La "Souffrance" des Frères ...

Publié le par Sirius Black

En tant que "Modérateurs" nous recevons un abondant courrier des Frères ... dont vous ne voyez seulement qu'une partie sous forme de Commentaires publiés sur nos blogs. Mais l'ENSEMBLE traduit aujourd'hui au minimum une profonde Lassitude, un Désarroi, parfois même  ...un Dégoût ; mais de toute façon une SOUFFRANCE engendrée par tous les dévoiements de ces Valeurs qu'ils étaient venus cultiver en Maçonnerie.

 

Aujourd'hui, je laisserai la parole à 3 d'entre eux ... dont je peux vous garantir qu'ils sont de "vrais et légitimes Maçons" ... pas des "émeutiers", ni des "ambitieux" et qu'ils ont tout fait pour rechercher, dans la Fraternité, une solution à la Crise dont personne ne peut nier aujourd'hui le caractère "historique" et dont la Responsabilité incombe incontestablement aux errements d'un homme et de son "clan".

 

LA DEMISSION d'un Passé VM Installé:

 

 

Le MARASME et l’INCURIE qui perdurent à Pisan, le rejet de notre Obédience par de très nombreuses Grandes Loges Internationales, ont eu raison de ma patience. J’ai donc décidé en conscience de démissionner de la GLNF

 

TRISTESSE…et DECEPTION…. Ces deux mots me viennent à l’esprit lorsque j’écris cette lettre .

 

Déception de constater qu’au cours de ces deux dernières années tout ce que j’avais connu dans la vie profane et souhaité oublier par le travail spirituel de l’Initié en Franc-maçonnerie revenait au galop dans notre Obédience, les métaux étaient de retour dans les Temples avec leur cortège de jalousies, de faux semblants, de mensonges et de calomnies, sapant les bases de mon engagement maçonnique.

 

Certains d’entre vous diront : «  ce n’était pas un vrai Maçon, c’est pour cela qu’il est parti »

D’autres penserons peut-être que j’ai raison, d’autres enfin jugeront qu’il est préférable d’attendre ?

 

Seul le G A D L U peut juger nos actes, mais, à notre niveau, c’est notre conscience qui nous guide !

 

Tristesse enfin de quitter cette R.L. qui m’a accueilli avec amour, enseigné le Rite Français, durant toutes ces années jusqu’à m’en confier le Vénéralat. Vous m’avez beaucoup apporté mes Frères.

Vous l’ai-je rendu en retour ? je l’espère.

 

V M j’abandonne sans regret le rôle de Passé Maitre Installé car j’ai pu constater et apprécier la maitrise dont vous faites preuve dans la direction des travaux de cette RL .

 

Toutes mes félicitations V.M., vous étiez destiné à cette fonction et le G A D L U veille sur Vous.

 

Je pars vers d’autres horizons maçonniques, travailler dans la régularité à restaurer ma pierre qui, au cours de ces derniers mois difficiles s’est fissurée, bosselée, déformée, et je souhaite exécuter ce travail dans la sérénité, l’harmonie, le calme retrouvé.

 

A l’aube de ma 78ème année j’espère que le G A D L U me laissera tout le temps nécessaire pour ce long travail que je ferais à sa Gloire.                                                    J'ai dit, VM !                                               G.M.

 

La REACTION d'un vieux Maître de son Atelier:  (Atelier resté dans l'Orthodoxie "Provinciale)

 

Ce soir, je suis triste. Un ami, un Frère a décidé, en toute connaissance de cause, en toute lucidité, de mettre un terme à une vie maçonnique pleine de satisfactions de par le travail effectué au sein de sa grande famille, mais où, désormais, il ne pensait plus avoir sa place....

Son Oraison funèbre, il a tenu à la lire devant tous ses FF, dignement et sans faux semblants , ni polémique, afin que nul n'en ignore les vrais motifs.


Le silence pesant qui a suivi, marque bien l'anxiété et l'inquiétude de tous ceux qui, jusqu'à présent, ont joué les autruches, espérant ainsi ne pas être atteints par les remugles d'une direction dévoyée.

La dignité, mais aussi la précision du diagnostic qu'il porte sur notre institution vont, je l'espère, réveiller quelques FF et leur faire prendre conscience de l'inanité d'un comportement moutonnier qui les conduit tout droit à l'abattoir.

Notre F nous indique la voie à suivre.

