Brèves: ... ça TROMPE Enormément !

Publié le par Sirius Black

 

Le dernier Numéro de Brèves traitait de 2 sujets et ce, de façon délibérément trompeuse:

1) l'IRREGULARITE de la double appartenance à la GLNF (Obédience maçonnique) et à l'UNION (des Loges Régulières Françaises), Asso 1901 de défense de la régularité et de la Reconnaissance ... dont les Statuts viennent d'être publiés !

Citons "Brèves":

Il est de ce fait impossible d’être membre en France à la fois de la GLNF et d’une autre organisation maçonnique (*). Les Frères qui auraient été abusés et auraient adhéré à l’association nommée ULRF (Union des Loges Régulières Françaises) :

1 - s’excluent eux-mêmes de notre Obédience (*) « Tout Frère s’interdit de participer à des réunions, tenus ou travaux non ouvertes au public, d’une association maçonnique non reconnue comme telle par la GLNF » Constitution de l’Ordre.

2 - ils s'excluent également de la Régularité au plan international.

C’est décidément faire injure aux Frères de la GLNF que de penser qu’on peut ainsi les manipuler et les abuser. (fin de citation)

Notre Frère Fidèle d'Amour, modérateur du blog Dauphiné Savoie qu'on ne peut soupçonner d'indulgence à l'égard des thèses de FMR (qu'il critique souvent) en apporte la preuve JUDICIAIRE: (lien)

" Or, voilà l’arroseur arrosé. Et l’on va voir de manière aussi évidente qu’incontestable que c’est bien l’auteur des lignes ci-dessus qui fait injure aux frères de la GLNF et qui tente de les manipuler et de les abuser !

Qu’on en juge plutôt :

Par un jugement en date du 2 octobre 2001, rendu par la 3ème chambre civile du Tribunal de Grande Instance de NICE, il a été dit que « "la règle édictée par l’article 4 avant-dernier alinéa de la Constitution , dans son libellé actuel, constitue une violation de la liberté d’association et une discrimination non justifiée...”

Ce jugement, nul dans la gouvernance ne peut l’ignorer. Le voici.

Jugement en date du 2 octobre 2001, rendu par la 3ème chambre civile du Tribunal de Grande Instance de NICE, dans l’affaire X contre la GRANDE LOGE NATIONALE FRANCAISE - LES HAUTS GRADES DU RITE D’YORK, relatif aux dispositions prévoyant, au sein de la GLNF, que “Tout frère s’interdit de participer à des réunions, tenues ou travaux non ouverts au public, d’une association maçonnique non reconnue par la Grande Loge Nationale Française.”

Par ladite décision, le TGI de NICE a dit et jugé que “la règle édictée par l’article 4 avant-dernier alinéa de la Constitution et du Règlement Général, dans son libellé actuel, constitue une violation de la liberté d’association et une discrimination non justifiée.”

Dans ses attendus, la juridiction niçoise a rappelé que :

* “... le principe constitutionnel de la liberté d’association, rappelé par l’article 2 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, l’article 11 de la Convention européenne des droits de l’homme et l’article 20 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, ne fait pas obstacle à ce que les associés aux termes du contrat d’association choisissent de restreindre l’accès à leur association...”

* mais qu’en l’espèce, la clause critiquée s’analyse comme “une clause qui impose aux associés certaines restrictions quant à leurs activités et engagements hors de la GLNF, et notamment quant à leur faculté d’appartenir à une autre association, clause battant en brèche le principe de la liberté d’association...”

* “...si les associés ont la faculté ... de poser certaines limites à ce principe de liberté... encore faut-il que les conditions d’application de ladite clause soient, comme toute stipulation contractuelle, déterminables...”

* en l’espèce, “la clause critiquée fait référence à l’interdiction de participer à une association maçonnique “non reconnue par la GLNF”, sans que soient déterminés les critères de la non reconnaissance, ou les modalités aux termes desquelles une association maçonnique pourrait être déclarée non reconnue...”

* “...il convient en conséquence, de dire que la règle édictée par l’article 4 avant-dernier alinéa de la Constitution, dans son libellé actuel, constitue une violation de la liberté d’association et une discrimination non justifiée...”

Ce jugement a fait l’objet d’un appel, déclaré irrecevable suivant ordonnance en date du 18 avril 2002, du conseiller de la mise en état de la 1ère chambre A de la Cour d’Appel d’AIX en PROVENCE, de telle sorte que la décision sus-évoquée est aujourd’hui définitive, étant au demeurant précisé qu’elle était d’ores et déjà assortie de l’exécution provisoire."

Fin de Citation du Jugement : L'AFFAIRE  EST  ENTENDUE ... et DEFINITIVEMENT ! (merci mon Frère de ce rappel très judicieux!)

A ce propos, le soutien (dans de tels débats et analyses, par exemple) de tous les Frères ayant la compétence juridique (Avocats ou autres) est sollicitée par FMR (lien). Ils peuvent être utiles à notre cause "commune". Si vous lisez ces lignes et avez un Frère juriste dans votre Atelier ... mettez-le en rapport avec FMR dont le mot d'ordre, en la circonstance, est : "Ne tolérons plus d'abus de pouvoir de la part de M. Stifani ou des GMP". Merci

2°) LA MENACE à l'égard des JURIDICTIONS des RITES:

Elle est claire et nette. Si les Juridictions continuaient à clamer que les Frères qui entendent poursuivre leur parcours dans les hauts Grades DOIVENT appartenir à une Obédience Régulière et Reconnue... ce que n'est PLUS actuellement la GLNF ... Pisan se "débrouillerait"  pour leur trouver une structure pour travailler. Ceci veut dire "monter une structure CONCURRENTE" ... comme s'il s'agissait d'une vulgaire épicerie ... ou commerce de Grande Surface.

Citons Brèves : "Tout sera mis en oeuvre pour offrir un cadre matériel et spirituel aux Frères qui souhaitent s'orienter dans ces voies de recherche." Fin de Citation

ça vous fait TREMBLER, mes Frères ? NON ? ... alors rejoignez l'UNION des Loges Régulières qui vient de publier ce week-end ses Statuts (lien). On ne pourra plus l'accuser, ni d'être une Obédience ... ni d'avancer "masquée" puisque tous les membres de son Conseil  sont connus et RECONNUS comme bons et loyaux Maçons Réguliers !

A bientôt, UNIS sur nos Colonnes !

Sirius Black

DERNIERE MINUTE: 3 Nouvelles GL Etrangères suspendent leur Reconnaissance:

Nous avons appris aujourd'hui que la Grande Loge de Tchéquie, la Grande Loge de Roumanie et la Grande Loge de l'Iowa avaient suspendu leur Reconnaissance de la GLNF.

 Brèves peut raconter ce qu'il veut: LE MAL S'ETEND INEXORABLEMENT !


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stolkim 20/09/2011 11:48


Il faut diffuser de telles infos, je ne comprends pas que tous les blogs Myosotis ne l'aient pas reprise. Stifani nous balance des arguments apparemment forts par ses médias interposés alors que la
Justice s'est déjà prononcée sur ce sujet et de façon catégorique et définitive réduisant en miettes l'argument comme quoi on ne pourrait être en même temps à la GLNF et adhérent à l'Union.
Faisons-le savoir et, excuse-moi Sirius, mais ton blog n'est pas suffisant pour ça