon "rêve"
Le pardon ne s'exerce t-il pas mieux lorsque les fautes sont identifiées, c'est pourquoi je vous invite à vous réjouir de cette proposition de plaque commémorative en laiton gravée, gageons que
l'inauguration sera proche, le dévoilement de la plaque par notre TRF Jacques devant l'ensemble des bénévoles accompagné de leur épouse et de leur famille et leurs amis devrait avoir de la
"gueule"
Le voile tombée, la plaque réinstallée, la joie inonde notre province, les salles d'agapes sont prêtes pour nous accueillir, bénévoles de toute la province, ouvriers de la première à la dernière
heure. Le service assuré par les félons (enfin repentis) apportera Champagne et petits fours selon la formule consacrée...Et comme " l'huile qui descend sur la barbe. .... Quel délice d'habiter en
Frères...." (Psaumes 133)... alors les chants de liberté de louanges et de bonheurs partagés retentiront dans notre bâtiment réalité concrète de l'existence de notre province.
Voilà mes Très Chers et Biens Aimés Frères la relation et la conclusion en ce qui me concerne de cet acte de vandalisme coupable, je vous donne rendez vous pour le jour de l'inauguration de la
plaque commémorative.
En attendant ce jour fidèle à mes principes d'une critique remplacée par deux propositions positives :
Je me permets de suggérer à notre GMP de rappeler fermement aux FF Nantais que nos locaux sont communs pour la province et les loges Nantaises et qu'à ce titre même s'ils en sont les principaux
utilisateurs ils en sont aussi les garants.
Mon rêve n'est qu'un rêve et n'a nul besoin de se terminer par une mise en œuvre, ce ne serait que de l'outrance, la reconnaissance et la fraternité ont de multiples moyens pour s'exercer dans le
respect de chacun.

A nos Frères destructeurs je leur souhaite de conserver leurs forces pour des travaux utiles, tel que la finition des peintures des cabinets de réflexions et de leur dégagement, d'en profiter pour
retirer la coque du luminaire qui s'est cassé en tombant et qui n'a plus d'utilité. Avec encore un peu d'énergie et de bonne volonté, il reste à achever les peintures des boiseries du
vestiaire.
Si les mots utilisés ont pu blesser l'un des nôtres je leur demande de bien vouloir me pardonner, ne voyez dans mon texte que le souhait de progresser vers l'essentiel "servir" et comme on dit
"appeler un chat un chat."
Fraternellement
C. L :. De TITUREL


VOTRE FRERE GANDAL LE GRIS


Sirius Black 16/02/2011 12:30



Voilà, je crois que tout a été dit maintenant sur ce sujet. Votre MYOSOTIS avait soulevé un sacré lièvre et empêché que cette affaire reste étouffée et se règle dans l'atmosphère confinée
(et,provisoirement j'espère, délétère) du petit cercle de VEGA!


Aujourd'hui, le voile est tombé. La plaque sera restaurée "plus radieuse que jamais". La plupart d'entre nous pardonnerons ... (sans oublier pour autant). Pour que le pavé du temple
redevienne propre et que l'amalgame ne soit pas fait avec tous les GOP, il ne nous manque qu'une manifestation d'autorité du GMP vis à vis des Frères qui ont sali leur tablier de GOP et
l'ensemble du Collège. Test intéréssant !



puissant 16/02/2011 00:02


15 mois et des progrés mais mes FFF blogueurs ,rouspéteurs miasmas et rebelles.Un peu de courage.Vous avez peur c'est net .Signez de vos noms et affrontez PISAN ou taisez vous.Et les casseurs de
NANTES pourquoi les initiales.Vous craignez quoi?Moi je suis BRETONS et je ne les ai pas identifier.J'ai un tablier bleu arbre de NOEL(marque,arche,nautoniers etc...) et des références mais je n'ai
pas peur ni envie de GLNF"relooker"Debout que diable.
Jean louis PUISSANT N°12601


Raoul TABILLE 15/02/2011 23:32


Minimisé par ses auteurs inconscients et probablement avinés, fussent-ils GOP ou VM bien connus qui semblent n'avoir pas encore réalisé la portée de leur acte, le regrettable évènement opéré dans
le Temple de "L'Etoile" m'inquiète et m'inspire plusieurs réflexions
-1- Que la province reproduit localement le chaos organisé au niveau national par monsieur stifani et que certains sont en "roue libre" sous le regard bienveillants du groupe des "Chasseurs" à la
tête duquel on trouve le GMP
-2- Que la démonstration est faite que le système GLNF ne fonctionne plus à quelque niveau que se soit
-3- Que stifani ne partira pas
-4- Que l'administratrice prend largement son temps pour organiser une AG qui devait se tenir dans "les plus brefs délais" depuis le 7 décembre 2010!
-5- Que nous n'avons plus à perdre notre temps avec toutes ces conn...
-6- Qu'il nous faut revenir aux fondammentaux de la Franc-maçonne avec tous ceux qui veulent "cheminer" dans la sérénité, c'est à dire revenir à des Loges LIBRES - INDEPENDANTES et SOUVERAINES
(fédérées ou non) pour notre plus grand plaisir.