Nous ne le reverrons sans doute plus dans une Loge de l'actuelle GLNF, mais nul doute que nous le retrouverons, plus juvénile que jamais, dans une structure ouverte aux vrais Maçons et dans la joie d'un travail initiatique fécond. .. JCR

 

CONCLUSIONS d'un JEUNE MAITRE d'une autre Loge:  (Loge adhérente ULRF mais non-suspendue) Extraits..

 

...... Je ne sais pas si les animateurs des nouvelles structures sont animés d'intentions purement désintéressées. Mais je suis aujourd'hui convaincu que ce n'était pas le cas de la précédente gouvernance. Sans être naïf, je ne peux qu'attendre du mieux d'un mouvement qui se base sur la souveraineté des Loges.

 

Que Faire alors ?

A ce jour, nous avons le choix entre:

- Régler nos cotisations nationales et provinciales 2011/2012 et continuer d'adhérer à la GLNF

- Régler nos cotisations GLNF et adhérer à l'ULRF. On garde ainsi un droit de vote et on peut participer à l'AG de la GLNF qui ratifiera (peut-être) l'élection d'un nouveau GM par un SGC déja acquis, par construction, à la gouvernance en place. En cas d'absence de ratification, nouvelle AG, délais et on est reparti pour un tour.

Entre temps, il y aura EXCLUSION des FF inscrits à une autre obédience, par règle du non-cumul (que ce soit juridiquement valable ou non... bellesprocédures en perspectives). tout ceci rentre dans un processus "d'assainissement" du corps électoral ... jusqu'à ce que le résultat soit favorable.

- Ne pas Régler, Adhérer à l'Ulrf et à la Grande Loge en création, travailler sous ses auspices, tout en poursuivant les procédures , car il n'y a pas de raison de se laisser spolier.

 

J'en ai marre! Je souhaite retrouver au plus vite la sérénité du travail, voire la Reconnaissance internationale.

Je ne pense pas que le paiement d'une cotisation 2011/2012 me donnera un poids quelconque sur le devenir de la GLNF, ni un accès au fameux "Trésor". D'un point de vue purement réaliste, je n'effectuerai aucun versement à ce tite et je m'inscris à titre individuel à l'ULRF...

Je conseillerais à mes FF ... d'au moins attendre, AVANT DE PAYER, deux événements majeurs, maintenant tout proches:

- La création de la nouvelle obédience dont l'Assemblée Constituante est prévue fin mars.

- La nomination du GM de la GLNF... qui se fera AVEC ... ou SANS votre règlement de cotisation ... et qui vous éclairera sur l'évolution en cours ou non.
Nous sommes à un tournant. Sachons le négocier avec pragmatisme !

JPDT

 

Vous êtes des centaines, des milliers à faire la même analyse:

Faites, en conscience, ce que vous pensez devoir faire pour "BOUTER DEHORS cette GOUVERNANCE INDECENTE et MEPRISABLE" ... sans trop vous illusionner ...

car il faudrait pour cela un très heureux concours de circonstances où l'OPPOSITION se trouverait UN CANDIDAT UNIQUE d'Union (ou un "Ticket" réunissant Compétence et Probité ... vous comprenez que je pense à Alain JUILLET, associé à Jean MURAT)...

et où le Clan des Fossoyeurs se déchirerait avec plusieurs Postulants : STIFANI (?), SERVEL, HEYRAUD... et d'autres qui s'y voient déjà !

 

Mais sachez qu'une Nouvelle Obédience constituera, dans tous les cas, le terreau du Renouveau de la FM Régulière ... quitte à fusionner ultérieurement avec une éventuelle GLNF qui aurait retrouvée sa DIGNITE et REFORME profondément son mode de fonctionnement.

Mes Frères, nous vivons une époque cruciale pour l'avenir de la FM Régulière en France:

Cruciale ... mais, oh combien "USANTE" ... n'est-ce pas, Frères qui nous écrivez !!!

Sirius Black

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans sirius

Commenter cet article

joaben 24/02/2012 23:01

sur cet article commencé sur la "souffrance", nous nous retrouvons sur une ligen tres proche Sirius avec qui je me suis si souvent "frité", Jean Noël, et plusieurs de cette province irrités par mes
positions et mon insistance.