Raoul TABILLE


Sirius Black 16/02/2011 12:43



Je te rejoins au moins sur un point. F.S. aura réussi en peu de temps à "foutre en l'air" le climat de travail fraternel qui régnait à Maine-Atlantique, simplement en misant sur la
précipitation des Frères à obtenir une augmentation de salaire ou sur leur crainte de devoir abandonner leur beau tablier bleu. Histoire vieille comme Hiram !



Lukas Ramel 15/02/2011 20:30


C'est au pied du mur que l'on voit le maçon... Et comme sur le mur, il y avait le nom d'un résistant, certains croyant bien faire et confirmer leur collaboration aux forfaitures de Monsieur
Stifani, ont vu rouge... Ils ont arraché la plaque, piétiné, cassé avec rage... Ces pauvres imbéciles ont oublié qu'il y avait une caméra de vidéo surveillance branchée. Je suis d'accord avec le
Franciscain de Bourges qui évoquait au téléphone avec moi une action délictueuse et un acte de délinquance. Oui nos frères aux yeux de la loi civile sont des délinquants. Heureusement que ce
mauvais compagnon n'avait pas un fusil dans les mains et Jacques en face de lui. J'ai crainte qu'il n'ait alors malencontreusement, cela va sans dire, appuyé sur la gâchette.
Mais, nos principes doivent nous aider à ne pas passer à l'acte, à ne pas laisser le sombre l'emporter sur le peu de lumière que nous portons. J'essaye pour ma part de rester un homme envers et
contre tout en suivant l'exemple de mon grand-père qui n'était pas maçon et les valeurs qu'il m'a transmise par mon père. Durant la dernière guerre, il porta l'étoile jaune alors même qu'il n'était
pas juif et qu'il avait été nommé maire d'office par les Allemands car son âge ne l'avait pas envoyé au front lui l'ancien de Verdun et qu'il parlait allemand, normal pour un des fondateurs de
l'Espéranto. Jamais, je dis cela pour l'Ancien, il ne fit la moindre démarche pour cet acte qui lui aurait permis d'être déclaré "juste" par les Juifs. Il ne considérait que faire son devoir
d'homme, même pas de chrétien qu'il était pourtant. Dénoncer partout envers et contre tout ce qui mène à la barbarie... Elle commence toujours par de petits actes symbolique comme cette plaque
cassée...
Honneur aux francs-maçons, je veux dire aux vrais...
Bises mes Frères.
Lukas Ramel


nikos 15/02/2011 21:33



bon de toute façon les noms des trois sont devenus un secret de polichinelle.


Bernard yves vous me decevez vraiment.


Ca craint vraiment...



Grincheux 15/02/2011 11:35


Vous dites avoir reçu beaucoup d'informations pendant le wwek-end, or on ne peut vous joindre qu'en vous adressant un Commentaire et je ne vois aucun commentaire (a part un) apportant des éléments
nouveaux ! C'est pipeau, votre affaire ?


Sirius Black 15/02/2011 12:57



Non, mon cher Frère Grincheux, parmi ceux qui nous envoient un "commentaire", certains ne veulent que nous donner un tuyau, une info parfois confidentielle et ils précisent alors: "NE PAS
PUBLIER mon Commentaire". Bien entendu, nous nous conformons à ce voeu et, crois-moi, ce canal d'info est très précieux.


Par ailleurs certains nous disent que peu de Frères "osent" envoyer un commentaire de peur d'être"dévoilés". C'est absurde. Quand on clique sur "ajouter un commentaire", 3 fenêtres
s'ouvrent. Dans la première, il faut mettre son Nom ... mais la plupart mettent à la place un pseudo, indémasquable. Dans la 2ème, il faut mettre son e-mail (obligatoire) mais seul le modérateur (Nikos ou Sirius) peut avoir accès à cette info; donc aucun risque ! Quant à la 3ème, dite
"Site", elle n'a pas besoin d'être remplie.


Te voilà renseigné, tu peux changer de pseudo (de "Grincheux" en "Prof" par ex) et continuer à nous écrire (publié ou non selon ton souhait)