Nous nous retrouvons sur ce qui est notre base maçonnique : c'est au fond nous qu'est la solution, pas dans des structures, pas dans des miracles judiciaires ou politiques.
A mon avis un point central a été le ver de cette soumission totalement anti-maçonnique en violation flagrante de la Constitution de l'Ordre mais absurdité qui s'est banalisée au point de finir par
ne plus vraiment choquer. Combien de fois n'avons-nous entendu : "N'oublies pas que tu es dans un Ordre" à traduire par "Tais-toi et obéis !" discours d'une banalité navrante pire poussé à
l'extreme aboutit aux pires dictatures ou sectes ! ET c'etait cette contre-initiation qui etait mise en avant.

Mais ne nous trompons pas ! Ce discours n'etait pas l'exclusivité des stifaniens ! On le retrouvait dans les rangs des opposants et dans des attitudes d'omnipotence odieuse.
Il y a d'immenses reserves chez beaucoup de nos frères à savoir revenir à nos fondements de la régularité, les vrais, relus et non pas les discours presentés avec hauteur.
Nous nous sommes retrouvés entre FF solides et veleitaires ! Nous y arriverons.

25/02/2012 00:42



Si je ne croyais pas que ... nous y arriverons ..; crois-tu que je serais maso au point de consacrer tant d'énergie à la cause maçonnique depuis un an que ce blog me "bouffe" la vie
?



Jean-Noël PENVEN 24/02/2012 18:46

Un jour un Frère que j'estimais assez m'a dit: "je suis dans un Ordre, j'obéis aux ordres."
Triste constat à mon sens d'un aveuglement engendré par des années et des années de régime Charbonniaux-Foellérien-Stifanesque qui les ont tellement embobinnés et endormis à grands coups d'honneurs
et d'avantages dérisoires mais si flatteurs pour leur ego, qu'ils n'ont plus le moindre sens critique et gardent le petit doigt sur la couture du pantalon, jusqu'au-boutiste, quels que soient les
actes de leur idole. Ce n'est pas d'ailleurs l'homme qui est leur idole puisque nombre d'entre eux se disent contre le personnage (on en connaît particulièrement un....) mais la fonction: il est GM
donc il a raison et tout ce qu'il dit je le fais, tout ce qu'il fait est justifié, puisqu'il est GM. Qu'importe la façon dont il l'est devenu, c'est la fonction qui les hypnotise. Et cette attitude
adoratrice se décline dans les provinces au fil du volume des dorures sur les tabliers. Imaginez alors ce que peux ressentir un Apprenti tout frais émoulu devant un "bon gros"
hyper-mega-respectable-de-la-mort-qui-tue dispensant ses directives à tout va dans une Loge béate d'admiration de autant de verve (avec un v)même si cela va à l'encontre du Rite qu'il pratique.
la conclusion d'un tel état d'esprit est d'une grande simplicité: on paye tout ce qu'on nous demande comme ça on pourra voter contre Stifani qui nous plait pas vraiment (mais il est GM...) et à
partir du moment où ce sera plus lui, on aura gagné et on pourra retravailler dans de bonnes conditions.
sauf que celui qui éventuellement, et je dis bien éventuellement le remplacera sera un clône, puisque désigné par lui. et ces pauvres Frères "gouroutés" jusqu'à l'os mettront à nouveau 10 ans pour
se rendre compte qu'il se sont fait .... malgré la mise en place de commissions à foison de réflexion qui mettront un temps tellement fou à réfléchir que le nouveau gourou pourra s'en donner à
coeur joie avec les cotisations, commissions qui n'auront d'autre but que de réendormir ces braves Frères redevenus de bons toutous.
c'est tout le système qu'il faut changer! pas des bribes de statuts, tout. Tout réécrire.
La nouvelle Obédience donne cette opportunité de repartir sur des bases saines, vérouillées, sécurisées ou la seule chose qui compte ce sont les Loges, les Vénérables Maîtres qui sont les seuls
Chefs de l'Ordre.
J'ai tellement tiré sur ma laisse qu'elle s'en est cassée et quel bonheur que cette perspective de pouvoir bientôt gambader dans un champ tout propre avec des barrières suffisament hautes et
infranchissables pour les loups.
Frat.

Sirius Black 24/02/2012 19:13



Nous sommes bien sur la même longueur d'ondes !


On obeit au Guide, au Führer, au Duce, au Caudillo ... quoiqu'il ordonne ... PARCE QUE c'est le GUIDE et qu'on lui a juré obeissance ... cela a un nom, ce Régime



Sylvain 24/02/2012 18:35

Mon TCF:. Sirius,

Il est temps de se rendre à l'évidence jamais nous ne retrouverons la sérénité si notre prochain GM devait être de l'un des camps qui s'opposent. Aujourd'hui les Loges se déchirent, les FF:. très
proches hier, s'invectivent aujourd'hui. Opposant à la gouvernance actuelle, je suis de ceux qui pense que l'on peut encore réussir de l'intérieur, que l'on peut encore sauver la GLNF. Je veux
croire encore qu'une grande partie du SGC va se retourner demain, comme il l'on fait début février, pour suivre un F:., reconnu et aimé de tous, avec une renommée internationale. Je pense à un F:.
de la carrure d'un René Hervet, pourquoi pas lui d'ailleurs dont l'action ne date pas d'hier, avec une parole toujours franche, qui lui a d'ailleurs valu d'être viré mais réhabilité quelques années
plus tard après une action en justice. C'est un vrai Maçon, Franc, toujours sincère et sans haine. Il y en a surement d'autres comme lui au SGC, alors qu'ils prennent enfin leur responsabilité de
garant et qu'ils nous proposent cet Homme qui saura réunir ce que certains ont souhaité détruire, et enfin nous pourrons nous unir en Fraternité comme avant, et enfin cet égrégore que nous
rassemble sera de nouveau là, dans nos temples.

Trises à tous

Sylvain

Sirius Black 24/02/2012 19:09



Puisses-tu dire vrai ... mais ne crois-tu pas que le Ver était dans le Fruit ... avec le système qui est en place (et que nous sommes coupables de ne pas avoir dénoncé à temps);


Ce pouvoir "autocratique" pyramidal pourra à tout moment retomber entre les mains d'un Grand Manipulateur ... et nous retomberons dans l'abime. Profitons de notre triste expérience pour
REVOIR les bases mêmes de nos structures



L. Desdichado 24/02/2012 18:03

Mon Frère Sirius Black,

Tu as fait ce qui t'a semblé juste en diffusant quelques exemples de commentaires et courriers révélateurs de la situation désastreuse pour la Fraternité Maçonnique dans laquelle nous a plongé
certaines tristes sires...et tu as notre soutien...C'est émouvant de se rendre compte du désarroi de nos Frères et ils sont des centaines dans ce cas.

Rebâtissons, puisque tel est notre devoir dans lequel nous allons nous retrouver en Joie !

Nous penserons à tous ces Frères, ce soir, dans la chaîne d'union d'une Loge exclue mais plus que jamais rayonnante !

Très Fraternellement.

Sirius Black 24/02/2012 19:05



C'est effectivement quelque chose qu'on ne mesure pas assez: la somme de Désarroi et les dégâts psychologiques que quelques énergumènes ont infligés à des milliers de Frères sincères...
Pour tous ceux qui n'étaient concernés en rien par ces luttes de Pouvoir et par des ambitions "métalliques" (brillant d'un éclat trompeur) les dégâts "collatéraux" sont énormes.


Cela sera à porter à la charge des Responsables , Hauts Indignitaires !



joaben 24/02/2012 17:29

Il est vrai que c 'est un sentiment bien répandu, que je ressens aussi parfois, et beaucoup d'entre nous.
Mais ceci appelle plusieurs remarques :
- personne ne nous a garanti un "long fleuve tranquille".
- nous avons souvent trop sacrifié aux convenances, à la politique de l'autruche ce qui préservé une "paix" illusoire qui consistait à éviter les sujets qui fachent.
- cette crise,révèle le blanc et le noir de comportements, ce qui est plutôt mieux que le confortable "gris".
- nous sommes contraints à approfondir la vraie nature de notre engagement, ce qui est peut être douloureux ... mais salutaire.
- Si finalement, c'est la fin d'une FM de facilité d'esquive, de faux-semblants et de soumission cette crise aura eu un effet très salutaire.

Pour ma part, si des moments sont parfois douloureux, nous rencontrons dans ces epreuves de grands moments ou las FM de conviction se retrouvent et se confortent.

Nous avons une chance de reveiller une FM forte, profonde, simple et riche.

Sirius Black 24/02/2012 19:01



Je suis assez d'accord sur le fait que "surmonter" des obstacles et "survivre" à des périodes difficiles fait partie intégrante de la Vie Maçonnique et participe à la progression de
l'Initié